L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Dagpo Rimpoché - Le lama venu du Tibet 1 et2/3
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 28 Jan 2023, 20:25 par Disciple laïc

» La force des souhaits dans le vajrayana
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 28 Jan 2023, 08:08 par Disciple laïc

» Iti 18 : Saṅghabheda Sutta : La division du Sangha.
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyVen 27 Jan 2023, 20:41 par Yeshi

» SN 22.43 Attadīpa Sutta : Une île de soi-même.
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyVen 27 Jan 2023, 14:50 par Disciple laïc

» Présentation de ma personne
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMer 25 Jan 2023, 15:37 par Yeshi

» Trouble psychique et traitement médicamenteux
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 22 Jan 2023, 20:04 par Yeshi

» j'ai du mal à gérer mes emotions, je souhaite m'en sortir
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 22 Jan 2023, 16:12 par felin75

» Promenade dans la nature avec le Bouddha
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 14 Jan 2023, 23:47 par Mila

» Le Cheval
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMar 03 Jan 2023, 17:59 par Pema Gyaltshen

» demande d'informations sur quelques themes
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 01 Jan 2023, 09:17 par Ortho

» La Roue de la vie bouddhique 1/2 et 2/2
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyLun 26 Déc 2022, 12:59 par Disciple laïc

» Le Singe
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 18 Déc 2022, 22:39 par Ortho

» Le Cochon
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 17 Déc 2022, 23:07 par petit_caillou

» Le Serpent
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 17 Déc 2022, 23:04 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 17 Déc 2022, 23:00 par petit_caillou

» Le Coq
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 17 Déc 2022, 22:50 par petit_caillou

» Le Chien
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 17 Déc 2022, 22:46 par petit_caillou

» Le Dragon
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 17 Déc 2022, 22:41 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 17 Déc 2022, 22:39 par petit_caillou

» Le Tigre
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 17 Déc 2022, 22:33 par petit_caillou

» Le Buffle
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 17 Déc 2022, 22:29 par petit_caillou

» Le Rat
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 17 Déc 2022, 22:25 par petit_caillou

» L' année du Lapin - 2023
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 17 Déc 2022, 22:14 par petit_caillou

» Fermer Les yeux rend t'il heureux ?
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 17 Déc 2022, 18:09 par Disciple laïc

» L'Histoire des Derniers Romains : Sagalassos.
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyJeu 15 Déc 2022, 22:39 par Disciple laïc

» Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ? Abdennour Bidar et Chawkat Moucarry
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMer 14 Déc 2022, 22:30 par Ortho

» L’apport du bouddhisme dans la quête de sagesse démocratique
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMer 14 Déc 2022, 18:22 par Disciple laïc

» Les animaux ont-ils conscience d’eux-mêmes ?
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMer 14 Déc 2022, 15:56 par Disciple laïc

» SN 55.17 . Mittāmacca Sutta : Amis & collègues.
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 11 Déc 2022, 21:29 par Disciple laïc

» Confiance en soi, timidité, les autres, Dharma
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 11 Déc 2022, 10:17 par Disciple laïc

» Japon, l'art du jardin zen
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 11 Déc 2022, 09:19 par Disciple laïc

» AN 8.26 Jīvaka Sutta : Les questions de Jivaka.
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 10 Déc 2022, 21:39 par Disciple laïc

» AN 7.71 Bhāvanā Sutta : Le développement.
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 10 Déc 2022, 21:36 par Disciple laïc

» que pensez vous de toutes ces théories ?
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMer 07 Déc 2022, 23:15 par Ortho

» Le Yang doit t’il récupéré sa tête
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMer 07 Déc 2022, 18:22 par LeLoups

» QUI REMPLIT LES PRISONS ? QUI ? Et surtout pourquoi ?
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMar 06 Déc 2022, 22:33 par Ortho

» Les voeux de Bodhisattva
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMar 06 Déc 2022, 22:22 par Mila

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMar 06 Déc 2022, 12:41 par Disciple laïc

» Difficulté générale que je rencontre
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMar 06 Déc 2022, 10:31 par Disciple laïc

» Bonne nouvelle : une ordination
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyJeu 01 Déc 2022, 19:34 par Ortho

» La voie du souffle, dans le bouddhisme theravada
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMer 30 Nov 2022, 19:03 par Disciple laïc

» Le taoïsme et le bouddhisme s’opposent sur l’approche de la mort (guide touristique)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMer 30 Nov 2022, 10:21 par Nangpa

» conseil concernant un livre : taoisme
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyJeu 24 Nov 2022, 08:35 par Disciple laïc

» Bouddhisme & Santé: Le bouddhisme m'a sauvé de mon cancer (témoignage)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMer 23 Nov 2022, 12:33 par Mila

» La pratique de Shamatha ou la quiétude mentale par Jetsunma Tenzin Palmo
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMar 22 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Quand les musulmans se détournent de la foi
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 20 Nov 2022, 22:34 par Ortho

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 19 Nov 2022, 20:36 par Mila

» Les cinq éléments du tao, élixirs de vie
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 19 Nov 2022, 19:35 par Disciple laïc

» Lanterna magica , la Forêt enchantée .
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyJeu 17 Nov 2022, 19:13 par Mila

» Les souhaits de Shantideva
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyLun 14 Nov 2022, 17:16 par Mila

» Amazonie, les civilisations oubliées de la forêt
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 13 Nov 2022, 22:43 par Disciple laïc

» Bouddhisme : Ethique et karma
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 13 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Bangkok, vue et commentée par Kalu Rimpoché
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 06 Nov 2022, 21:01 par Mila

» Japon, l'art du jardin zen
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 06 Nov 2022, 20:46 par Disciple laïc

» Carnac : sur les traces du royaume disparu
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 06 Nov 2022, 08:49 par Disciple laïc

» Un chien à la recherche des disparus
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyVen 04 Nov 2022, 17:52 par Mila

» Des ours polaires s'installent dans une station météorologique de l'arctique
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyVen 04 Nov 2022, 16:49 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMar 01 Nov 2022, 16:46 par Karma Trindal

» La Bonne Nouvelle du Salut.
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMar 01 Nov 2022, 16:38 par Karma Trindal

» Nouveau sur le forum - merci pour votre accueil
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMar 01 Nov 2022, 16:37 par Karma Trindal

» Des arbres , pour l'Arbre .
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 29 Oct 2022, 11:21 par Mila

» La première étape de la discipline...
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptySam 29 Oct 2022, 11:00 par Mila

» Fanatisme religieux sur CNEWS ?
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMar 25 Oct 2022, 10:12 par Disciple laïc

» Circonstances favorables et confiance (précieuse existence humaine)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyLun 17 Oct 2022, 18:19 par Disciple laïc

» Une ville rasée par une comète : Sodome.
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 16 Oct 2022, 18:57 par Disciple laïc

» La Lignée Drikung Kagyu en France
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 16 Oct 2022, 15:10 par thie24

» MARPA, l’un des fondateurs de la lignée Kagyu
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 16 Oct 2022, 10:06 par Disciple laïc

» Enseignement et initiation d'Amithaba
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyJeu 13 Oct 2022, 18:03 par Disciple laïc

» Une compassion égale pour tous
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMer 12 Oct 2022, 22:33 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyMer 12 Oct 2022, 21:57 par Mila

» Le zen, une pratique du temps infini
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyDim 02 Oct 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Le festival pour la Paix à la Pagode de Vincennes
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyJeu 29 Sep 2022, 20:39 par Disciple laïc

» AU SUJET DU DOCUMENTAIRE "BOUDDHISME : LA LOI DU SILENCE".
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyJeu 29 Sep 2022, 16:07 par MichelPaul

» 100 000 mantras.5.Dhâranî des 100 000 ornements de l'Eveil
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyJeu 22 Sep 2022, 18:18 par Gàara

» Qui veut parrainer OU veut un parrain?
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma EmptyJeu 22 Sep 2022, 09:16 par Mila

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 40 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 39 Invités :: 2 Moteurs de recherche

MatthiasMRC


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 107461 messages dans 12889 sujets

Nous avons 4619 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est MatthiasMRC

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7807)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_leftDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma BarDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_right 
Karma Trindal (7220)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_leftDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma BarDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_right 
petit_caillou (4847)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_leftDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma BarDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_right 
Mila (3548)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_leftDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma BarDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_leftDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma BarDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_leftDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma BarDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_right 
MionaZen (3351)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_leftDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma BarDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_leftDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma BarDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_right 
vaygas (2774)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_leftDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma BarDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_right 
Disciple laïc (2747)
Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_leftDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma BarDhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bar_right 

Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma

Anonymous
Invité
Invité


Titre-sujet Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma

Message par Invité Dim 10 Aoû 2008, 18:00

Que signifie, pour des moines, hériter du dhamma ou hériter des biens matériels ?
Les épisodes : Gotama avertit ses moines de se consacrer à la pratique et non aux biens matériels. Sâriputta détaille trois niveaux de solitude, puis donne une liste de défauts que les moines doivent éviter.


Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma Bouddha%202


Maître Gotama et la communauté monastique avaient reçu beaucoup d'offrandes – vêtements, nourriture, logement et médicaments –, et l'on pouvait craindre que certains moines ne s'attachent à ces biens matériels, et même qu'ils soient tentés d'en acquérir davantage.

Ainsi ai-je entendu.

En ce temps-là le Seigneur séjournait, près de Sâvatthi, dans le parc Anâthapindika du bois Jéta.

En cette circonstance le Seigneur s'adressa aux moines :
– Moines !
– Oui, Seigneur, lui répondirent les moines.

Le Seigneur leur dit ceci :
–Soyez, moines, les héritiers de mon dhamma et non les héritiers des biens temporels. C'est par compassion pour vous que je conseille à mes disciples d'hériter de mon dhamma et non des biens temporels.
Si vous étiez, moines, les héritiers des biens temporels et non les héritiers de mon dhamma, on pourrait dire de vous : “Les disciples du Maître se comportent comme les héritiers des biens temporels et non comme les héritiers de son dhamma”. Et l'on pourrait dire de moi : “Les disciples du Maître se comportent comme les héritiers des biens temporels et non comme les héritiers de son dhamma (1) ”.
Mais si vous êtes, moines, les héritiers de mon dhamma et non des biens temporels, on ne pourra pas vous faire ce reproche, ni à moi.
Par conséquent, moines, soyez les héritiers de mon dhamma et non des biens temporels. C'est par compassion pour vous que je conseille à mes disciples d'hériter de mon dhamma et non des biens temporels.

« Imaginons, moines, que je vienne de manger, que je sois satisfait, rassasié, repu et content, que ma faim soit assouvie, qu'il me reste un excédent de nourriture destiné à être jeté et que viennent deux moines affaiblis par la faim. Je pourrais leur dire : “Je viens de manger, moines, je suis satisfait, rassasié, repu et content, il me reste cet excédent de nourriture destiné à être jeté. Mangez-le si vous le souhaitez. Si vous ne le mangez pas, je vais le mettre sur un sol dépourvu d'herbes courtes ou le plonger dans une eau sans vie (2) .”
L'un des moines pourrait penser : “Le Seigneur vient de manger, il est satisfait, rassasié, repu et content, sa faim est assouvie et il lui reste un excédent qui va être jeté. Si nous ne le mangeons pas, il va le mettre sur un sol dépourvu d'herbes courtes ou le plonger dans une eau sans vie. Mais le Seigneur a conseillé d'hériter de son dhamma et non de biens temporels. Or la nourriture est un bien temporel. Je ferais mieux de m'abstenir de cette nourriture et de passer ainsi une nuit et un jour en acceptant la faiblesse due à la faim.” Il se retiendrait donc de manger cette nourriture et passerait une nuit et un jour en acceptant la faiblesse due à la faim.
L'autre moine, lui, pourrait penser : “Le Seigneur vient de manger, il est satisfait, rassasié, repu et content, sa faim est assouvie et il lui reste un excédent qui va être jeté. Si nous ne le mangeons pas, il va le mettre sur un sol dépourvu d'herbes courtes ou le plonger dans une eau sans vie. Je ferais mieux de manger cette nourriture pour chasser la faiblesse due à la faim et de passer ainsi la nuit et le jour.” Il mangerait donc cette nourriture, chasserait la faiblesse due à la faim et passerait ainsi la nuit et le jour.
Le premier moine mérite plus de louanges et d'éloges que celui qui mange la nourriture, chasse la faiblesse due à la faim et passe ainsi la nuit et le jour. Pourquoi ? Parce qu'ainsi il aura pendant longtemps peu de désirs, sera facilement satisfait, frugal, facile à nourrir et capable d'efforts.
Par conséquent, moines, soyez les héritiers de mon dhamma et non des biens temporels. C'est par compassion pour vous que je conseille à mes disciples d'hériter de mon dhamma et non des biens temporels. »
Ainsi parla le Seigneur.
Puis le Bien-allé (3) se leva et rentra dans son logement.

Le Seigneur était parti depuis peu quand le vénérable Sâriputta s'adressa à son tour aux moines :
– Moines, mes amis !
– Oui, mon ami, lui répondirent les moines.

Le vénérable Sâriputta leur demanda :
– Dans quelle mesure les disciples du Seigneur qui demeure dans la solitude ne cultivent-ils pas la solitude ? Et dans quelle mesure la cultivent-ils ?
– Nous viendrions de loin, mon ami, pour apprendre de la bouche du vénérable Sâriputta le sens de ces paroles. Il serait bon que le vénérable Sâriputta en révèle le sens, les moines pourront entendre son explication et la retenir.
– Alors, mes amis, écoutez et faites bien attention, je vais parler.
– Bien, mon ami, répondirent les moines.

Et le vénérable Sâriputta dit ceci :
– Ici, mes amis, certains disciples du Maître qui demeure dans la solitude ne cultivent pas la solitude, ils n'éliminent pas les facteurs que le Maître enjoint d'éliminer, ils accumulent beaucoup, sont relâchés, butent sur les obstacles et abandonnent la tâche d'atteindre la solitude (4) .
S'il s'agit de moines confirmés, ils sont à blâmer pour trois raisons. En effet ces disciples du Maître qui demeure dans la solitude ne cultivent pas la solitude, telle est la première raison pour laquelle ces moines confirmés sont à blâmer. Ensuite ils n'éliminent pas les facteurs que le Maître enjoint d'éliminer, telle est la deuxième raison pour laquelle ces moines confirmés sont à blâmer. Enfin ils accumulent beaucoup, sont relâchés, butent sur les obstacles et abandonnent la tâche d'atteindre la solitude, telle est la troisième raison pour laquelle ces moines confirmés sont à blâmer.
S'il s'agit de moines d'ancienneté moyenne, ils sont à blâmer pour les trois mêmes raisons...
Et s'il s'agit de nouveaux moines, ils sont à blâmer pour les trois mêmes raisons...
Voilà, mes amis, dans quelle mesure certains disciples du Maître qui demeure dans la solitude ne cultivent pas la solitude.

« Et dans quelle mesure, moines, les disciples du Seigneur qui demeure dans la solitude cultivent-ils la solitude ?
Ici, mes amis, les disciples du Maître qui demeure dans la solitude cultivent la solitude, ils éliminent les facteurs que le Maître enjoint d'éliminer, ils n'accumulent pas, ne sont pas relâchés, dépassent les obstacles et vont vers la solitude.
Qu'il s'agisse de moines confirmés... de moines d'ancienneté moyenne... ou de nouveaux moines, ils sont tous à louer pour trois raisons : parce qu'ils cultivent la solitude, parce qu'ils éliminent les facteurs que le Maître enjoint d'éliminer, parce qu'ils n'accumulent pas, ne sont pas relâchés, dépassent les obstacles et vont vers la solitude. Telles sont les trois raisons pour lesquelles ces moines sont à louer.
Voilà, mes amis, dans quelle mesure les disciples du Maître qui demeure dans la solitude cultivent la solitude.

« Et dans ce cas, mes amis, la convoitise est mauvaise et l'aversion est mauvaise (5) . Pour éliminer la convoitise et l'aversion, il y a la voie médiane qui fait voir et connaître (les vérités), qui calme (la convoitise et l'aversion), qui mène à la connaissance directe, à la réalisation, au dénouement.
Et quelle est cette voie médiane qui fait voir et connaître, qui calme et qui mène à la connaissance directe, à la réalisation, au dénouement ? C'est l'octuple chemin immaculé (6) : vision juste, dessein juste, parole juste, action juste, mode de subsistance juste, effort juste, vigilance juste et concentration juste.
De plus, mes amis, la colère est mauvaise et le ressentiment est mauvais...
L'ingratitude est mauvaise et la rivalité est mauvaise...
La jalousie est mauvaise et le refus de partager est mauvais...
La dissimulation est mauvaise et l'hypocrisie est mauvaise...
L'obstination est mauvaise et l'esprit de compétition est mauvais...
Se surestimer est mauvais et se sous-estimer est mauvais...
L'infatuation est mauvaise et l'insouciance est mauvaise. Pour éliminer l'infatuation et l'insouciance, il y a la voie médiane qui fait voir et connaître, qui calme, qui mène à la connaissance directe, à la réalisation, au dénouement.
Et quelle est cette voie médiane qui fait voir et connaître, qui calme et qui mène à la connaissance directe, à la réalisation, au dénouement ? C'est l'octuple chemin immaculé : vision juste, dessein juste, parole juste, action juste, mode de subsistance juste, effort juste, vigilance juste et concentration juste.

Ainsi parla le vénérable Sâriputta.

Les moines furent satisfaits des paroles du vénérable Sâriputta et ils s'en réjouirent


Dernière édition par karma dam tcheu dadreun le Dim 10 Aoû 2008, 18:03, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité


Titre-sujet Re: Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma

Message par Invité Dim 10 Aoû 2008, 18:02

notes:


(1) Ce reproche s'adresse aux maîtres qui ne savent pas éduquer leurs disciples, ils ressemblent aux parents qui élèvent mal leurs enfants.




(2) L'acidité de la nourriture pourrait détruire les herbes courtes. Pour préserver la végétation, le moine doit donc jeter le surplus sur un sol nu ou dans des herbes hautes qui ne souffriront pas de cet apport.
Dans une flaque d'eau, la nourriture peut tuer les minuscules insectes qui y vivent, non dans un grand lac. Or le moine doit se soucier de toute forme de vie. “Sans vie” indique l'intention de ne tuer aucun être.




(3) Bien-allé, sugata : une épithète justifiée par le fait qu'il est bien (su) allé (gata) jusqu'au but ultime.




(4) Il y a trois sortes de solitude selon que l'on s'isole physiquement, spirituellement, ou que l'on s'isole de la tromperie que représentent les 5 ensembles. Les moines qui ne cultivent aucune de ces solitudes héritent seulement des biens temporels. Les disciples qui ne se retirent pas dans des lieux isolés et n'abandonnent pas les monastères de ville ne cultivent pas la solitude physique. Ceux qui n'éliminent pas la convoitise, l'aversion et les autres facteurs pernicieux ne cultivent pas la solitude de l'esprit, ils ne peuvent écarter l'élan sensoriel, l'aversion, l'engourdissement, l'agitation et l'hésitation qui font obstacle à la concentration. Ils abandonnent l'intention d'atteindre le dénouement, lequel est totalement isolé du socle trompeur des 5 ensembles.




(5) Le vénérable Sâriputta détaille à présent les facteurs pernicieux que doivent éliminer les disciples qui cultivent la solitude. La voie médiane évite d'un côté la convoitise, et de l'autre l'aversion.




(6) Quant à la façon de parcourir l'octuple chemin, le commentaire remarque qu'on peut développer d'abord la quiétude (samatha) puis la supravoyance (vipassanâ), ou d'abord la supravoyance puis la quiétude. Certains atteignent d'abord la concentration de proximité ou la concentration d'insertion qui représentent la quiétude, puis ils "supravoient" le caractère temporaire, le caractère désagréable et l'absence de moi-autonome dans les facteurs associés à la concentration. Ainsi arrivent-ils au chemin. D'autres "supravoient" d'abord le caractère temporaire, le caractère désagréable et l'absence de moi-autonome dans les cinq ensembles-saisis. Quand ils ont atteint la plénitude de cette supravoyance, ils focalisent leur attention sur l'objet alors perçu, et cela représente la quiétude. Ainsi arrivent-ils au chemin. Ensuite, dans les deux cas, en passant et repassant beaucoup par le chemin, ils détruisent toutes les chaînes. Et à l'instant du chemin supramondain, quiétude et supravoyance sont toujours couplées sans que l'une ne surpasse l'autre.

http://majjhima.neuf.fr/cinquant1/vagga1/sutta3.html
karma younten zongmo
karma younten zongmo
Présence spontanée
Présence spontanée


Féminin
Nombre de messages : 1304
Zodiaque : Taureau Âge : 63
Contrée : Marais salant de Guérande
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Ecriture, peinture et jardinage
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 26/12/2007

Titre-sujet Re: Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma

Message par karma younten zongmo Dim 10 Aoû 2008, 18:44

Par rapports aux biens temporels, Dagpo Rimpotché raconte en souriant l'histoire suivante

En monastère des hauts plateaux, ce sont toujours les petits moinillons qui sont de corvée d'eau, c'est à dire bien souvent aller jusqu'à la source ou le point d'eau le plus proche disponible avec des jarres plus ou moins grosses et rapporter le précieux liquide jusqu'à la cuisine du monastère où fument d'énormes gamelles noircies par la flamme du bois

Un jour, un moinillon, au moment de remonter jusqu'au monastère avec sa jarre pleine, se prendre les pieds dans les branchages, tomber et casser le récipient

Et d'aller trouver le maître en lui posant la question :
Tous les biens matériels sont temporels ?
Oui répond le maître
En monastère, nous sommes là en noble étude de Dharma afin d'en devenir les héritiers et non cultiver la notion de temporalité ?
Oui répond le maître
Je viens de casser la jarre d'eau qui est du domaine de l'impermanence et ainsi confirmer l'enseignement du Dharma

Intelligence vive et courante en enfance Tibétaine

KYZ.


_________________
Conjuguer Aimer en Universalité
Anonymous
Invité
Invité


Titre-sujet Re: Dhammadâyâdasutta Le récit des héritiers du dhamma

Message par Invité Dim 10 Aoû 2008, 18:55

j'aime beaucoup ton histoire karma younten zongmo Very Happy

    La date/heure actuelle est Mer 01 Fév 2023, 12:33