Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion. Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !



Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 11:59 par manila

» Film : Master of Zen - Bodhidharma
Aujourd'hui à 00:28 par manila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Mer 22 Nov 2017, 20:44 par manila

» Dhammapada
Mer 22 Nov 2017, 13:09 par vaygas

» Quelles sont les caractéristiques propres au bouddhisme tibétain
Mer 22 Nov 2017, 11:17 par manila

» Dans la circulation à Dakar
Mar 21 Nov 2017, 17:04 par tindzin

» 24/12 fête de noel
Mar 21 Nov 2017, 09:02 par Karma Yéshé

» 3/12 La méditation du Calme Mental
Mar 21 Nov 2017, 09:01 par Karma Yéshé

» sam 2/12 Shinee, met Lama Zeupa
Mar 21 Nov 2017, 08:59 par Karma Yéshé

» 2 et 3 /12 Tai Chi, avec Nello Mauro
Mar 21 Nov 2017, 08:58 par Karma Yéshé

» 2 et 3 /12 langue tibétaine
Mar 21 Nov 2017, 08:57 par Karma Yéshé

» 30/11Het Juweel van de Bevrijding
Mar 21 Nov 2017, 08:56 par Karma Yéshé

» 25 et 26/11 les12 maillons de la naissance conditionnée.
Mar 21 Nov 2017, 08:54 par Karma Yéshé

» 18 et 19 /11 Méditation
Mar 21 Nov 2017, 08:51 par Karma Yéshé

» 29/11 le joyau ornement de la liberation
Mar 21 Nov 2017, 08:48 par Karma Yéshé

» Eloge du bon sens dans la quête du sens
Lun 20 Nov 2017, 19:09 par Karma Yéshé

» Besoin de conseils (livres pour débutants)
Lun 20 Nov 2017, 19:09 par manila

» Prière d'offrande de lampes
Lun 20 Nov 2017, 19:05 par manila

» La Corée du Sud : le pays aux multiples miracles : les Temples Bouddhistes
Lun 20 Nov 2017, 18:00 par Karma Yéshé

» Présentation Neisha
Lun 20 Nov 2017, 17:59 par Neisha

» Rencontre en cercle inter-tradition
Lun 20 Nov 2017, 17:15 par Karma Yéshé

» Citation d'Einstein sur le bouddhisme
Dim 19 Nov 2017, 23:14 par Disciple laïc

» Sur la souffrance , un débat
Dim 19 Nov 2017, 21:21 par Karma Yéshé

» Digestion difficile
Dim 19 Nov 2017, 21:15 par Karma Yéshé

» Bouddhisme et management responsable
Sam 18 Nov 2017, 14:07 par manila

» L'esprit d'eveil
Sam 18 Nov 2017, 13:44 par manila

» Table d'étude
Sam 18 Nov 2017, 13:31 par Tsultrim Yeunten

» Marcher de noel hilamayen
Sam 18 Nov 2017, 13:08 par manila

» Atteindre rigpa par la base
Ven 17 Nov 2017, 00:47 par tindzin

» What is nirvana ?
Jeu 16 Nov 2017, 10:50 par Disciple laïc

» Quatre nobles vérités
Jeu 16 Nov 2017, 10:29 par Franck Barron

» Créer une association
Jeu 16 Nov 2017, 09:35 par manila

» Tout sur le karma
Mer 15 Nov 2017, 00:09 par tindzin

» Bouddhisme engagé : La Chine, amie ou ennemie ? L'exemple de Leibniz et Confucius
Mar 14 Nov 2017, 23:23 par tindzin

» L'homme n'est pas notre ennemi
Mar 14 Nov 2017, 20:35 par Karma Yéshé

» Reliques du Bouddha
Mar 14 Nov 2017, 20:24 par Karma Yéshé

» Esprit du Bouthan
Mar 14 Nov 2017, 14:22 par Akana

» Présentation de "Renaissance"
Mar 14 Nov 2017, 13:02 par Puchi

» bonjour à tous!
Mar 14 Nov 2017, 12:59 par Puchi

» Les 16 attitudes ou l'éducation universelle 2/2
Mar 14 Nov 2017, 12:58 par Disciple laïc

» Recherche magasin de zafus sur Paris
Mar 14 Nov 2017, 12:15 par Disciple laïc

» Présentation Bern
Mar 14 Nov 2017, 11:05 par manila

» Présentation Tsultrim Yeunten
Mar 14 Nov 2017, 10:38 par manila

» Histoire Zen _ Le Maître du Silence
Mar 14 Nov 2017, 10:36 par manila

» Ecouter les enseignements.
Lun 13 Nov 2017, 14:45 par Karma Yéshé

» Sciences et Vie: Les étonnantes vertus de la méditation
Dim 12 Nov 2017, 21:46 par Invité

» Statuette de Bern
Dim 12 Nov 2017, 20:49 par Invité

» Aller à contre courant, se libérer des habitudes
Mer 08 Nov 2017, 10:30 par manila

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Mer 08 Nov 2017, 10:23 par manila

» Adzom Gyalsé Rinpotché à Bruxelles novembre 2017
Mer 08 Nov 2017, 09:46 par Pema Gyaltshen

» Entretien autour d'un film.
Mar 07 Nov 2017, 19:54 par Karma Yéshé

» Vivre en centre spirituel
Mar 07 Nov 2017, 12:40 par manila

» Japon : les chemins de pélérinage
Mar 07 Nov 2017, 12:38 par manila

» Homéo et aphtes.
Mar 07 Nov 2017, 09:28 par Karma Yéshé

» Le bouddhisme selon Matthieu Ricard
Lun 06 Nov 2017, 20:49 par Karma Yéshé

» Les 4 Nobles Vérités selon le maître Zen Thich Nath Hanh
Lun 06 Nov 2017, 20:03 par Karma Yéshé

» Pourquoi et comment méditer sur la vacuité ?
Lun 06 Nov 2017, 19:57 par Karma Yéshé

» Kyudo, tir à l’arc zen
Lun 06 Nov 2017, 17:57 par manila

» Une policière rencontre Thich Nhat Hanh
Lun 06 Nov 2017, 17:57 par Karma Yéshé

» Homéo et acné
Lun 06 Nov 2017, 16:34 par manila

» Pour les allergiques au lactose
Lun 06 Nov 2017, 07:09 par Karma Yéshé

» Les 5 poisons mentaux.
Dim 05 Nov 2017, 21:24 par Disciple laïc

» Les chants de réalisation des maîtres de la lignée shangpa
Dim 05 Nov 2017, 20:14 par manila

» Pâtes au ofu et paprika de A.Boncompain
Dim 05 Nov 2017, 19:59 par manila

» Le processus de la mort par ph Cornu
Dim 05 Nov 2017, 19:56 par manila

» Chakras et méridiens
Dim 05 Nov 2017, 17:12 par Karma Yéshé

» H E Ravintsara
Dim 05 Nov 2017, 17:08 par Karma Yéshé

» L'instant présent
Dim 05 Nov 2017, 16:10 par Karma Yéshé

» Citation du Bouddha
Dim 05 Nov 2017, 16:08 par Karma Yéshé

» Les 16 attitudes ou l'éducation universelle 1/2
Dim 05 Nov 2017, 15:23 par Karma Yéshé

» Un soir au musée : Angkor
Dim 05 Nov 2017, 15:04 par Karma Yéshé

» Regards zen sur l’alimentation
Dim 05 Nov 2017, 14:52 par manila

» Moine bouddhiste en Kalmoukie
Sam 04 Nov 2017, 12:23 par manila

» Les mantras peuvent guérier les maladies, etc.. ?
Ven 03 Nov 2017, 23:00 par Jorince

» Aide au Bouddhisme
Ven 03 Nov 2017, 21:14 par Invité

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 53 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 51 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana, Disciple laïc


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 93252 messages dans 10846 sujets

Nous avons 4091 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est taradel

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7416)
 
Karma Trindal (6794)
 
petit_caillou (4717)
 
manila (4505)
 
Karma Döndrup Tsetso (3445)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2761)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2041)
 

le bouquin du couple Trimondi.

Partagez
avatar
jigme puntsok
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 35
Contrée : toulouse
Disposition de l'Esprit : arts martiaux méditations discuter vivre
Date d'inscription : 30/10/2007

le bouquin du couple Trimondi.

Message par jigme puntsok le Ven 02 Nov 2007, 19:17

salut à vous tous ( et toutes)!
je vous demande de prendre le temps de taper trimondi sur le moteur de recherche google et d'aller sur le site web en français. trimondi est le pseudo d'un couple d'intellectuels allemands qui ont écrit un bouquin "l'ombre du dalaï lama", des accusations assez directes sur le bouddhisme tantrique tibétain et le dalaï lama. passez voir le site de frère felix aussi.
depuis que j'étudie le bouddhisme je me suis tjrs intéresser au sens du dharma et il m'a tjs semblé parfaitement pur, et même si je n'accorde pas totalement de crédit aux théories exposées ds les sites indiqués ci dessu je me pose maintenant un peu plus de questions sur l'aspect institutionnel du bouddhisme. cela entraine d'autres questions, si certains des faits que l'on apprend, notament par exemple les guerre entre karmapa et géloukpa pour le pvr, comment des maître réalisés peuvent-ils en arriver là?
je ne cherche pas à répendre la rumeur et à troubler les esprits, je suis fidèle au bouddha et au dharma et je m'inquiète de possibles dérives.
en prenant un certain recul sur les prophétie de kalachakra je ne comprend pas comment un bouddhiste peu en arriver à avoir un ennemi (les ennemis sont nos propre limites et pas à l'exterieur)et c'est ce qu'à première vue il semble être présent ds ce tantra (les mléchas). l'idée d'un affrontement final façon "bien" "mal" me semble être à des kilomètre du bouddhisme, je suppose qu'il y a une explication à tous et je souhaiterai qu'en tant que communauté de comprenants plutot que de croyants nous nous interessions à tout cela pour éclaircir la situation, dissiper les malentendus (et là on a du boulot), plutôt que de balayer le probleme d'un revers de mains dedaigneux même si parfois il y a de quoi.
je vous remercie et m'excuse par avence des eventuels troubles ou colère que vous pourrez éprouver.
jigme puntsok
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6794
Age : 37
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par Karma Trindal le Ven 02 Nov 2007, 20:28

Bonsoir Jigme Puntsok,

Ce qu'on peut trouver à gauche et à droite sur le net, à propos de Sa Sainteté le Dalaï Lama n'a aucune substance à nos yeux.
Sa Sainteté est un être exceptionnel, il suffit d'écouter ses paroles et de voir ses actes pour s'en rendre compte. Comment un homme présumé aussi malsain pourrait-il développer des paroles aussi compatissantes et empreintes d'amour? Impossible à nos yeux... Nous avons presque lus tous ses livres et nous l'avons aussi vu lors de ses conférences en Belgique, nous ne verrons pas un être comme décrit sur ces "sites" (dépôts d'immondices à nos yeux). Néanmoins, s'il commet des actions négatives, il en recevra en conséquence comme tout être vivant en adéquation avec la loi karmique, ce que nous doutons fort de sa part!

Quant au Karmapa (Orgyen Trinley Dorjé), cela fait aussi des années que cette polémique traîne et pourtant il a été reconnu par de nombreux grands Maîtres comme Shamarpa, qui lui était d'abord favorable à l'autre Karmapa (Thayé Dorjé) et pourtant il s'est lui-même rendu à l'évidence. Même Sa Sainteté le Dalaï Lama qui est un bodhisattva des hautes terres et qui fait partie de la lignée Guelougpa a reconnu Orgyen Trinley Dorjé comme le "vrai" Karmapa.
Ceci est officiel depuis des années: http://www.karmapa-europe.net/html/reconnaissance.html

Personnellement, nous pensons que ce qui compte, c'est la pratique et que leurs problèmes entre "ceci" et "cela" ne peuvent que perturber... Déjà, en nous-mêmes, nous avons plein de "problèmes" et de "poisons" à anéantir, nous pensons qu'il faut nous concentrer sur ces points.

Bouddha dit: "Nul en ce monde n'échappe au blâme, même le plus silencieux"

Il y a un proverbe tibétain qui dit aussi que lorsque le Dharma est grand, le Mara [obstacle] est immense.

En ce qui concerne les différentes traditions, tant que celles-ci propagent la joie, la compassion, l'amour et l'équanimité, nous ne voyons pas où est le problème. Wink

Pour le point du Kalachakra, peut-être que notre ami Jean-Sherab ou quelqu'un d'autre pourraient amener leurs connaissances dans cette discussion. Ce que nous savons c'est que le Kalachakra, d'après le livre de Trungpa Rimpotché, a pour but d'"ouvrir" une société éveillée en parfait accord avec les 6 paramita.

Nous avons compris que si l'être humain est en paix avec lui-même et ses semblables dans la connaissance et le partage, il n'y aura aucune place pour la polémique. Si controverse il y a, ce serait pour amener les êtres et nous mêmes à se libérer.

C'est pour cela qu'il faut faire attention, la discussion est ouverte mais si cela déborde avec des critiques du genre des sites que tu as cités, nous nous verrons obligés de fermer le sujet par respect pour ces grands Maîtres qui nous apportent tant. Il y a déjà assez de "crasses" sur la terre que pour en amener d'autres... Wink

Amicalement,

Ignorant errant KST et Karma Trindal


_________________

avatar
Invité
Invité

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par Invité le Ven 02 Nov 2007, 21:46

Sur le Tantra du kalachakra et les critiques du couple Trimondi
(http://www.trimondi.de/Kalachakra/dec.fr..htm) qui ne l'ont vu que de manière superficielle... et polemique
(encore une lecture "à la lettre"... )

une des meilleures réponses qui puisse être donnée est celle de Sofia Stril-Rever
une "spécialiste"

Il y a sur Buddhaline , un dossier tres complet

http://www.buddhaline.net/dossier.php3?id_article=91
que je vais regarder d'un peu plus près

Si j'ai bien compris... le peu que j'ai lu...
La "bataille de Shamballa en 2424 n'est pas du tout un combat sanglant entre bouddhistes et non bouddhistes

mais un combat entre nos forces interieures positives et négatives

qui se finit par la victoire des forces de la sagesse et de l'éveil, sur celles de l'égo,
de l'attachement de la colere...


Le mandala ...





d'autres images et d'autres textes explicatifs

http://images.google.fr/images?hl=fr&q=kalachakra&btnG=Recherche+d%27images&gbv=2

Je vais chercher car tout ce qui tourne autour , du retour du Bouddha Matreya, ( un sauveur ? )
de la fin des temps, du retour du Christ, ou de l'Imam Mahdi... m'interresse au plus haut point.


Dernière édition par le Ven 02 Nov 2007, 21:56, édité 1 fois
avatar
djinpa
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 555
Age : 47
Contrée : A.
Arts & métiers : ...
Disposition de l'Esprit : bouddhisme, peinture, lecture
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/07/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par djinpa le Ven 02 Nov 2007, 21:49

Sur le site dont tu parles,j'ai vu qu'il y avait le livre de Marc Bosche sur la congrégation et le centre auquel je vais...je n'ai lu que les 60 premières pages et je trouve l'auteur très prétentieux alors qu'il n'a même pas été accepté par Lama Guendune Rinpoché pour faire la retraite de 3 ans,or sa compassion extrême le conduisait à accepter presque tout le monde paraît-il...Ceci explique sans doute la rancoeur de cette personne.En tout cas je ne reconnais pas le lieu et les personnes qu'il évoque tellement il exagère ........

Je tiens malgré tout à redire que je suis toujours peinée de lire que Thayé Dorjé n'est pas "le vrai" Karmapa .....j'ai l'impression qu'il y aura toujours entre certains membres du forum et moi une différence de karmapa.Le mien étant évidemment le faux!

Au fond de mon coeur,je ne peux que penser que les deux sont les vrais karmapas et cela ne me pose aucun problème bien au contraire!Pourquoi rester toujours dans une dualité ou un système si manichéen,forcément réducteur?...

Bon week-end à tous,quelles que soient vos croyances ou vos refus de croyances...
avatar
Karma Ju
Invité

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par Karma Ju le Ven 02 Nov 2007, 22:22

Est-ce vraiment utile cette "guerre" de Karmapa ? Comme le souligne Karma Trindal, tous sont des êtres exceptionnels qui nous apportent tant. Rien que pour ça, respectons-les comme il se doit. Je ne perds pas mon temps à aller visiter ce ype de site qui ne sert qu'à discréditer des hommes qui n'ont plus rien à prouver. Moi-même, je me sens comme une bouse de vache à côté d'eux mdr

Allons vers l'essentiel et ne nous perdons pas en chemin avec ce type de détails... je dis ça en connaissance de cause car j'ai déjà tant perdu de temps... alors ne le gaspillons pas plus en vaines polémiques...
avatar
Invité
Invité

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par Invité le Ven 02 Nov 2007, 22:49

Cette guerre du Karmapa m'importe peu... que ces visions perturbatrices puissent elles un jour s'en aller...

par contre la bataille de Shamballa et le tantra de Kalachakra m'interressent vraiment

voici ce que je viens de trouver ....


http://www.buddhaline.net/spip.php?article60
avatar
jigme puntsok
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 35
Contrée : toulouse
Disposition de l'Esprit : arts martiaux méditations discuter vivre
Date d'inscription : 30/10/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par jigme puntsok le Sam 03 Nov 2007, 15:37

je suis d'accord avec vous pour ce qui est de la lecture à la lettre des textes qui est bien peu adéquate, je suis également d'accord pour l'absence d'intérêt de la "querelle" des karmapas, cela dit je me suis un peu inteessé à l'histoie du tibet et j'avoue rester preplexe.
comme vous (je suppose) j'ai choisi le bouddhime par qu'il me semble que ces éminents représentants agissent en accord avec la doctrine mais alors je ne comprend pasbien certains faits historiques comme par exemple:
avatar
jigme puntsok
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 35
Contrée : toulouse
Disposition de l'Esprit : arts martiaux méditations discuter vivre
Date d'inscription : 30/10/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par jigme puntsok le Sam 03 Nov 2007, 15:38

"Deuxième introduction du bouddhisme [modifier]

Durant un bon siècle et demi, on est presque sans nouvelles du bouddhisme dans
le Tibet
central, le Ü-Tsang.

Au Ngari par contre, le bouddhisme est bien préservé dans le royaume de

Guge dont un prince-moine, Jangchub Yeshe Ö (Byang Chub Ye shes' Od),

envoie des étudiants au Cachemire et invite Atisha en 1040,
initiant la seconde transmission du boudhisme au Tibet (phase dite Chidar
- Phyi dar). Atisha rédige de nombreux ouvrages dont le plus connu est La
Lampe pour le cheminement vers l'illumination
(sk. Bodhi
Pradipa
, tib. Byang chhub lam gi rdon mey). Par ailleurs, le
bouddhisme a également subsisté visiblement au Kham et au mont
Dantig dans l’Amdo,

où se seraient réfugiés trois moines. Leur disciple Muzu Selbar (Mu-zu

gSal-'bar), encore appelé Gongpa Rabsal (Dgongs-pa rab-gsal) (832-915),

devient chef d’une petite communauté de jeunes gens que lui a confié un

descendant d’Ösung fixé près de Samye ; ils seront missionnaires à U-Tsang

(Tibet central). Bientôt apparaissent des lignées se réclamant de sages

indiens contemporains d’Atisha et comme lui en majorité bengalis (Virupa, Tilopa). Sakya,

fondée par le clan Khön dominant dans la région de Tsang, jouera un

rôle non seulement religieux mais politique en prenant le contrôle du

Tibet jusqu’au milieu du XIVe siècle ; le monastère de Sakya est fondé en 1073 à
Ponpori (Shigatse)
par Khön Konchog Gyalpo. Dromtonpa de la région de U, disciple direct d’Atisha,
fonde en 1057 à Radreng au nord de Lhassa le premier monastère kadam, précurseur
de gelug. Les
nombreuses lignées kagyu
se dégagent progressivement de l’héritage de Marpa, disciple
de Tilopa via Naropa
; le monastère de Tsourphou est fondé en 1159 par le 1er Karmapa.

Ces nouveaux courants, basés sur des traditions orales d’importation

récente et des textes nouvellement traduits sont regroupés sous le

terme de samarpa (nouvelle tradition). D’autres bouddhistes, comme Muzu
Selbar, se réclament du maître de la première transmission, Padmasambhava,
et s’appuient sur ses textes « redécouverts », les termas ;
ils constituent la tradition ancienne nyingmapa. Le
bön aussi
reparaît sous une forme appelée Yungdrung qui offre des ressemblances avec le bouddhisme.

Du protectorat mongol à la suzeraineté chinoise (1246-1720) [modifier
avatar
jigme puntsok
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 35
Contrée : toulouse
Disposition de l'Esprit : arts martiaux méditations discuter vivre
Date d'inscription : 30/10/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par jigme puntsok le Sam 03 Nov 2007, 15:39

Mongols, Chinois et Mandchous [modifier]



Kubilai
Khan
, khan mongol et empereur de Chine, confie officiellement en 1265 la
régence du Tibet aux sakyapa



Après la chute des rois de Tubo, le Tibet se constitue en une

théocratie féodale, les lignées religieuses étant contrôlées ou au

moins soutenues chacune par un clan puissant, puis parfois, une

puissance étrangère (mongole ou chinoise) ; les lignées nyingma et bön se
tiennent relativement à l’écart de ces luttes dont gelug sort
vainqueur au XVIIe siècle, les dalaï lamas
devenant définitivement chefs du pays.

À partir du XIIIe siècle,

la puissance mongole s’impose au Tibet qui ne possède pas de pouvoir

central fort. Bien qu’il ne s’agisse pas réellement
d’une occupation

car ils pénètrent au total peu dans le pays, les Mongols considèrent le

pays des Neiges comme faisant partie de leur empire et en délèguent le
gouvernement à une puissance locale (tout d’abord les sakya,

plus tard les gelug), comme ils le font avec d’autres régions ; ils

renforcent ainsi le pouvoir local des lignées élues. À l’exception des

Phagmodrupas kagyu

(1354-1481) plus indépendants, les différentes factions tibétaines

prennent d’ailleurs l’habitude de rechercher des protecteurs étrangers

pour asseoir leur position ou lutter contre une menace militaire. La

suzeraineté mongole subit les conséquences de l’évolution de l’empire des
steppes


qui, malgré l’existence de grands khans, se divise en branches

indépendantes et rivales. Suzerainetés mongole et chinoise se trouvent

liées par les événements : (Kubilai Khan devient empereur de Chine au milieu du XIIIe
siècle (dynastie
Yuan
) et les Mandchous prennent le titre de Khan au milieu du XVIIe
siècle, peu avant de devenir à leur tour empereurs de Chine (dynastie Qing).

Le Tibet exerce pour sa part une influence culturelle non négligeable sur les
Mongols, qui adoptent sporadiquement le bouddhisme
tantrique
dès le XIIIe siècle en complément de leurs propres pratiques
religieuses, avant de le prendre pour religion officielle au XVIe siècle. Des tulkus sont
découverts en leur sein. Les Mandchous au pouvoir en Chine soutiendront
également le bouddhisme tibétain.
avatar
jigme puntsok
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 35
Contrée : toulouse
Disposition de l'Esprit : arts martiaux méditations discuter vivre
Date d'inscription : 30/10/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par jigme puntsok le Sam 03 Nov 2007, 15:40

Régence Sakya (1246-1354) [modifier]



En 1227 Gengis
Khan
conquiert l’empire Tangout. En 1239, son fils Köden prend le contrôle du Kokonor et
envoie l’année suivante le général Doorda Darqan en reconnaissance au Tibet où
il incendie les monastères kadam

de Redreng et Rgyal-lha-khang. En 1244, Köden manifeste son désir de

rencontrer Sakya Pandita, chef des sakya dont il reconnaît la

prééminence dans le pays et attend allégeance. Ce dernier se rend en

1246 à la cour de Köden avec ses neveux Drogön Chögyal Phagpa

('Phags-pa; 1235-80) et Chana Dorje (Phyag-na Rdo-rje) (1239-67)

Möngke,

devenu khan en 1251, distribue les différentes régions du Tibet en

apanage à des membres de sa famille. Drogön Chögyal Phagpa suit dans

ses campagnes Kubilaï, qui deviendra khan en 1260 et fondera en 1271 la

dynastie chinoise Yuan. En 1265, Phagpa se voit confier officiellement la
régence (sde srid ou desi) du Tibet. De retour, il s’efforce
d’imposer effectivement son contrôle en nommant en 1267 Shakya Bzangpo
gouverneur (dpon chen) ;

les hiérarques sakya passeront en effet l’essentiel de leur temps à la

cour chinoise. Un recensement a lieu en 1268 et le pays est divisé en

13 parties.

En 1269, Drogön Chögyal Phagpa se rend de nouveau à Kanbalik

auprès de Kubilaï désormais empereur de Chine, et lui présente un

projet d’écriture censée transcrire toutes les langues de l’empire

chinois et remplacer les sinogrammes dans les documents administratifs. Il s’agit
d’une commande de Kubilai connue comme l’écriture
Phagspa
.

Elle aura un usage limité, mais peut être retrouvée sur des objets de

la dynastie Yuan qu’elle permet ainsi de dater. Kubilaï nomme Phagpa

Maître national guoshi (國師), la plus haute distinction chinoise
avatar
jigme puntsok
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 35
Contrée : toulouse
Disposition de l'Esprit : arts martiaux méditations discuter vivre
Date d'inscription : 30/10/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par jigme puntsok le Sam 03 Nov 2007, 15:40

pour les religieux et érudits, et confirme la
régence des sakyas. Ils

garderont le pouvoir jusqu’au milieu du XIVe siècle, mais devront mater une
révolte (1285-1290) de Drikhung Kagyu aidée par des troupes envoyées par Houlagou,
qui possède un apanage dans la région où se trouve le siège de Drikhung.



Pouvoir des Phagmodrupas (1354-1481) [modifier]





Une cinquantaine d’années plus tard, une autre lignée kagyu (Phagdru

Kagyu) issue de l’ermite Phagmodrupa (Phag mo gru pa 1118-1170), ayant

pour centre le monastère de Densatil (gDan-sa-mthil) à Nêdong

(Sne'u gdong), arrache le contrôle du Tibet central aux sakya et

éloigne par la même occasion l’influence sino-mongole, sans toutefois

bouleverser l’organisation du pays qui conserve la structure acquise

durant la régence. À partir de 1251, avec la perte de puissance à la

fois de l’empire de Chine et des Houlagides

qui détiennent le territoire en apanage, Janchub Gyaltsän (Byang chub

rgyal mtshan, 1302-1364), chef du clan Lang (Rlang) qui contrôle la

lignée, combat ses voisins dont les sakya et gagne en puissance. En

1354 il obtient le pouvoir effectif sur le Tibet central, qui restera

aux mains de sa famille jusqu’en 1481, perdant néanmoins en puissance à

partir de 1434. Les chefs Lang se donnent les titres de lha btsun (roi
divin) et de phagmodrupa, chefs de la lignée Phagdru Kagyu. Leur
capitale est à Tsetang (Rse thang) dans le comté
de Qonggyai
.
avatar
jigme puntsok
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 35
Contrée : toulouse
Disposition de l'Esprit : arts martiaux méditations discuter vivre
Date d'inscription : 30/10/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par jigme puntsok le Sam 03 Nov 2007, 15:41

Ascension des gelug (à partir du XVIe siècle) [modifier]





Altan Khan

(1507-1582), chef de l'Aile Droite des Mongols, s’efforce de réunifier

les tribus pour retrouver la puissance initiale de l’alliance ; il

renoue les liens avec le Tibet. La puissance Sakya étant passée, c’est

les Gelug
qu’il distingue. Il offre le titre de « Dalaï » (Océan de Sagesse) à Sonam Gyatso,
chef du courant réformateur, titre qui fut appliqué rétrospectivement à ses
deux prédécesseurs. En retour, le 3e Dalaï lama
confère à Altan Khan le titre de « Brahma », roi de la religion. Altan Khan
invite le Dalaï Lama en Mongolie en 1569 et 1578 et se convertit au bouddhisme
tibétain
durant la seconde visite ; il promulgue un édit en faisant la
religion officielle de son peuple. En 1588, le 3e Dalaï Lama meurt alors qu'il
enseigne en Mongolie.

Lobsang
Gyatso
(1617-1682), 5e

Dalaï Lama, est renommé pour son sens politique. Il maintient

l'indépendance du Tibet contre les pressions des pouvoirs chinois et

mongol. En 1640,
l'Empereur mongol Güshi Khan de la tribu des Qoshot (Khoshuud ou Kalmouks)
envahit le Tibet
et vainc le Roi de Tsang. Du fait des liens des lignées Kagyu et Jonang avec ce
roi, le 10e Karmapa,
chef de l'école Karma Kagyu, doit s'exiler durant 20 ans. Les Jonangpas sont
persécutés par les Gelugpas et semblent disparaître, mais ils subsisteront
jusqu'à nos jours et seront reconnus par le 14e Dalaï Lama. En 1642, Güshi Khan
instaure le 5e Dalaï Lama chef spirituel et temporel du Tibet, qui s'étend
alors de Dartsedo,
aux portes de la Chine, jusqu'aux frontières du Ladakh.

En 1645, le 5e Dalaï Lama établit la capitale à Lhassa et fait
débuter la construction du Palais du
Potala
qui prendra près de 43 ans et où siègera le gouvernement
du Tibet
. En 1649, le chef temporel du Tibet est invité à Pékin par
l'Empereur Shunzhi
de la dynastie
mandchoue
,

qui vient à sa rencontre, parcourant 20 km depuis Pékin en quatre

jours. Dans la capitale chinoise, le Dalaï Lama demeure au Palais Jaune

construit pour lui par l'Empereur. Les deux dirigeants échangèrent des

titres honorifiques. En 1653,

Lobsang Gyatso retourne au Tibet. Les Dalaï Lamas successifs, ou leurs

régents dans l'intervalle, seront en charge du gouvernement du Tibet

jusqu’en 1959.

A la fin du XVIIe siècle, à la suite d’une dispute avec le Bhoutan, le
Tibet envahit son allié le Ladakh, amenant la conversion du roi de ce pays à l’islam,

condition exigée - avec la construction d’une mosquée – par les

Cachemiri pour leur aide. Un traité est signé en 1684, mais l’incident

précipite la perte d’indépendance du Ladakh au profit du Cachemire.

Estimant que le 6e Dalai Lama
avatar
jigme puntsok
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 35
Contrée : toulouse
Disposition de l'Esprit : arts martiaux méditations discuter vivre
Date d'inscription : 30/10/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par jigme puntsok le Sam 03 Nov 2007, 15:42

mène une vie dépravée, les Kalmouks Khorshuud qui
se considèrent comme

les protecteurs du courant Gelug décident d’intervenir, approuvés par Ligdan Khan, chef des Mongols, et l’empereur chinois Kangxi. Lhazhang Khan,

petit-fils de Güshi Khan, envahit le Tibet en 1705, apportant avec lui

un nouveau dalai lama, Ngawang Yeshi Gyatso, intronisé en 1707 mais non

reconnu par Gelugpa. En 1706, Tsangyang Gyatso a été évacué à Gongganor

au sud de Kokonor où il meurt – assassiné, pensent les historiens – ou

disparait mystérieusement vers la
Chine ou la
Mongolie selon la

légende. Les Tibétains cherchent de l’aide auprès d’une autre branche

kalmouke, les Dzungar, qui ont raison de Lhazhang Khan mais

s’installent à Lhassa où ils n’en font qu’à leur tête. C’est ce qui

amène l’intervention militaire chinoise de 1720. Les troupes chinoises

chassent les Dzungars et mettent en place le 7e dalai lama, Kelzang
Gyatso
, qui reconnaît la
Chine comme pouvoir protecteur."
avatar
jigme puntsok
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 35
Contrée : toulouse
Disposition de l'Esprit : arts martiaux méditations discuter vivre
Date d'inscription : 30/10/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par jigme puntsok le Sam 03 Nov 2007, 15:47

qd je parlais de guerre je ne parlais pas de la querelle des
karmapa mais des différente lutte de pouvoir au sein même du tibet. Pourquoi
cette nécessité de se mêler au politique? Comment des maîtres ayant réalisés
l'Esprit d'éveil peuvent se battre pour asseoir un pouvoir temporel personnel
plutôt que de répandre l'amour et la compassion? Je tombe peut être d'un petit
nuage mais malgré tout je ne conçoit pas qu'un esprit éveillé soit autre que
libre de toutes ces immondice politique et pourtant. Autre chose, je suis moi
même très proche de la tradition drukpa kargud, je m'interroge également sur la
situation politique du Bhoutan, je ne comprend pas que son roi pour
"préserver la tradition bouddhiste" persécute les minorités ethniques
comme les bhoutanais d'origine népalaise qui sont hindouiste ou musulman. Pour
moi l'esprit d'éveil nous amène à comprendre la perfection du réel, pourquoi
alors se débattre face au réel? Est ce en empêchant les gens de faire leur
choix de pratique spirituelle qu'on préserve le bouddhisme? Je ne crois pas! On
nous parle à nous occidentaux d'ouverture d'esprit envers toutes les traditions
spirituelles et religieuses, ce avec quoi je suis totalement en accord, mais
comprenez que je sois surpris de voir que dans un pays où le bouddhisme est
religion d'état (ce qui gène déjà un peu), le pays du dragon, qui suit la même
tradition qui illumine mon coeur, agisse ainsi! Pourquoi le lama ne s'oppose
pas à se genre de pratique? pourquoi ne nous en parle-t-on pas?moi aussi j'ai
intégré le sens des enseignements et je sais parfaitement que tout cela apporte
de la confusion, mais il me semble qu'une attitude responsable serais de
prendre les problèmes à bras le corps, de les regarder en face et de les
traiter plutôt que de nepas les évoquer en s'echappant vers la méditation.pour
moi la méditation n'est pas un moyen de fuir les problèmes, mais un moyen
permettant d'ouvrir l'esprit de façon à ce qu'il soit beaucoup plus vaste et
qu'il nous permette de trouver les solutions adéquates aux problèmes, qui bien
que relatifs sont inherent à la problématique du samsara, et comme plus des
trois quart de la population sont encore enfermer dans le samsara nous devons
tenir compte de leurs réalités, quitte à nous même rester enfermés un peu plus
longtemps, pour pouvoir les sortir de là. il me semble que ce que je dis est en
accord avec le voeux de bodhisattva que je n'ai pas moi même pris de façon
officielle mais qui m'habitent et qui je pense nous habitent. Prendre
conscience des problèmes du passé et du présent pour ne plus commettre les même
erreurs et rester vigilant me semble être une attitude plutôt responsable. Le
fait politique est sensible, nos propres dirigents refusent en permanence
d'assumer les erreurs du passé et les perpétuent voyons la france-afrique. je
souhaite que nous autres bouddhites ne nous voilerons pas la face, observons,
ecoutons, reflechissons et méditons pour atteindre l'éveil qui est le plus
grand des bienfaits pour nous même et tous les être mais n'oublions pas de
rester les pied en terre, et affrontons dignement les difficulter qui peuvent
se présenter.samsara et nirvana ne sont qu'un, les pertubations sont elles même
l'esprit d'éveil, alors accueillons les comme tel.
avatar
jigme puntsok
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 35
Contrée : toulouse
Disposition de l'Esprit : arts martiaux méditations discuter vivre
Date d'inscription : 30/10/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par jigme puntsok le Sam 03 Nov 2007, 15:47

un petit passage des chant de milarépa:"Trois précieux
protecteurs,ô maîtres du refuge,Suprême Félicité, vous qui ornez ma tête,

Je vous supplie ardemment de ne pas vous éloigner!De votre coeur aimant, aidez
toujoursMes pères et mères dans les six mondes d'existence,Entrainnez les par
votre compassion constante!Le yogi due grand véhicule n'a rien à étudier,Sa
doctrine est au-delà des mots.Il n'a pas à réfléchir pour atteindre la
vacuité,Il n'a rien à méditer pour toucher à l'incréé,Il s'est détourné des
actions impies.

Pour qui ne défait les noeuds de l'avarice,

A quoi bon la générosité verbale?Pour qui ne renonce aux ruses et aux
artifice,A quoi bon la moralité hypocrite?Pour qui ne maîtrise un rude
langage,A quoi bon la patience d'une ambition?Pour qui n'abandonne paresse ni
langueur,A quoi bon le désir de s'efforcer aux vertues?Pour qui ne laisse
l'agitation de son propre esprit,A quoi bon la concentration qui n'arrache que
souffrance?Pour qui ne voit en amies les manifestations,A quoi bon méditer la
sagesse connaissante?Pour qui ne comprend le sens caché de la licence et de
l'interdit,A quoi bon d'immenses études?Pour qui ne s'exerce à prendre et à
renoncer,A quoi bon les expication sur la loie du karma?Pour qui n'accorde son
être intime à la doctrine,A quoi bon la robe jaune du moine?

Pour qui ne supprime le venin des émotions,Désirer l'ultime sagesse est une
fausse vue.Pour qui n'apaise les tempêtes de l'envie,Désirer l'esprit d'éveil
est une fausse vue.Pour qui ne renonce à persécuter les êtres vivants,Chercher
les signes de respect est une fausse vue.

S'il n'asservit pas le monstre de l'ego,Le yogi est brisé sous le marteau des
passions.Les oeuvres qui en mérites ne se changent,Contre les vertues d'autrui
interviennent.Si l'on n'intègre en soi la doctrine,Avec des mots sans intérêt
on trouble d'autres esprits.Des vies sans méditation en vain s'écoulent.Méditez
pour ne rien regreter à l'heure de la mort." ( les cent mille
chant)j'attend vos réactions et vous remercie pour les précédentes.

toute mon amitié, Jigmé Puntsok
avatar
Karma Yeshé Gyatso
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 67
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par Karma Yeshé Gyatso le Sam 03 Nov 2007, 17:47

jigme puntsok.

Les écoles du Bouddhisme, les luttes de pouvoir etc tout cela est le résultat de l'INSTITUTIONALISATION de LA VOIE en EGLISES (ou sectes)concurentes.

Qui est le vrai Karmapa, je m'en moque totalement. Ce sont des querelles de pouvoir sur des institutions humaines. Pourquoi toujours IDEALISER le Bouddhisme (j'ai pas dis la VOIE Notez le). Le Dalai Lama a rencontré le fondateur de la Secte assasinne AUM, est ce que cela enléve un seul mot de son enseignement NON. Pourquoi vouloir toujours demander aux HOMMES d'etre PARFAITS pour suivre leur enseignements?????. Leurs ENSEIGNEMENTS sont UTILES a TOUS LES ETRES et en adéquation LOGIQUE AVEC LA VOIE, j'analyse, je réfléchis et je suis le chemin. Les MAITRES SONT DES ENSEIGNANTS ne leur demandons pas d'étre des saints (Ou alors devenons catholiques).

AVOIR L'ESPRIT CRITIQUE, c'est justement se rappeler que les oeuvre Humaines sont le reflets de ce que NOUS SOMMES. Est ce que je me comporte TOUJOURS selon les enseignements, BIEN SUR QUE NON. J'ESSAYE c'est déja pas mal, nos maitres sont comme nous, HUMAINS. Même l'éveillé a rappeler qu'il n'était qu'un HOMME. Il me semble qu'on mélange trop de choses, la dévotion au LAMA est la dévotion a ses enseignements pas à l'HOMME. En dernier ressort l'illusion MOI reste SEULE JUGE de ce qu'elle doit suivre ou NON. PAS DE VERITE REVELEE dans la VOIE, PAS DE SAINT dont on doivent suivre l'exemple. Arrétons les amalgames, revenons aux enseignements des sutras et des tantras, acceptons notre infime faiblesse et CHEMINONS et laissons les HOMMES avides de pouvoir se disputer la sois disant VERITE (Inéxitante) du message des Bouddhas. Mes maitres m'ont TOUS expliqués que les querelles entre Ecoles, Vehicules, etc n'était que des errements. Nos amis des racines de l'Arbre nous serait d'un grand secours dans ce débat. THERAVADA, MAHAYANA, etc des MOTS qui divisent alors que le message de l'Eveillé UNIT la Sangha. Je suis aussi a l'aise avec un tenant du Zen qu'avec un tenant du Theravada si celui ci suit les enseignements des Bouddhas. Le RESTE ILLUSION HUMAINES pour de sordides conflits d'INTERET (Même sur le net entre différent sites "Bouddhistes).

C'est pour cela que depuis mon arrivée sur l'arbre je souhaite un retour vers la MYSTIQUE ESOTERIQUE (Individuelle et Orale donc) et n'entrerais pas dans ce type de débat.

LE DALAI LAMA est aussi un Chef d'Etat, le voir serrer la main de l'assassin de milliers d'IRAKIENS (Bush) montre qu'il doit aussi faire les compromis que nécessite la confusion entre pouvoir temporel et spirituel chez le même HOMME.

En tout cas :mer' pour ce rappel bienvenu sur l'Histoire du Tibet qui n'est pas le pays des fées (Pourquoi ke serait'il??). CELA n' ENLEVE RIEN a mes yeux a l'interet de la VOIE. Des HOMMES l'ONT DEVOYES ET ALORS??? Tu m'a demandé mon avis je le donne, nul doute que je vais encore agraver mon cas mais tant pis. JE SUIS LIBRE et je m'exprime c'est tout, je n'agresse personne, ne juge pas mais donne mon point de vue. Ca passe ou sa casse, c'est aussi cela la LIBERTE DE PENSEE.

jcb







_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
avatar
jigme puntsok
Membre confirmé
Membre confirmé

Masculin
Nombre de messages : 29
Age : 35
Contrée : toulouse
Disposition de l'Esprit : arts martiaux méditations discuter vivre
Date d'inscription : 30/10/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par jigme puntsok le Dim 04 Nov 2007, 15:03

en tout cas pour moi ça passe!!

je suis supris que le sujet ait eu un papillon rouge,
je trouve ça dommage car il me semble qu'on n'a pas à avoir peur si on à rien à se reprocher ou si on assume nos erreurs.
je ne souhaite offenser personne et surtout pas l'arbre. merci de m'avoir laissé m'exprimé en tout cas, et mercipour vos réactions quelles qu'elles soient!
merci à toi jcb ce que tu m'as dit m'a fait particulièrement du bien, merci à tous pour les bons conseils que vous m'avez donné.
Jigme Puntsok
avatar
Karma Yeshé Gyatso
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 67
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par Karma Yeshé Gyatso le Dim 04 Nov 2007, 17:01

Papillon Rouge c'est quoi ?????????????[JCB





Comme les cartons rouges au Foot???????????. L'arbitre exclut les deux joueurs??????????? ::30: ::30: ::30:








Dernière édition par le Dim 04 Nov 2007, 17:36, édité 3 fois


_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
avatar
Karma Trindal
Administrateur
Administrateur

Féminin
Nombre de messages : 6794
Age : 37
Contrée : Bruxelles - Belgique
Arts & métiers : Directrice d'Ecole fondamentale
Disposition de l'Esprit : Bouddhisme, Nature, Lecture, Echanges, Pédagogie, Bien-être...
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 28/01/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par Karma Trindal le Dim 04 Nov 2007, 21:19

@jigme puntsok a écrit:en tout cas pour moi ça passe!!

je suis supris que le sujet ait eu un papillon rouge,
je trouve ça dommage car il me semble qu'on n'a pas à avoir peur si on à rien à se reprocher ou si on assume nos erreurs.
Jigme Puntsok

Mais non le papillon il est rose! Smile Cela veut dire que le sujet est populaire, que beaucoup d'êtres qui passent sur le forum s'arrêtent sur ce topic! Smile

T'inquiète pas Papy JCB, je t'expliquerai cette histoire de papillons si tu veux! ::30:

:'otasi: jigme puntsok!

Bonne soirée à tous!


_________________

avatar
Karma Yeshé Gyatso
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1222
Age : 67
Contrée : Desert Intérieur
Disposition de l'Esprit : Survivre
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 23/02/2007

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par Karma Yeshé Gyatso le Dim 04 Nov 2007, 21:31

Je n'ai jamais été inquiet, je connais bien l'esprit de liberté qui régne sur l'arbre sinon il y a longtemps que je serais EXCOMMUNIE ( Sad((lol))): )

Un site Hors sujet mais je me didonne comme un fou je veut partager cela avec vous. TOUT EST AUTHENTIQUE c'est cela qui est drole


http://www.echolalie.org/wiki/index.php?ListeDePetitesAnnoncesInsolites

JCB






_________________
Le sot gagne t'il en intelligence,
Elle ne fait que causer sa perte,
détrusiant sa bonne fortune.
Lui faisant eclater la tête

Dhammapada
avatar
Doriane
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 52
Contrée : Champagne-Ardennes
Arts & métiers : artiste
Disposition de l'Esprit : spirituelle
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 29/10/2009

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par Doriane le Dim 29 Nov 2009, 00:15

Bonjour à tous
Je suis nouvelle sur le site mais, ayant lu récemment des passages du livre des Trimondi et voulant en discuter, cela tombe bien.
A lire de tels propos, il faut d'abord se demander quels intérêts cela sert. Qui pourrait raisonnablement croire qu'un saint homme comme le Dalaï Lama puisse se comporter ainsi, et pourquoi pas être un avatar de Hitler !!!, et prétendre être le premier représentant du bouddhisme? On touche là au sommet du ridicule, si ce n'est de l'abjection.
Tout ce fatras laisse pantois et on balance entre mépris, rire sardonique (envers les auteurs) et honte. Le mélange habile entre stupidités et faits historiques fait mieux passer le mélange. Trinquier dirait que c'est de la subversion de type 2.
Quel est celui qui, ayant un tant soit peu de connaissances en symbolisme, pourrait croire à l'effarante mascarade du lama violant une vierge sur un autel afin d'avoir "l'illumination", plutôt que d'y voir la sagesse conquise par la détermination, l'abnégation, et qui est un authentique acte de foi? Mais ce n'est qu'un exemple parmi d'autres.
A qui profite le crime, encore une fois? Oon se doute bien. Puisse le Dalaï Lama leur pardonner, dans son infinie bonté, même si, pour ma part, je pense que la tolérance est toujours une faiblesse face à ceux qui en sont dépourvu. Je ne peux que dire: Trimondi, des immondices!!!
Paix à tous, longue vie et force d'âme au Dalaï Lama
avatar
Samthar
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 261
Age : 58
Contrée : F
Arts & métiers : Historien
Disposition de l'Esprit : Karma-kagyu
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 24/05/2009

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par Samthar le Dim 29 Nov 2009, 11:29

Bonjour,
Je connais un peu le sujet et me permets donc d'intervenir. Ce qu'ont fait les auteurs de ce livre, c'est un peu comme inventer l'eau chaude ou dire que l'eau mouille. Je m'explique :
Il est fréquent que des gens ayant été près d'un lama, ou de quiconque du reste, et qui ont été décus pour une raison ou pour une autre, tirent à boulet rouge sur celui ou celle qui, peu avant, était l'objet de toute leur attention. C'est le cas des Trimondi.
C'est un exercice extrêmement facile, très puéril aussi, et stérile car cela ne sert personne si ce n'est celui qui en est l'auteur qui, après avoir eu la sensation d'exister dans le regard de l'autre, puis celle de ne plus exister, retrouve une manière d'existence en agissant ainsi.
L'intérêt, me semble-t-il, est tout simplement d'en tirer la quntessence : non, le mpnde tibétain n'est pas un paradis où tout le monde est beau et gentil. Mais les Tibétains un tant soi peu informé le savent depuis longtemps et, depuis toujours, de nombreux maîtres ont dénoncé es travers du monde dans lequel il vivait.
Le problème est qu'en Occident, le besoin de rêve est énorme, et le Tibet est devenu un équivalent de pureté. Que l'on découvre une tache, et tout est bon à jeter. Les Trimondi, entre éléments historiques plus ou moins vrais et interprétation erronée, du moins partiale car émanant d'une frustration de reconnaissance, ont enfoncé de manière caricaturale des clous déjà enfoncés.
Il y a qq années, j'ai pu parler de la société traditionnelle tibétaine et de la transmission du Dharma avec le Dalai Lama, et lui-même disait qu'il y avait, du côté tibétain, un énorme travail à faire, autant pour connaître avec certitutde les faits historiques que pour faire le ménage, aujourd'hui, dans des systèmes qui perdurent : co-optation, abus de la crédulité d'autrui, asservissement, etc... Les Occidentaux, eux, devaient faire un grand travail d'objectivité.
Nous, en Occident, nous devons donc avancer avec vigilance et fonder notre démarche sur celle que le Bouddha a mise en avant : étudier, réfléchir, méditer. Cela évite de tomber dans le mythe et de tout rejeter quand les écailles nous tombent des yeux, comme dirait l'autre.
Samthar

Contenu sponsorisé

Re: le bouquin du couple Trimondi.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 24 Nov 2017, 21:08