L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyAujourd'hui à 20:42 par Mila

» Les voeux de Bodhisattva
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyAujourd'hui à 20:19 par Disciple laïc

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyAujourd'hui à 19:11 par Mila

» Une question à propos du Bouddhisme zen
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyHier à 17:57 par Lilian

» Ce qui n'est pas cassé , ne le répare pas .
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyJeu 29 Juil 2021, 16:41 par Jovin

» Guru Padmasambhava: À la recherche du Maître né du Lotus
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptySam 24 Juil 2021, 16:40 par Admin

» Cramage du cerveau par CQFD
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyVen 23 Juil 2021, 13:45 par LeRetour

» Bonjour, bientôt je vais aller au temple Boudhiste à lodéve
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyVen 23 Juil 2021, 13:44 par LeRetour

» Contre la nourriture carnée
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMer 21 Juil 2021, 19:25 par Disciple laïc

» question ...mandant une réponse
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMer 21 Juil 2021, 06:39 par LeRetour

» TocToc Le Retour de la folie
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMer 21 Juil 2021, 01:38 par LeRetour

» Comment pratiquer la vraie observation ? Krishnamurti
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 19 Juil 2021, 22:07 par Ortho

» Comment définir un être sensible
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 19 Juil 2021, 20:50 par Disciple laïc

» Le Monde selon Xi Jinping - Arte
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 19 Juil 2021, 20:33 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 19 Juil 2021, 10:09 par Manu8370

» L'apprentissage du Bouddhisme : un apprentissage différent
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 19 Juil 2021, 07:38 par Disciple laïc

» La foire aux bonnes nouvelles
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyVen 16 Juil 2021, 17:51 par Mila

» Nouveau membre. Question sur le forum.
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyJeu 15 Juil 2021, 08:25 par Karma Trindal

» le corps énergétique : question concernant
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMar 13 Juil 2021, 13:07 par Disciple laïc

» question concernant le détachement
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 12 Juil 2021, 21:01 par Disciple laïc

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 12 Juil 2021, 12:58 par Mila

» Pensée amérindienne - Luther Standing Bear
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptySam 10 Juil 2021, 11:28 par Pema Gyaltshen

» Le mythe de la liberté et la voie de la méditation - De Chögyam Trungpa
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyJeu 08 Juil 2021, 19:48 par dominique0

» Le trésor des miracles , tome 1, Editions Claire Lumière
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyJeu 08 Juil 2021, 17:14 par Pema Gyaltshen

» La méditation présentée comme "bonne pour la santé"
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyJeu 08 Juil 2021, 13:41 par Mila

» Message du Dalaï Lama pour son 86e anniversaire, demain, le 6 juillet .
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 05 Juil 2021, 19:16 par Mila

» Tout est une question de pensée
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 05 Juil 2021, 14:19 par Disciple laïc

» L'expérience de mort imminente serait-elle une stratégie de survie ?
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyVen 02 Juil 2021, 21:54 par Mila

» Citation de " NathalC " ( Trouvée sur " Babelio" )
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyVen 02 Juil 2021, 20:37 par Mila

» Générer la certitude basée sur la réflexion
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyJeu 01 Juil 2021, 12:47 par Mila

» En quête d'un nouveau moi ou plutôt d'un moi plus vrai.
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyJeu 01 Juil 2021, 11:22 par Mila

» Besoin d'un petit coup de pouce pour déchiffrer un message :)
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMer 30 Juin 2021, 19:22 par Disciple laïc

» Le vrai secret du bonheur ,c'est l'amour .
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMer 30 Juin 2021, 12:17 par dominique0

» Différence entre Amour bienveillant et Compassion
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMer 30 Juin 2021, 11:47 par Mila

» signification de Exsuffler
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMer 30 Juin 2021, 11:29 par epsilon777

» Citation d' Ajahn Chah - [ Page du site : "Babelio " ]
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMar 29 Juin 2021, 11:42 par dominique0

» Petit rappel : Lodjong, l'entraînement de l'esprit en 7 points
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 28 Juin 2021, 11:58 par Mila

» Réflexions de jetsunma Tenzin Palmo sur le tonglen
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 28 Juin 2021, 11:16 par dominique0

» Une citation de Jetsunma Tenzin Talmo
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyDim 27 Juin 2021, 10:33 par dominique0

» Regard sur l'Abhidharma de Chögyam Trungpa
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyVen 25 Juin 2021, 12:08 par menddy

» Comprendre la phénoménologie avec une tique (Von Uexküll)
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMer 23 Juin 2021, 19:00 par dominique0

» Eric Emmanuel Schmitt - Ma vision de l'amour
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMer 23 Juin 2021, 18:06 par dominique0

» ARTE Découverte: Tibet, les dilemmes de Tashi
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMer 23 Juin 2021, 00:43 par Admin

» Bonjour ,c'est Carine11 ,ravie d'être parmis vous.
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMar 22 Juin 2021, 23:00 par petit_caillou

» Des propos intéressants sur la question de la confiance en soi
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 21 Juin 2021, 18:37 par dominique0

» Qu’est-ce qu’un maître authentique ?
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyDim 20 Juin 2021, 20:17 par Disciple laïc

» Sur Giordano Bruno - Une courte présentation
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptySam 19 Juin 2021, 19:16 par Disciple laïc

» La pensée du Bouddha - De Richard Gombrich
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyVen 18 Juin 2021, 20:30 par Disciple laïc

» Les 4 karmas , transcription d'un séminaire de Chögyam Trungpa
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyVen 18 Juin 2021, 20:13 par dominique0

» Sauver un écureuil - Des gestes simples mais efficaces
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyVen 18 Juin 2021, 20:00 par dominique0

» Colloque avec Somasekha, Pierre Leret Guillemet et Julie Ann.
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 14 Juin 2021, 11:20 par dominique0

» Les trésors du musée CERNUSCHI 1/2 et 2/2
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyDim 13 Juin 2021, 20:03 par Disciple laïc

» Somasekha - Soin d’Amour - Soin de la Source - Vidéo
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyDim 13 Juin 2021, 19:16 par dominique0

» Petite présentation, parcours, intérêt, questionnement, gratitude, etc ...
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyDim 13 Juin 2021, 16:09 par Karma Trindal

» Allâh Akbar, ou l'expression d'une transgression. Une courte vidéo qui vaut vraiment la peine d'être écoutée
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyVen 11 Juin 2021, 22:58 par Disciple laïc

» Pensée du Dalaï-lama - ( Traduite de l'anglais en français )
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMer 09 Juin 2021, 10:02 par dominique0

» Citation extraite d'un livre de Françoise Verny
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMar 08 Juin 2021, 18:05 par dominique0

» Un homme passionné par les gorilles - Une belle histoire .
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMar 08 Juin 2021, 11:41 par dominique0

» Un homme passionné par les gorilles - Une belle histoire .
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMar 08 Juin 2021, 11:41 par dominique0

» Une belle voix - Avinu Malkeinu
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyDim 06 Juin 2021, 19:05 par dominique0

» Un monument en hommage aux animaux de guerre
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyDim 06 Juin 2021, 16:38 par Mila

» La journée mondiale de l'environnement
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyDim 06 Juin 2021, 10:00 par Mila

» Marcher dans les Bois , le guide amoureux de la forêt .
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyDim 06 Juin 2021, 09:47 par Mila

» Nous avons un anniversaire aujourd'hui
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyVen 04 Juin 2021, 20:22 par Disciple laïc

» Pensées de Gilles Deleuze - Dialogues avec Claire Parnet. Paris, éditions Flammarion, 1977.
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyJeu 03 Juin 2021, 11:39 par dominique0

» Les fleurs comestibles ....
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMar 01 Juin 2021, 13:42 par Mila

» Le bouddhism est contradictoire ?
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMar 01 Juin 2021, 11:12 par Tranquilité

» Stéphane Allix: "L’âme conserve l’empreinte des traumatismes des vies passées"- Un témoignage intéressant
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyMar 01 Juin 2021, 10:29 par dominique0

» Un Bouddha du 7ème siècle retrouvé en...Suède ???
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 31 Mai 2021, 16:38 par Disciple laïc

» Thich Nhat Hanh, figure du bouddhisme engagé, de retour au Vietnam, mais sous surveillance
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyLun 31 Mai 2021, 15:28 par Disciple laïc

» Les peintures de Djé Tsongkhapa
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyDim 30 Mai 2021, 20:07 par Disciple laïc

» Aide au Bouddhisme
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyDim 30 Mai 2021, 11:54 par Nangpa

» Pensées de Jetsunma Tenzin Palmo
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptyDim 30 Mai 2021, 10:38 par Mila

» Trouble psychique et traitement médicamenteux
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptySam 29 Mai 2021, 22:26 par Disciple laïc

» Les "mauvaises fréquentations"
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) EmptySam 29 Mai 2021, 21:23 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 21 Invités :: 3 Moteurs de recherche

Disciple laïc, Mila


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 106008 messages dans 12591 sujets

Nous avons 4524 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Lilian

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7773)
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_leftun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Barun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_right 
Karma Trindal (7182)
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_leftun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Barun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_right 
petit_caillou (4816)
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_leftun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Barun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_leftun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Barun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_leftun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Barun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_right 
MionaZen (3351)
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_leftun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Barun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_leftun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Barun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_right 
Mila (3146)
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_leftun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Barun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_right 
vaygas (2774)
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_leftun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Barun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_right 
Disciple laïc (2422)
un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_leftun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Barun monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Bar_right 

un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA SUTTA )

Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA SUTTA )

Message par Invité Lun 14 Juil 2008, 10:46

un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA  SUTTA ) Light_dharma


Verset 23.1

Ainsi ai-je entendu: Une fois, le Bienheureux séjournait au monastère fondé par Anfithapindika au parc Jeta, près de la ville de Savatthi. En ce temps-là, quelques disciples, s'étant habillés de bon matin, prirent leur bol à aumône et leur manteau, et entrèrent dans la ville de Savatthi pour recevoir la nourriture.

Verset 23.2

L'idée suivante vint à ces disciples: "Il est trop tôt pour aller recueillir l'aumône. Si nous nous approchions du bois où se trouvent les Paribbajakas, adeptes d'autres sectes." Les disciples s'approchèrent donc du bois où se trouvaient les Paribbajakas, adeptes d'autres sectes. S'étant approchés, ils échangèrent avec eux des compliments de politesse et des paroles de courtoisie, et ensuite s'assirent à l'écart sur un côté.

Verset 23.3

Les Paribbajakas, adeptes d'autres sectes, dirent alors aux disciples: "Le religieux Gotama, ô amis, énonce la compréhension claire des plaisirs des sens. Nous aussi, nous énonçons la compréhension claire des plaisirs des sens. Le religieux Gotama, ô amis, énonce la compréhension claire des formes matérielles. Nous aussi, nous énonçons la compréhension claire des formes matérielles. Le religieux Gotama, ô amis, énonce la compréhension claire des sensations. Nous aussi, nous énonçons la compréhension claire des sensations. Ainsi, ô amis, où est la divergence, où est le désaccord, où est la différence entre nous et le religieux Gotama, en ce qui concerne notre doctrine et notre enseignement par rapport à la doctrine et à l'enseignement du religieux Gotama ?"

Verset 23.4

Les disciples n'approuvèrent ni rejetèrent les paroles des Paribbajakas, adeptes d'autres sectes. S'étant levés de leurs sièges, les disciples partirent sans approuver ni rejeter, mais en pensant: "Nous comprendrons le sens des paroles des Paribbajakas auprès du Bienheureux."

Verset 23.5

Puis, étant allés pour recevoir la nourriture et étant revenus de leur tournée, après avoir fini leur repas, ces disciples s'approchèrent du Bienheureux. S'étant approchés, ils rendirent hommage au Bienheureux, puis s'assirent à l'écart sur un côté.

Verset 23.6

S'étant assis à l'écart sur un côté, ils informèrent le Bienheureux: Ce matin, ô Bienheureux, nous étant habillés, prenant nos bols à aumône et nos manteaux, nous sommes entrés à Savatthi pour recevoir la nourriture. L'idée suivante, alors, nous est venue: "Il est trop tôt pour aller recevoir la nourriture. Si nous nous approchions du bois où se trouvent des Paribbajakas, adeptes d'autres sectes." Ensuite, nous étant approchés du bois, nous avons échangé avec les Paribbajakas des compliments de politesse et des paroles de courtoisie, et nous nous sommes assis à l'écart sur un côté.

Verset 23.7

Les Paribbajakas nous parlèrent alors ainsi: "Le religieux Gotama, ô amis, énonce la compréhension claire des plaisirs des sens. Nous aussi, nous énonçons la compréhension claire des plaisirs des sens (...) Ainsi, ô amis, où est la divergence, où est le désaccord, où est la différence entre nous et le religieux Gotama, c'est-à-dire en ce qui concerne notre doctrine et notre méthode d'enseignement par rapport à la doctrine et à la méthode d'enseignement du religieux Gotama ?"

Verset 23.8

Alors, nous n'avons approuvé ni rejeté les paroles des Paribbajakas. Nous étant levés de nos sièges, nous partîmes sans approuver ni rejeter, mais en pensant: "Nous comprendrons le sens des paroles des Paribbajakas auprès du Bienheureux."

Verset 23.9

Le Bienheureux alors s'adressa à ces disciples et dit: O moines, les Paribbajakas, adeptes d'autres sectes, qui parlent ainsi doivent être interrogés de façon suivante: "Cependant, quelle est, ô amis, la jouissance des plaisirs des sens? Quels sont leurs désavantages? Quelle est l'évasion hors des plaisirs des sens Quels sont leurs désavantages? Quelle est l'évasion hors des formes matérielles? Quelle est la jouissance des sensations Quelle est l'évasion hors des sensations?"

Verset 23.10

O moines, lorsque les Paribbajakas, adeptes d'autres sectes, seront interrogés ainsi, ils ne seront pas capables de répondre, et de plus ils tomberont dans des difficultés supplémentaires. Pourquoi ? La raison en est que ce sujet est en dehors de leur compétence. Moi, ô moines, je ne vois personne dans le monde avec ses dieux, ses Mara(s) et ses Brahma(s), ses troupes de religieux et de prêtres, ses êtres célestes et humains, qui soit capable de répondre à ces questions, sauf un Tathagata, ou un disciple du Tathagata, ou bien quelqu'un qui a appris auprès des disciples du Tathagata.

Verset 23.11

Quelle est, ô moines, la jouissance des plaisirs des sens? Il y a cinq sortes de plaisirs des sens. Quelles sont ces cinq sortes: les formes connaissables par la conscience visuelle, désirées, aimées, plaisantes, charmantes et pourvues de séduction. Les sons connaissables par la conscience auditive, désirés, aimés, plaisants, charmants et pourvus de séduction. Les odeurs connaissables par la conscience olfactive, désirées, aimées, plaisantes, charmantes et pourvues de séduction. Les saveurs connaissables par la conscience gustative, désirées, aimées, plaisantes, charmantes et pourvues de séduction. Les choses tangibles connaissables par la conscience tactile, désirées, aimées, plaisantes, charmantes et pourvues de séduction. Tels sont, ô moines, les plaisirs des sens.

Verset 23.12

La jouissance des plaisirs des sens, c'est, ô moines, le bonheur et le plaisir qui se produisent en conséquence de ces cinq sortes de plaisirs des sens.

Verset 23.13

Quels sont, ô moines, les désavantages des plaisirs des sens ? Supposons, ô moines, qu'un fils de famille gagne sa vie par un métier tel que le calcul ou la comptabilité ou l'estimation, ou par un métier agricole ou bien au service des rois, ou par une autre profession. Supposons qu'il soit affligé par le froid, affligé par la chaleur, ou bien qu'il souffre de piqûres de taon, ou de piqûres de moustique, ou bien qu'il souffre à cause du vent, à cause du soleil, à cause des serpents venimeux, ou bien qu'il meure de faim ou de soif.

Verset 23.14

Voilà, ô moines, le désavantage des plaisirs des sens qui est devenu réalité ici même. C'est un monceau de souffrances, qui a les plaisirs des sens pour cause, les plaisirs des sens pour origine, qui est une conséquence des plaisirs des sens. La véritable cause, ce sont les plaisirs des sens.

Verset 23.15

O moines, si, malgré son courage dans son métier, malgré sa force et ses efforts, ce fils de famille n'acquiert pas de biens, alors il s'attriste, se lamente, se frappant la poitrine et gémissant, il tombe dans la désillusion et pense: "J'ai employé ma force en vain. Mon effort est sans fruit."

Verset 23.16

Cela aussi, ô moines, est un désavantage des plaisirs des sens qui est devenu réalité ici même, et c'est un monceau de souffrances qui a les plaisirs des sens pour cause, les plaisirs des sens pour origine, qui est une conséquence des plaisirs des sens. La véritable cause, ce sont les plaisirs des sens.

Verset 23.17

O moines, supposons que ce fils de famille, s'encourageant lui-même, faisant des efforts, acquière en conséquence des biens. Dès lors, il éprouve une souffrance et une douleur, à cause de sa préoccupation pour protéger ses possessions, et il pense: "Que ni les rois ni les voleurs n'enlèvent mes possessions. Que ni le feu ni l'eau ne détruisent mes possessions. Que les autres héritiers que je n'aime pas ne m'enlèvent pas mes possessions."

Verset 23.18

Bien qu'il s'occupe de protéger ses possessions et de les garder, les rois ou les voleurs s'en emparent, ou bien elles sont détruites par le feu ou par l'eau, ou bien les héritiers qu'il n'aime pas les prennent. Alors, le fils de famille s'attriste, se lamente, se frappant la poitrine et gémissant, il tombe dans la désillusion, et pense: "Je n'ai plus ce qui m'appartenait."

Verset 23.19

Cela aussi, ô moines, est un désavantage des plaisirs des sens qui est devenu réalité ici même, et c'est un monceau de souffrances qui a les plaisirs des sens pour cause, les plaisirs des sens pour origine, qui est une conséquence des plaisirs des sens. La véritable cause, ce sont les plaisirs des sens.

Verset 23.20

Et encore, ô moines, lorsque les plaisirs des sens sont la cause, lorsque les plaisirs des sens sont l'origine, lorsque les plaisirs des sens sont la raison, lorsque les plaisirs des sens sont la véritable cause, les rois se disputent avec des rois, les notables se disputent avec des notables; les brahmanes se disputent avec des brahmanes; les maîtres de maison se disputent avec des maîtres de maison; une mère se dispute avec son fils; un fils se dispute avec sa mère; un père se dispute avec son fils; un fils se dispute avec son père; un frère se dispute avec son frère; un frère se dispute avec sa soeur; une soeur se dispute avec son frère; un ami se dispute avec son ami.
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA SUTTA )

Message par Invité Lun 14 Juil 2008, 10:50

Verset 23.21

Ceux qui entrent dans la querelle, dans la contestation, se battent et s'attaquent l'un l'autre à mains nues, avec des pierres, avec des bâtons et avec des armes, ils meurent en souffrant ou bien ils éprouvent une douleur mortelle. Cela aussi, ô moines, est un désavantage des plaisirs des sens qui est devenu réalité ici même, et c'est un monceau de souffrances qui a les plaisirs des sens pour cause, les plaisirs des sens pour origine, qui est une conséquence des plaisirs des sens. La véritable cause, ce sont les plaisirs des sens.

Verset 23.22

Et encore, ô moines, lorsque les plaisirs des sens sont la cause, lorsque les plaisirs des sens sont l'origine, lorsque les plaisirs des sens sont la raison, lorsque les plaisirs des sens sont la véritable cause, ayant pris des épées et des boucliers, portant des arcs et des carquois, les deux parties se rassemblent pour combattre, et des flèches volent, des couteaux volent, des épées flamboient. Ici, il y en a qui blessent avec des flèches et blessent avec des couteaux, qui décapitent avec des épées. Là il y en a qui souffrent en mourant, ou bien qui éprouvent une douleur mortelle.

Verset 23.23

Cela aussi, ô moines, est un désavantage des plaisirs des sens qui est devenu réalité ici même, et c'est un monceau de souffrances qui a les plaisirs des sens pour cause, les plaisirs des sens pour origine, qui est une conséquence des plaisirs des sens. La véritable cause, ce sont les plaisirs des sens.

Verset 23.24

Et encore, ô moines, lorsque les plaisirs des sens sont la cause, lorsque les plaisirs des sens sont l'origine, lorsque les plaisirs des sens sont la raison, lorsque les plaisirs des sens sont la véritable cause, ayant pris des épées et des boucliers, portant des arcs et des carquois, ils sautent sur les remparts brillants, et des flèches volent, des couteaux volent, des épées flamboient. Ici, il y en a qui blessent avec des flèches, avec des couteaux et qui versent des bouses brûlantes, qui écrasent avec une grande force et qui décapitent avec des épées. Là, il y en a qui souffrent en mourant ou bien éprouvent une douleur mortelle.

Verset 23.25

Cela aussi, ô moines, est un désavantage des plaisirs des sens qui est devenu réalité ici même, et c'est un monceau de souffrances qui a les plaisirs des sens pour cause, les plaisirs des sens pour origine, qui est une conséquence des plaisirs des sens. La véritable cause, ce sont les plaisirs des sens.

Verset 23.26

Et encore, ô moines, lorsque les plaisirs des sens sont la cause, lorsque les plaisirs des sens sont l'origine, lorsque les plaisirs des sens sont la raison, lorsque les plaisirs des sens sont la véritable cause, certains cambriolent une maison et la dévalisent, et se comportent comme des voleurs, tendent des embuscades et prennent les femmes des autres.

Verset 23.27

Les rois, alors, s'emparent de tels individus et les punissent. Ils les battent avec des fouets, avec des bâtons, avec des verges. Ils leur coupent les mains, les pieds, les mains et les pieds, les oreilles, le nez, les oreilles et le nez.

Verset 23.28

Ils leur infligent la punition appelée bilangathalika, la punition sankhamundita, la punition appelée rahumukha, la punition appelée jotimalika, la punition appelée hatthapa jjotika, la punition appelée erahavattika, la punition appelée cirahavasika, la punition appelée eneyyaha, la punition appelée balisamamsika, la punition appelée kahapanaka, la punition appelée kharapatacchika, la punition appelée palighaparivattika et la punition appelée palalapithaha.

Verset 23.29

Ils versent de l'huile bouillante sur eux. Ils les font mordre par des chiens. Ils les empalent. Ils les décapitent avec des épées.

Verset 23.30

Cela aussi, ô moines, est un désavantage des plaisirs des sens qui est devenu réalité ici même, et c'est un monceau de souffrances qui a les plaisirs des sens pour cause, les plaisirs des sens pour origine, qui est une conséquence des plaisirs des sens. La véritable cause, ce sont les plaisirs des sens.

Verset 23.31

Et encore, ô moines, lorsque les plaisirs des sens sont la cause, lorsque les plaisirs des sens sont l'origine, lorsque les plaisirs des sens sont la raison, lorsque les plaisirs des sens sont la véritable cause, certains se comportent de façon mauvaise au moyen de leur corps, en parole et en pensée.

Verset 23.32

S'étant comportés d'une façon mauvaise, après la dissolution du corps, après la mort, ils naissent dans des états malheureux, dans l'enfer, dans le Niraya.

Verset 23.33

Cela aussi, ô moines, est un désavantage des plaisirs des sens qui arrive après la mort, et c'est un monceau de souffrances qui a les plaisirs des sens pour cause, les plaisirs des sens pour origine, qui est une conséquence des plaisirs des sens. La véritable cause, ce sont les plaisirs des sens.

Verset 23.34

Alors, quelle est, ô moines, l'évasion hors des plaisirs des sens? L'évasion hors des plaisirs des sens, c'est la maîtrise du désir et de l'attachement, et la possibilité de se débarrasser des désirs et de l'attachement à l'égard des plaisirs des sens.

Verset 23.35

O moines, si des religieux ou des brahmanes ne comprennent pas objectivement de cette façon la jouissance des plaisirs des sens comme jouissance, les désavantages de ceux-ci comme désavantages, l'évasion à leur égard comme évasion, il n'est alors pas possible qu'ils comprennent par eux-mêmes, d'une manière correcte et complète, le désir des plaisirs des sens, ni qu'ils soient capables d'instruire à cette fin une autre personne, ni que cette personne, en suivant leur enseignement, comprenne complètement le désir des plaisirs des sens.

Verset 23.36

Cependant, ô moines, si des religieux ou des brahmanes comprennent objectivement de cette façon la jouissance des plaisirs des sens comme jouissance, les désavantages de ceux-ci comme désavantages, l'évasion à leur égard comme évasion, il est alors possible qu'ils comprennent par eux-mêmes, d'une manière correcte et complète, le désir des plaisirs des sens et qu'ils soient capables d'instruire à cette fin une autre personne et que cette personne, en suivant leur enseignement, comprenne complètement le désir des plaisirs des sens.

Verset 23.37

Alors, quelle est, ô moines, la jouissance des formes matérielles ? Supposons, ô moines, une jeune fille d'une famille noble, ou d'une famille de brahmanes, ou d'une famille d'un chef de famille, qui est arrivée à l'âge de quinze, seize ans, et qui n'est ni trop grande ni trop petite, ni trop mince ni trop grosse, ni trop noire ni trop blanche. N'est-elle pas, ô moines, à ce moment-là, au sommet de sa beauté et de sa séduction? - Certainement oui, ô Bienheureux.

Verset 23.38

- Si un bonheur et un plaisir se produisent à cause de la beauté et de la séduction de cette jeune fille, ô moines, cela est la jouissance des formes matérielles.

Verset 23.39

Alors, quel est, ô moines, le désavantage dans les formes matérielles ? Supposons, ô moines, que l'on voie la même dame, longtemps après; elle a maintenant quatre-vingts, quatre-vingt-dix ou cent ans; elle est âgée, courbée comme (le bois) d'un chevron, inclinée sur un bâton, paralysée, devenue misérable; sa jeunesse est usée, ses dents brisées, ses cheveux rares; elle a la peau ridée, les jambes défraîchies et mal assurées. Qu'en pensez-vous, ô moines ? La beauté ancienne et la séduction n'ont-elles pas disparu, et le danger n'est-il pas apparu? - Si, ô Bienheureux.- Cela, ô moines, est un désavantage des formes matérielles.

Verset 23.40

En plus, ô moines, on verra la même dame maintenant malade, souffrante, puis gravement malade, qui est étendue sur ses propres excréments, qui doit être levée et couchée par les autres. Qu'en pensez-vous, ô moines ? La beauté ancienne et la séduction n'ont-elles pas disparu, et le danger n'est-il pas apparu? - Si, ô Bienheureux. - Cela aussi, ô moines, est un désavantage des formes matérielles.
Anonymous
Invité
Invité

Titre-sujet Re: un monceau de malheur ( MAHADUKKHAKKHANDA SUTTA )

Message par Invité Lun 14 Juil 2008, 10:51

Verset 23.41

En plus, ô moines, on verra la même dame dont le corps est jeté à l'écart dans un charnier. Un jour après la mort, deux jours après la mort, trois jours après la mort, le corps est gonflé, décoloré et en train de se décomposer. Qu'en pensez-vous, ô moines ? La beauté ancienne et la séduction n'ont-elles pas disparu, et le danger n'est-il pas apparu? - Si, ô Bienheureux. - Cela aussi, ô moines, est un désavantage des formes matérielles.

Verset 23.42

En plus, ô moines, on verra la même dame dont le corps est jeté à l'écart dans un charnier, dévoré par des corbeaux, par des vautours ou par des chiens sauvages, des chacals ou divers animaux. Qu'en pensez-vous, ô moines? La beauté ancienne et la séduction n'ont-elles pas disparu, et le danger n'est-il pas apparu ? - Si, ô Bienheureux. - Cela aussi, ô moines, est un désavantage des formes matérielles.

Verset 23.43

En plus, ô moines, on verra la même dame dont le corps est jeté à l'écart dans un charnier; il est désormais devenu un squelette auquel des chairs sanguinolentes pendent çà et là par des tendons, puis un squelette sans chair mais avec l'odeur du sang collée aux tendons, puis simplement les os séparés et dispersés çà et là, à savoir ici un os d'une main, là un os d'un pied, ici un os d'une jambe, là une côte, ici un os de la hanche, là un os de la colonne vertébrale et ici le crâne. Qu'en pensez-vous, ô moines? La beauté ancienne et la séduction n'ont-elles pas disparu, et le danger n'est-il pas apparu? - Si, ô Bienheureux. - Cela aussi, ô moines, est un désavantage des formes matérielles.

Verset 23.44

En plus, ô moines, on verra la même dame dont le corps est jeté à l'écart dans un charnier. Désormais ses os sont blancs comme des coquillages, puis c'est un tas d'os d'un an, ensuite les os sont pourris et, enfin, réduits en poudre. Qu'en pensez-vous, ô moines? La beauté ancienne et la séduction n'ont-elles pas disparu, et le danger n'est-il pas apparu? - Si, ô Bienheureux. - Cela aussi, ô moines, est un désavantage des formes matérielles.

Verset 23.45

Alors, quelle est, ô moines, l'évasion hors des formes matérielles ? L'évasion hors des formes matérielles, c'est la maîtrise du désir et de l'attachement, et la possibilité de se débarrasser des désirs et de l'attachement à l'égard des formes matérielles.

Verset 23.46

O moines, si des religieux ou des brahmanes ne comprennent pas objectivement, de cette façon, la jouissance des formes matérielles comme jouissance, les désavantages de celles-ci comme désavantages, l'évasion à leur égard comme évasion, il n'est alors pas possible qu'ils comprennent par eux-mêmes, d'une manière correcte et complète, les formes matérielles, ni qu'ils soient capables d'instruire à cette fin une autre personne, ni que cette personne, en suivant leur enseignement, comprenne complètement les formes matérielles.

Verset 23.47

Cependant, ô moines, si des religieux ou des brahmanes comprennent objectivement de cette façon la jouissance des formes matérielles comme jouissance, les désavantages de celles-ci comme désavantages, l'évasion à leur égard comme évasion, il est alors possible qu'ils comprennent par eux-mêmes, d'une manière correcte et complète, les formes matérielles et qu'ils soient capables d'instruire à cette fin une autre personne et que cette personne en suivant leur enseignement comprenne complètement les formes matérielles.

Verset 23.48

Alors, quelle est, ô moines, la jouissance des sensations? Supposons, ô moines, qu'un disciple, s'étant séparé des plaisirs des sens, s'étant séparé des mauvais objets de la pensée, entre dans le premier recueillement (pathamajjhana) pourvu de raisonnement et de réflexion, qui est joie et bonheur, nés de la séparation (des choses mauvaises), et y demeure.

Verset 23.49

A ce moment, ô moines, où le disciple, s'étant séparé des plaisirs des sens, s'étant séparé des mauvais objets de la pensée, entre et demeure dans le premier recueillement qui est pourvu de raisonnement et de réflexion et, puisqu'il ne pense pas à faire du mal à lui-même, ni à faire du mal aux autres, ni à faire du mal aux deux parties, à ce moment même, il éprouve une sensation qui n'est nuisible (à personne). Moi, ô moines, je dis que cette non-nuisance est la plus haute jouissance concernant les sensations.

Verset 23.50

Et ensuite, ô moines, ayant mis fin au raisonnement et à la réflexion, le disciple entre et demeure dans le deuxième recueillement (dutiyajjhana) qui est apaisement intérieur, unification de la pensée, qui est dépourvu de raisonnement et de réflexion, né de la concentration, et consiste en bonheur (...) Moi, ô moines, je dis que cette non-nuisance est la plus haute jouissance concernant les sensations.

Verset 23.51

Et ensuite, ô moines, se détournant du bonheur, le disciple vit dans l'indifférence, conscient et vigilant, il ressent dans son corps le bonheur en sorte que les êtres nobles l'appellent: "Celui qui, indifférent et attentif, demeure heureux ", il entre ainsi et demeure dans le troisième recueillement (tatiyajjhana) (...) Moi, ô moines, je dis que cette non-nuisance est la plus haute jouissance concernant les sensations.

Verset 23.52

Et ensuite, ô moines, s'étant débarrassé du bonheur et s'étant débarrassé de la peine, ayant supprimé la gaieté et la tristesse antérieures, le disciple entre et demeure dans le quatrième recueillement (catutthajjhana) où ne sont ni plaisir ni douleur, mais qui est pureté parfaite d'attention et d'indifférence.

Verset 23.53

A ce moment, ô moines, où le disciple, s'étant débarrassé du bonheur et s'étant débarrassé de la peine, ayant supprimé la gaieté et la tristesse antérieures, le disciple entre et demeure dans le quatrième recueillement où ne sont ni plaisir ni douleur, mais qui est pureté parfaite d'attention et d'indifférence, et puisqu'il ne pense pas à faire du mal à lui-même, ni à faire du mal aux autres, ni à faire du mal aux deux parties, à ce moment même, il éprouve une sensation qui n'est nuisible (à personne). Moi, ô moines, je dis que cette non-nuisance est la plus haute jouissance concernant les sensations.

Verset 23.54

Alors, quels sont, ô moines, les désavantages des sensations ? Les sensations, ô moines, sont impermanentes, elles sont dukkha par nature même, et elles sont sujettes aux changements. Ce sont, ô moines, les désavantages des sensations.

Verset 23.55

Quelle est alors, ô moines, l'évasion hors des sensations? L'évasion hors des sensations, c'est la maîtrise du désir et de l'attachement, et la possibilité de se débarrasser des désirs et de l'attachement à l'égard des sensations.

Verset 23.56

O moines, si des religieux ou des brahmanes ne comprennent pas objectivement, de cette façon, la jouissance des sensations comme jouissance, les désavantages des sensations comme désavantages, l'évasion à leur égard comme évasion, il n'est alors pas possible qu'ils comprennent par eux-mêmes, d'une manière correcte et complète, les sensations, ni qu'ils soient capables d'instruire à cette fin une autre personne, ni que cette personne, en suivant leur enseignement, comprenne complètement les sensations.

Verset 23.57

Cependant, ô moines, si des religieux ou des brahmanes comprennent objectivement, de cette façon, la jouissance des sensations comme jouissance, les désavantages de celles-ci comme désavantages, l'évasion à leur égard comme évasion, il est alors possible qu'ils comprennent par eux-mêmes, d'une manière correcte et complète, les sensations et qu'ils soient capables d'instruire à cette fin une autre personne et que cette personne, en suivant leur enseignement, comprenne complètement les sensations.

Verset 23.58

Ainsi parla le Bienheureux. Les moines, heureux, se réjouirent des paroles du Bienheureux.

http://buddha.anussati.org/page_1164326227828.html

    La date/heure actuelle est Sam 31 Juil 2021, 20:44