Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée


...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 13:41 par indian

» Prise de Refuge et Bodhicitta
Hier à 11:01 par Mila

» Gilets jaunes
Lun 21 Jan 2019, 21:00 par Akana

» Qu’entend-on vraiment par « tout vient de l’esprit » ?
Lun 21 Jan 2019, 16:21 par Mila

» Novice dans ce monde qui m’interpelle.
Dim 20 Jan 2019, 19:08 par Disciple laïc

» Pensez aux oiseaux par ce temps de gel
Dim 20 Jan 2019, 16:05 par Mila

» Le Losar, fête traditionnelle
Dim 20 Jan 2019, 15:41 par Mila

» 2 Sutras : l'assiduité à faire le bien et comment la maintenir
Dim 20 Jan 2019, 15:20 par Disciple laïc

» Le bouddhisme face au monde contemporain
Dim 20 Jan 2019, 10:41 par Disciple laïc

» Centre shingon - komyo In
Sam 19 Jan 2019, 13:04 par komyo*

» Question sur nos conditionnements
Ven 18 Jan 2019, 18:35 par Pema Gyaltshen

» ENSEIGNEMENT DE S.E DRUKPA THUKSEY RINPOCHÉ
Ven 18 Jan 2019, 14:06 par Donden

» Padthaï végétalien
Jeu 17 Jan 2019, 18:09 par Mila

» Soutra du Bonheur - Canon Pali
Mer 16 Jan 2019, 17:46 par Disciple laïc

» question concernant la méditation
Mer 16 Jan 2019, 12:39 par Yeshé Kunga

» Moi c'est Cedpa
Mer 16 Jan 2019, 12:23 par Disciple laïc

» Toute l'équipe de l'Arbre des Refuges vous souhaite ses meilleurs voeux pour 2019!
Mer 16 Jan 2019, 11:19 par Karma Trindal

» Pèlerinage Bouddhiste en Europe
Mer 16 Jan 2019, 09:48 par Karma Trindal

» Ôtani Chôjun et la véritable Ecole de la Terre Pure
Dim 13 Jan 2019, 21:40 par Disciple laïc

» Présentation
Ven 11 Jan 2019, 15:36 par Nangpa

» Illusion ou Réalité: Ram Bahadur Bamjon - Réapparition de Little Buddha
Ven 11 Jan 2019, 14:41 par Nangpa

» Psychologie: Le pouvoir nuit-il gravement au cerveau ?
Ven 11 Jan 2019, 13:58 par Mila

» Naissances et vies: OÙ EN EST LA SCIENCE SUR LA VIE APRÈS LA MORT ?
Mer 09 Jan 2019, 12:24 par Mila

» Le Mahamoudra du Gange .
Mar 08 Jan 2019, 13:55 par Mila

» Des arbres , pour l'Arbre .
Lun 07 Jan 2019, 11:50 par Mila

» Aoyama Roshi à la Demeure sans limites
Lun 07 Jan 2019, 07:11 par Disciple laïc

» le Dalaï-lama a félicité Nancy Pelosi
Dim 06 Jan 2019, 11:33 par Mila

» Regard bouddhiste sur l’éducation et la jeunesse - Forum tenu à Dhagpo Kagyu Ling en août 2018
Dim 06 Jan 2019, 10:29 par Disciple laïc

» Les 12 signes
Dim 06 Jan 2019, 01:45 par petit_caillou

» Année du Cochon 2019
Dim 06 Jan 2019, 01:40 par petit_caillou

» Le Rat
Dim 06 Jan 2019, 01:34 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Dim 06 Jan 2019, 01:27 par petit_caillou

» Le Cheval
Dim 06 Jan 2019, 01:04 par petit_caillou

» Le Coq
Dim 06 Jan 2019, 00:57 par petit_caillou

» Le Buffle
Dim 06 Jan 2019, 00:52 par petit_caillou

» Le Dragon
Dim 06 Jan 2019, 00:45 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Dim 06 Jan 2019, 00:37 par petit_caillou

» Le Chien
Dim 06 Jan 2019, 00:30 par petit_caillou

» Le Tigre
Dim 06 Jan 2019, 00:21 par petit_caillou

» Le Serpent
Dim 06 Jan 2019, 00:07 par petit_caillou

» Le Cochon
Sam 05 Jan 2019, 23:56 par petit_caillou

» Le Singe
Sam 05 Jan 2019, 23:42 par petit_caillou

» Sadhguru: Comment arrêter les pensées ?
Sam 05 Jan 2019, 16:29 par Admin

» Comment la Terre survit-elle ?
Sam 05 Jan 2019, 12:12 par Pema Gyaltshen

» Elevage industriel , nous vivons un divorce total avec la nature .
Mer 02 Jan 2019, 21:22 par Pascal Ceurtvriend

» J'ai l'impression de régresser
Mar 01 Jan 2019, 21:02 par Pascal Ceurtvriend

» justice à Kagyu Ling
Lun 31 Déc 2018, 12:29 par Ortho

» L'enfance d'un maître .
Lun 31 Déc 2018, 10:35 par Nangpa

» Le bouddhisme, une religion tolérante ?
Dim 30 Déc 2018, 11:03 par Ortho

» Toc Toc Toc
Ven 28 Déc 2018, 12:09 par michael19711

»  Se libérer en devenant fort
Jeu 27 Déc 2018, 23:01 par Karma Trindal

» Hondelatte Raconte: Le psychiatre du Bouddha (Récit intégral)
Jeu 27 Déc 2018, 23:00 par Karma Trindal

» Pourquoi je suis ici
Jeu 27 Déc 2018, 22:54 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et tous
Jeu 27 Déc 2018, 22:48 par Karma Trindal

» JOYEUX NOEL
Jeu 27 Déc 2018, 22:33 par Karma Trindal

» Soutra des Quatre Établissements de l’Attention
Jeu 27 Déc 2018, 09:38 par Disciple laïc

» Rencontre d'une petit fille Zoulou avec le Bouddha (en Anglais).
Mer 26 Déc 2018, 11:04 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Mer 26 Déc 2018, 10:14 par Mila

» Kalachakra, l’Eveil - 1 et 2/2
Dim 23 Déc 2018, 10:15 par Disciple laïc

» Le XVIIème Karmapa Thayé Dorje présente son fils.
Jeu 20 Déc 2018, 09:58 par Ortho

» Question au sujet des intoxicants.
Lun 17 Déc 2018, 12:56 par Mila

» Message aux dirigeants et aux décideurs selon l’expérience du roi Trân Nhân Tông
Dim 16 Déc 2018, 17:21 par Disciple laïc

» Les dédicaces dans les cérémonies zen
Dim 16 Déc 2018, 10:03 par Disciple laïc

» Atiśa Dīpaṃkara: La guirlande de joyaux du bodhisattva
Sam 15 Déc 2018, 16:17 par Admin

» Appel à l'aide au sujet d'un soutra
Ven 14 Déc 2018, 18:06 par levitrailleur

» Préoccupation sur la situation sociale en France
Mer 12 Déc 2018, 13:32 par indian

» MATRUL Rinpoché à Bruxelles décembre 2018
Mar 11 Déc 2018, 16:15 par Pema Gyaltshen

» Sauvetage d'un éléphanteau au Kerala en Inde
Lun 10 Déc 2018, 14:54 par Mila

» Atelier de méditation « Joie de Vivre I »
Lun 10 Déc 2018, 00:11 par Tergar Bruxelles

» L’importance de l’amour dans le bouddhisme
Dim 09 Déc 2018, 11:05 par Disciple laïc

» Noorung le chien vagabond
Dim 09 Déc 2018, 07:50 par Disciple laïc

» Soutra de Celui qui Connaît l’Art de Vivre Seul
Ven 07 Déc 2018, 14:30 par Disciple laïc

» Sutra de la Voie du Milieu - sur la Vue Juste
Jeu 06 Déc 2018, 19:49 par Disciple laïc

» Le Bouddha a-il vraiment besoin qu’on lui offre de l’encens ?
Mer 05 Déc 2018, 16:15 par indian

» Discours sur l’Enseignement donné aux Malades
Mer 05 Déc 2018, 14:56 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 21 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 98307 messages dans 11320 sujets

Nous avons 4277 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Khannalan

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7505)
 
Karma Trindal (6929)
 
petit_caillou (4746)
 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
vaygas (2476)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
hananou (1701)
 

L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)

Partagez
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1139
Age : 43
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'accueil & surveillance au Panthéon
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)

Message par Disciple laïc le Mer 05 Déc 2018, 14:08



Ainsi ai-je entendu dire le Bouddha un jour où il demeurait près de Sravasti dans le monastère du parc Jeta que lui avait offert le laïc Anathapindika. Ce jour-là, Anathapindika et cinq cents autres disciples laïcs du Bouddha se rendirent à la hutte où vivait Shariputra. Ils s’inclinèrent tous avec révérence devant Shariputra et s’assirent respectueusement sur le côté. Le vénérable Shariputra leur offrit des enseignements expérimentés et adaptés qui leur apportèrent de la joie et de la confiance dans les Trois Joyaux et la pratique du vrai Dharma. Puis Shariputra, accompagné des cinq cents hommes et femmes laïcs, se rendit à la hutte du Bouddha où Shariputra, Anathapindika et les cinq cents autres hommes et femmes laïcs se prosternèrent aux pieds du Bouddha et s’assirent à ses côtés.


Quand il vit que tout le monde était assis, le Bouddha s’adressa à Shariputra et dit :



« Shariputra, si les disciples laïcs du Bouddha, ceux qui portent la robe blanche, étudient et pratiquent les Cinq Entraînements et les Quatre Contemplations, ils parviendront à s’établir avec aisance et bonheur dans le moment présent. Ils savent qu’ils ne tomberont pas dans les mondes des enfers, des fantômes affamés et des animaux ni dans d’autres voies de souffrance.



« De tels hommes et de telles femmes auront atteint le fruit de ceux qui sont ‘entrés dans le courant’ et ne craindront pas de descendre dans les lieux obscurs. Ils sont sur la voie de l’éveil juste. Ils n’auront besoin de retourner dans le monde des dieux et des hommes que sept fois avant d’atteindre la libération parfaite et la cessation de la souffrance. 


« Shariputra, comment les disciples laïcs du Bouddha, ceux qui portent la robe blanche, étudient-ils et pratiquent-ils les Cinq Entraînements et les Quatre contemplations ?


« Les disciples du Bouddha s’abstiennent de tout acte meurtrier. Ils mettent fin aux actes meurtriers, ils se débarrassent de toute arme, ils apprennent à pratiquer l’humilité devant les autres et en eux-mêmes en pratiquant l’amour et la compassion et ils protègent tous les êtres vivants, même les plus petits insectes. Ils déracinent en eux-mêmes toute intention meurtrière. C’est ainsi que les étudiants laïcs du Bouddha étudient et pratiquent le premier des Cinq Entraînements. 


« Les disciples du Bouddha s’abstiennent de prendre ce qui n’a pas été donné, ils mettent fin à l’appropriation de ce qui n’a pas été donné. Ils trouvent la joie dans la générosité et n’attendent rien en retour. Leur mental n’est pas obscurci par l’avidité ou le désir. Ils veillent toujours à être d’une parfaite honnêteté et déracinent en eux-mêmes toute intention de prendre ce qui n’a pas été donné. C’est ainsi que les étudiants laïcs du Bouddha étudient et pratiquent le second des Cinq Entraînements. 


« Les disciples du Bouddha s’abstiennent de tout acte sexuel incorrect, ils mettent fin à toute conduite sexuelle incorrecte et protègent tout le monde : ceux qui sont à la charge de leur père, de leur mère, de leur deux parents, de leur frère aîné, de leur sœur aînée, de leur beaux-parents ou de leur belle famille, ceux du même sexe, la femme, la sœur, le mari ou le fils d’un autre et ceux qui ont été abusés, attaqués ou torturés sexuellement ou qui se prostituent. Les disciples laïcs du Bouddha déracinent en eux-mêmes toute intention de commettre un acte sexuel malsain. C’est ainsi que les disciples laïcs du Bouddha étudient et pratiquent le troisième des Cinq Entraînements. 


« Les disciples du Bouddha s’abstiennent de dire ce qui n’est pas vrai, ils mettent fin au mensonge. Ils ne disent que ce qui est vrai et y trouvent beaucoup de joie. Ils demeurent toujours dans la vérité, sont totalement fiables et ne méprisent jamais autrui. Ils ont déraciné en eux-mêmes toute intention de dire ce qui n’est pas vrai. C’est ainsi que les disciples laïcs du Bouddha étudient et pratiquent le quatrième des Cinq Entraînements. 


« Les disciples laïcs du Bouddha s’abstiennent de boire de l’alcool, ils mettent fin à la consommation d’alcool. Ils déracinent en eux-mêmes l’habitude de boire de l’alcool. C’est ainsi que les disciples laïcs du Bouddha étudient et pratiquent le cinquième des Cinq Entraînements. 
~~~~~~~~
« Shariputra, comment les disciples laïcs du Bouddha réalisent-ils les Quatre contemplations et la capacité de s’établir avec aisance et bonheur dans le moment présent ?



« Ils pratiquent la prise de conscience du Bouddha, méditant sur celui qui est venu de l’ainsité et retourne à l’ainsité; le totalement et parfaitement éveillé, sans aucun attachement, à la compréhension et à la pratique parfaites, celui qui a traversé, celui qui connaît et comprend pleinement le monde, celui qui a atteint les plus hautes réalisations, celui qui a dompté ce qui doit être dompté, celui qui enseigne aux dieux et aux hommes, l’Eveillé, l’Honoré du monde.



« Quand ils méditent ainsi, tout désir malsain cesse en eux et les éléments impurs de douleur et de l’anxiété n’apparaissent plus dans leurs cœur. Parce qu’ils ont contemplé le Bouddha, ils ont l’esprit clair. Ils ressentent de la joie et atteignent la réalisation de la première des Quatre Contemplations, s’établissant avec aisance et bonheur dans le moment présent. 




« Shariputra, les disciples laïcs du Bouddha pratiquent la prise de conscience du Dharma, méditant ainsi : ‘Le Dharma est enseigné par le Seigneur Bouddha avec une grande expérience, il peut conduire à la libération complète, à un état sans affliction, sans fièvre, au-delà du temps’. Quand les disciples laïcs du Bouddha méditent et observent le Dharma ainsi, tout désir malsain cesse en eux et les éléments impurs de douleur et d’anxiété n’apparaissent plus dans leur cœur. Parce qu’ils ont contemplé le Dharma, ils ont l’esprit clair. Ils ressentent de la joie et ils atteignent la réalisation de la deuxième des Quatre contemplations, s’établissant avec aisance et bonheur dans le moment présent. 




« Shariputra, les disciples laïcs du Bouddha pratiquent la prise de conscience de la Sangha en méditant ainsi : ‘La noble communauté du Tathâgata se dirige dans la bonne direction, dans la voie de ce qui est juste. Elle s’oriente vers le Dharma et vit les enseignements comme ils doivent être vécus. Dans cette communauté, il y a les Quatre Stades et les Huit Degrés, les Ahrats réalisés et ceux qui réalisent les fruits de l’état d’Ahrat, ceux qui ne retournent plus et ceux qui réalisent les fruits du Non-retour, ceux qui ne reviennent que pour la dernière fois et ceux qui réalisent le fruit du Dernier Retour, ceux qui sont entrés dans le courant et ceux qui réalisent le fruit d’être entrés dans le courant’. La Noble Communauté du Tathâgata a bien réalisé la pratique des Entraînements (Sila), de la concentration (samadhi) et de la vision profonde (prajna). Elle est libérée, de même que sa vision. Elle est digne de respect et d’honneur et mérite soutien et offrandes. C’est un magnifique champ de mérites dans nos vies’.



« Parce qu’ils contemplent la Sangha, les disciples ont les idées claires. Ils éprouvent de la joie et ils atteignent la réalisation de la troisième des Quatre contemplations, s’établissant avec aisance et bonheur dans le moment présent. 




« Shariputra, les disciples laïcs du Bouddha pratiquent la Pleine conscience des Entraînements en méditant ainsi : ‘Les Entraînements n’ont pas d’inconvénients, pas de défauts, pas d’impuretés et ne laissent planer aucun doute. Ils nous aident à demeurer dans la terre du Tathâgata. De par leur nature, les Entraînements ne peuvent décevoir. Ils sont depuis toujours loués, acceptés, pratiqués et conservés par les saints. Parce qu’ils ont contemplé les Entraînements, les disciples ont les idées claires. Ils éprouvent de la joie et atteignent la réalisation de la quatrième des Quatre Contemplations, s’établissant avec aisance et bonheur dans le moment présent. 

~~~~~~
« Shariputra, souviens-toi que les disciples du Bouddha vêtus de blanc qui pratiquent de cette manière ne descendront jamais en enfer, chez les fantômes affamés, dans le monde animal ou dans tout autre monde de souffrance. Ils ont fait l’expérience du fruit d’être entrés dans le courant, ce qui veut dire ne plus tomber dans les voies de l’affliction et des mauvaises actions. Maintenant qu’ils sont entrés dans le courant, ils ne peuvent qu’aller dans la direction de l’éveil parfait. Ils n’auront plus que sept fois à revenir dans le monde des dieux et des hommes avant d’arriver aux frontières de la libération complète et de la cessation de la souffrance.


A ce moment, le Seigneur honoré du monde prononça ces vers :


« L’homme ou la femme intelligente vivant en famille
Qui à compris l’horreur du monde des enfers,
Est encouragé à recevoir et pratiquer les enseignements justes,
À mettre fin aux voies de la souffrance.
Elle étudie et apprend à approfondir la pratique :
Ne pas tuer d’être vivant,
Dire les choses telles quelles sont,
Ne pas prendre ce qui n’a pas été donné. 
Il est fidèle à son épouse,
S’abstient d’une conduite sexuelle incorrecte.
Déterminé à ne pas prendre d’intoxicants
Il s’efforce d’apaiser son mental.
Elle est toujours consciente du Bouddha,
Du Dharma et de la Sangha.
En contemplant les Entraînements,
Son mental connaît la paix, la joie et la liberté.
S’il veut pratiquer la générosité
Et cultiver ainsi le jardin du bonheur,
La pratique de la voie de la libération
Et de l’éveil est son guide. 
Shariputra, écoute bien ce que je vais dire
Et regarde bien le troupeau de boeufs là-bas :
Certains bœufs sont blancs ou jaunes
D’autres noirs ou rouges.
Certains sont bruns avec des taches jaunes
Et d’autres gris comme des pigeons.
Quelle que soit leur couleur,
Ou leur lieu d’origine,
Ils ont pour nous une valeur qui est
Fonction de leur capacité de transport.
Jeunes et forts, tirant des chariots avec vigueur,
Ils peuvent faire de longs voyages
Et sont des plus utiles. 
Dans notre monde humain,
Il y a des prêtres, des guerriers,
Des lettrés, des marchands
Et des artisans.
Mais les hommes et femmes vraiment vertueux
Sont ceux qui pratiquent les merveilleux Entraînements

Et peuvent atteindre la libération.
Tel celui qui a traversé, ils vivent dans la vraie liberté. 
Inutile de distinguer la famille ou la caste,
Réaliser le plus grand des bonheurs,
C’est faire des offrandes à ceux
Qui sont vraiment vertueux.
Une personne sans vertu à la vision limitée
Ne peut éclairer la voie pour les autres.
Lui faire des offrandes ne donnera aucun fruit.
Les fils et filles du Bouddha
Qui pratiquent la vision profonde
Et dont l’esprit se dirige vers le Bouddha
Ont des racines solides et stables.
Ils ne renaissent que pour être heureux.
N’ayant plus que sept fois à revenir
Dans le monde des dieux et des hommes,
Ils réaliseront le Nirvana
Et transformeront toutes leurs souffrances en joie et en pureté.


Ainsi parla le Bouddha. Le Vénérable Shariputra, les autres moines et moniales, le laïc Anathapindika et les cinq cents autres hommes et femmes laïcs qui avaient entendu ces paroles furent ravies de les mettre en pratique.
 
Upasaka Sutra, Madhyama Agama 128



_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
Mila
Mila
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 766
Age : 50
Contrée : où je me trouve
Arts & métiers : apprendre
Disposition de l'Esprit : méditation, partage
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 15/08/2018

Re: L’Enseignement au disciple vêtu de blanc (les laïcs)

Message par Mila le Mer 05 Déc 2018, 14:48

Toutes les personnes qui ont entendu ces paroles furent ravies....et moi aussi


                                    


_________________
" Disciples venus à la rencontre d'un yogi heureux ,faites en vous naître le bonheur !  "   ( Milarepa)
                          

    La date/heure actuelle est Mer 23 Jan 2019, 05:17