L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyAujourd'hui à 16:05 par Disciple laïc

» La communication, le partage, la coopération : le défi de notre société
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyAujourd'hui à 13:31 par Disciple laïc

» Dagpo Rimpoché - Le lama venu du Tibet 3/3
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyAujourd'hui à 13:24 par Disciple laïc

» Un petit message de présentation
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyHier à 20:34 par Nangpa

» La force des souhaits dans le vajrayana
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 28 Jan 2023, 08:08 par Disciple laïc

» Iti 18 : Saṅghabheda Sutta : La division du Sangha.
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyVen 27 Jan 2023, 20:41 par Yeshi

» SN 22.43 Attadīpa Sutta : Une île de soi-même.
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyVen 27 Jan 2023, 14:50 par Disciple laïc

» Présentation de ma personne
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMer 25 Jan 2023, 15:37 par Yeshi

» Trouble psychique et traitement médicamenteux
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 22 Jan 2023, 20:04 par Yeshi

» j'ai du mal à gérer mes emotions, je souhaite m'en sortir
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 22 Jan 2023, 16:12 par felin75

» Promenade dans la nature avec le Bouddha
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 14 Jan 2023, 23:47 par Mila

» Le Cheval
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMar 03 Jan 2023, 17:59 par Pema Gyaltshen

» demande d'informations sur quelques themes
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 01 Jan 2023, 09:17 par Ortho

» La Roue de la vie bouddhique 1/2 et 2/2
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyLun 26 Déc 2022, 12:59 par Disciple laïc

» Le Singe
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 18 Déc 2022, 22:39 par Ortho

» Le Cochon
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 17 Déc 2022, 23:07 par petit_caillou

» Le Serpent
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 17 Déc 2022, 23:04 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 17 Déc 2022, 23:00 par petit_caillou

» Le Coq
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 17 Déc 2022, 22:50 par petit_caillou

» Le Chien
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 17 Déc 2022, 22:46 par petit_caillou

» Le Dragon
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 17 Déc 2022, 22:41 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 17 Déc 2022, 22:39 par petit_caillou

» Le Tigre
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 17 Déc 2022, 22:33 par petit_caillou

» Le Buffle
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 17 Déc 2022, 22:29 par petit_caillou

» Le Rat
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 17 Déc 2022, 22:25 par petit_caillou

» L' année du Lapin - 2023
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 17 Déc 2022, 22:14 par petit_caillou

» Fermer Les yeux rend t'il heureux ?
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 17 Déc 2022, 18:09 par Disciple laïc

» L'Histoire des Derniers Romains : Sagalassos.
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyJeu 15 Déc 2022, 22:39 par Disciple laïc

» Si Dieu existe, pourquoi la souffrance ? Abdennour Bidar et Chawkat Moucarry
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMer 14 Déc 2022, 22:30 par Ortho

» L’apport du bouddhisme dans la quête de sagesse démocratique
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMer 14 Déc 2022, 18:22 par Disciple laïc

» Les animaux ont-ils conscience d’eux-mêmes ?
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMer 14 Déc 2022, 15:56 par Disciple laïc

» SN 55.17 . Mittāmacca Sutta : Amis & collègues.
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 11 Déc 2022, 21:29 par Disciple laïc

» Confiance en soi, timidité, les autres, Dharma
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 11 Déc 2022, 10:17 par Disciple laïc

» Japon, l'art du jardin zen
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 11 Déc 2022, 09:19 par Disciple laïc

» AN 8.26 Jīvaka Sutta : Les questions de Jivaka.
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 10 Déc 2022, 21:39 par Disciple laïc

» AN 7.71 Bhāvanā Sutta : Le développement.
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 10 Déc 2022, 21:36 par Disciple laïc

» que pensez vous de toutes ces théories ?
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMer 07 Déc 2022, 23:15 par Ortho

» Le Yang doit t’il récupéré sa tête
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMer 07 Déc 2022, 18:22 par LeLoups

» QUI REMPLIT LES PRISONS ? QUI ? Et surtout pourquoi ?
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMar 06 Déc 2022, 22:33 par Ortho

» Les voeux de Bodhisattva
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMar 06 Déc 2022, 22:22 par Mila

» Difficulté générale que je rencontre
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMar 06 Déc 2022, 10:31 par Disciple laïc

» Bonne nouvelle : une ordination
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyJeu 01 Déc 2022, 19:34 par Ortho

» La voie du souffle, dans le bouddhisme theravada
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMer 30 Nov 2022, 19:03 par Disciple laïc

» Le taoïsme et le bouddhisme s’opposent sur l’approche de la mort (guide touristique)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMer 30 Nov 2022, 10:21 par Nangpa

» conseil concernant un livre : taoisme
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyJeu 24 Nov 2022, 08:35 par Disciple laïc

» Bouddhisme & Santé: Le bouddhisme m'a sauvé de mon cancer (témoignage)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMer 23 Nov 2022, 12:33 par Mila

» La pratique de Shamatha ou la quiétude mentale par Jetsunma Tenzin Palmo
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMar 22 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Quand les musulmans se détournent de la foi
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 20 Nov 2022, 22:34 par Ortho

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 19 Nov 2022, 20:36 par Mila

» Les cinq éléments du tao, élixirs de vie
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 19 Nov 2022, 19:35 par Disciple laïc

» Lanterna magica , la Forêt enchantée .
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyJeu 17 Nov 2022, 19:13 par Mila

» Les souhaits de Shantideva
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyLun 14 Nov 2022, 17:16 par Mila

» Amazonie, les civilisations oubliées de la forêt
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 13 Nov 2022, 22:43 par Disciple laïc

» Bouddhisme : Ethique et karma
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 13 Nov 2022, 15:29 par Disciple laïc

» Bangkok, vue et commentée par Kalu Rimpoché
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 06 Nov 2022, 21:01 par Mila

» Japon, l'art du jardin zen
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 06 Nov 2022, 20:46 par Disciple laïc

» Carnac : sur les traces du royaume disparu
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 06 Nov 2022, 08:49 par Disciple laïc

» Un chien à la recherche des disparus
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyVen 04 Nov 2022, 17:52 par Mila

» Des ours polaires s'installent dans une station météorologique de l'arctique
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyVen 04 Nov 2022, 16:49 par Mila

» ASBL L'Arbre des Refuges: Présentation du Projet
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMar 01 Nov 2022, 16:46 par Karma Trindal

» La Bonne Nouvelle du Salut.
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMar 01 Nov 2022, 16:38 par Karma Trindal

» Nouveau sur le forum - merci pour votre accueil
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMar 01 Nov 2022, 16:37 par Karma Trindal

» Des arbres , pour l'Arbre .
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 29 Oct 2022, 11:21 par Mila

» La première étape de la discipline...
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptySam 29 Oct 2022, 11:00 par Mila

» Fanatisme religieux sur CNEWS ?
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMar 25 Oct 2022, 10:12 par Disciple laïc

» Circonstances favorables et confiance (précieuse existence humaine)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyLun 17 Oct 2022, 18:19 par Disciple laïc

» Une ville rasée par une comète : Sodome.
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 16 Oct 2022, 18:57 par Disciple laïc

» La Lignée Drikung Kagyu en France
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 16 Oct 2022, 15:10 par thie24

» MARPA, l’un des fondateurs de la lignée Kagyu
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 16 Oct 2022, 10:06 par Disciple laïc

» Enseignement et initiation d'Amithaba
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyJeu 13 Oct 2022, 18:03 par Disciple laïc

» Une compassion égale pour tous
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMer 12 Oct 2022, 22:33 par Mila

» Rituel annuel, Drouptcheu de Karmapakshi , à Bruxelles
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyMer 12 Oct 2022, 21:57 par Mila

» Le zen, une pratique du temps infini
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyDim 02 Oct 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Le festival pour la Paix à la Pagode de Vincennes
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyJeu 29 Sep 2022, 20:39 par Disciple laïc

» AU SUJET DU DOCUMENTAIRE "BOUDDHISME : LA LOI DU SILENCE".
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché EmptyJeu 29 Sep 2022, 16:07 par MichelPaul

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 46 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 46 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 107468 messages dans 12891 sujets

Nous avons 4620 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Aniketa

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7807)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_leftBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché BarBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_right 
Karma Trindal (7220)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_leftBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché BarBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_right 
petit_caillou (4847)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_leftBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché BarBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_right 
Mila (3549)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_leftBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché BarBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_leftBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché BarBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_leftBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché BarBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_right 
MionaZen (3351)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_leftBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché BarBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_leftBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché BarBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_right 
vaygas (2774)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_leftBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché BarBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_right 
Disciple laïc (2751)
Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_leftBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché BarBouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Bar_right 

    Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché

    Admin
    Admin
    Fondateur
    Fondateur


    Masculin
    Nombre de messages : 840
    Zodiaque : Balance Âge : 51
    Contrée : 中越- Entre Terre et Ciel
    Arts & métiers : Karmayoga
    Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Cochon
    Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : " Souciez vous de ce que pensent les autres et vous serez toujours leur prisonnier." (Lao Tseu / Lao Zi)
    Éthique de la vertu : Aucun avertissement

    Date d'inscription : 28/01/2007

    Titre-sujet Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché

    Message par Admin Ven 26 Fév 2010, 18:29

    Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Miphamshechen2.jpg.w180h239
    Jamgön Mipam Rinpoché

    I. Que sont les origines interdépendantes?


    Qu'entend-on par « origines interdépendantes »? Les phénomènes, qu'ils soient extérieurs ou intérieurs, ne se produisent jamais sans cause ni ne sont causés par une entité autre et permanente, elle-même sans cause, comme par exemple l'Atman (le Soi), le Temps ou le Tout-Puissant. Leur apparition a pour base la conjonction de leurs causes et conditions particulières où ils dépendent les uns des autres : voilà ce qu’on appelle « origines interdépendantes » ou « interdépendance » L'explication de ce modus operandi est propre aux enseignements du Bouddha. La production interdépendante de tous les phénomènes externes y est expliquée selon le modèle de la graine, de la pousse et ainsi de suite. Et la production interdépendante de tous les phénomènes internes, les agrégats de tous les êtres vivants qu’ils soient inférieurs, moyens et supérieurs, au moyen des "douze liens des origines interdépendantes".

    II. Explication détaillée du sens des origines interdépendantes

    A. Les origines interdépendantes externes

    L'exemple de la graine, de la pousse et de leurs stades ultérieurs illustre les origines interdépendantes des phénomènes externes. Sept "causes en relation" et six "conditions en relation" président au développement de ces différentes étapes.

    Selon les enseignements, les causes en relation sont: (1) la graine, (2) la pousse, (3) les feuilles, (4) la tige, (5) le tronc, (6) le bourgeon, (7) la fleur et le fruit, chaque cause reposant sur la précédente. Elles agissent l'une après l'autre et se perpétuent, causes immédiates l’une de l’autre.

    Les conditions en relation sont: (1) la terre, (2) l'eau, (3) le feu, (4) le vent, (5) l'espace et (6) le temps. Chacune d'elle respectivement supporte, rassemble, mûrit, développe, permet et transforme progressivement. Présentes simultanément, elles facilitent la production des différents stades, de la pousse au fruit.

    B. Les origines interdépendantes internes

    1. Les causes en relation d'interdépendance

    a. Courte présentation


    L'interdépendance des causes obéit aux douze liens des origines interdépendantes. De quoi s'agit-il? Dans les soutras on peut lire:

    L'interdépendance est comme suit:

    Parce qu'il y a ceci, vient cela,

    Parce que cela est né, ceci naît:

    Qu’est ‘cela’ ? (1) L'ignorance est la condition à l’origine (2) des formations,

    Les formations celle (3) des consciences,

    Et ainsi de suite, avec (4) le nom et la forme,

    (5) les six sources,

    (6) le contact,

    (7) les sensations,

    (VIII) l'envie,

    (9) l'attachement,

    (10) l'existence,

    (11) la naissance,

    Jusqu'au (12) vieillissement et la mort.

    Et la torture, les lamentations, les souffrances, l'inconfort, les combats se produisent.

    Ne sont ainsi produits que de grands agrégats de souffrances.

    Donc, si l'ignorance est stoppée, les formations le reste aussi ainsi de suite.

    De cette manière s'arrêtent la naissance, le vieillissement et la mort, la torture et ainsi de suite.

    Une fin est mise aux grands agrégats qui ne sont que souffrance.

    b. Explication détaillée

    1.
    L' ignorance est de ne pas connaître la vérité quant aux phénomènes et concevoir les agrégats particuliers de chacun des trois mondes comme étant permanents, agréables, ayant une identité, étant entiers, distincts, des êtres vivants, miens, etc. Il ne s’agit de rien d'autre qu'un obscurcissement mental dû à une appréhension erronée en désaccord avec la nature des choses, une complète conceptualisation masquant le sens authentique.
    2.
    Si cette ignorance qui saisit une identité est présente, sous son influence naissent le désir et l'aversion ainsi que l'obscurcissement mental qui ont pour résultat la production des actions karmiques. Ces actions karmiques peuvent être positives ou méritoires, négatives ou non-méritoires, ou non-productrices de changement. Du fait qu'en s'élevant elles plantent dans la conscience les graines de futures naissances elles sont appelées « formations ». Les actions positives causent la formation de bonheur et sont le support de vies à venir dans les mondes supérieurs. Les actions négatives causent la formation de souffrance et sont le support de vies à venir dans les mondes inférieurs. Les actions non-productrices de changement sont le support de vies à venir dans les deux mondes supérieurs.
    3.
    De ces formations naissent les consciences qui conduisent au lieu de naissance de l'existence suivante: les « consciences qui propulsent » sont les graines, déposées dans la conscience, qui propulsent vers une nouvelle existence; les « consciences résultantes propulsées » sont celles menées au lieu de l'existence suivante lorsque les conditions sont réunies. Ces aspects sont tous deux des consciences parce qu'ils permettent la réalisation de l'existence nouvelle.
    4.
    Sous leur influence, au moment de la réincarnation dans l'utérus, les quatre noms (consciences, sensations, perceptions et formations) et la forme, dans un premier temps, ovoïde, se présentent. Ce stade correspond au lien des noms et de la forme. Ils se soutiennent les uns les autres à la manière des piquets d'un tipi, et c'est de cette façon que, successivement et de façon répétée, nous prenons naissance dans les corps des différentes existences.
    5.
    Les six sources intérieures (les yeux, les oreilles, le nez, la langue, le corps et l’esprit) viennent lorsque l'étape des noms et de la forme est complétée.
    6.
    La branche du contact peut ensuite se produire, lorsque l'objet visible, la faculté visuelle et la conscience visuelle sont rassemblés et que l'apparence de l'objet est ainsi appréhendée. Il en existe six catégories.
    7.
    De ces contacts naissent les expériences de sensations agréables, désagréables et neutres qui constituent le lien des sensations.
    8.
    Ces sensations, lorsqu'elles sont agréables, servent de base au désir de n'en être jamais séparé: l'envie désireuse; lorsqu'elles sont désagréables, au désir de s'en débarrasser: l'envie peureuse; lorsqu'elles sont neutres, à l'indifférence. Cette envie naît à propos de chacune des six sortes d'objet: des formes aux phénomènes mentaux. Ce lien est celui de l'envie. En bref, il est le fait d'accumuler des choses à cause des sensations qui cause l'expérience du goût des objets, ainsi que de les aimer et de s’y attacher. Il existe trois types d'envie: l'envie du Monde du Désir, l'envie du Monde de la Forme, et l'envie du Monde Sans-forme.
    9.
    De là, en disant: « Puissé-je ne jamais être séparé de ce qui est beau et agréable! » on fait croître l'envie qui devient soif. Le lien de l'attachement consiste à s'associer réellement à l'objet d’attachement. Les enseignements le divisent en quatre catégories: l'attachement au désir, à une vue, à une discipline ou à une ascèse comme étant la meilleure et à une présentation du soi.
    10.
    Cet attachement est la cause réelle du karma, accumulé au moyen du corps, de la parole et de l'esprit, qui conditionne l'existence suivante. Il représente la branche de l'existence dont on distingue trois catégories: les existences dans le Monde du Désir, dans le Monde de la Forme et dans le Monde Sans-forme.
    11.
    Par le pouvoir de cette ‘existence’, lorsque les conditions sont réunies, d'abord on naît au lieu de naissance de la nouvelle existence, puis le corps est complété et on vit selon les lois de la classe d'être à laquelle on appartient. C'est le lien de la naissance, naissance qui devient la base, le support de toutes les souffrances ressenties.
    12.
    Le vieillissement est le perpétuel changement des agrégats qui ont ainsi pris naissance; la mort est leur cessation. Les deux illustrent les souffrances intérieures infernales et aux lamentations qu'elles génèrent, aux souffrances qui accompagnent les cognitions des cinq sens, au malaise qui accompagne les cognitions mentales ainsi qu'à l'occurrence perturbante des poisons mentaux qui sont des expériences de souffrance ; en bref les grands agrégats qui ne sont que souffrance et qui résultent du simple fait de naître dans le cycle du samsara.

    La naissance viens de l'existence, etc. : à cause de l’existence des liens antérieurs les liens suivants viennent à exister. On dit donc que les liens antérieurs en naissant ou étant produits, font naître ou produisent les liens suivants. Et si les liens précédents n’existent pas et ne se sont pas produits, alors les suivants ne naîtront ou ne se produiront pas, faisant ainsi cesser la production des agrégats de souffrance.

    2. Les "conditions en relation" de l'interdépendance

    Les conditions en relation sont, dans le cas des émotions négatives telles que l'ignorance, les objets considérés ainsi que les facultés intérieures, etc. qui en facilitent la production. Il en est de même pour les actions karmiques. Pour les sept liens qui servent de base à la souffrance, tels que celui du nom et de la forme, les conditions sont, à l'intérieur, l'élément terre qui solidifie, l'élément eau qui humidifie, l'élément feu qui chauffe et aide par exemple à digérer, l'élément vent pour la respiration (inspiration et expiration), l'élément espace pour les cavités permettant le mouvement et l'élément conscience. Associés, ces six éléments sont les conditions nécessaires à leur production.

    Cinq conditions sont nécessaires à la production d'une cognition visuelle: le support qu'est la faculté visuelle, la forme considérée, le fait qu'elle apparaisse vraiment, l'espace qui n'obstrue pas et les productions mentales ‘pensée’ et ‘attention’[1]. Il en va de même pour les autres types de cognition.



    C. La signification des origines interdépendantes internes et externes

    1. Explication de la signification commune aux origines interdépendantes externes et internes

    a. Explication


    Ainsi tous les phénomènes composés, qu'ils soient internes ou externes, nécessitent, pour être produits, que leurs causes particulières soient regroupées. Si elles sont incomplètes, ils ne seront pas produits, mais si elles le sont, ils seront nécessairement produits à la façon des origines interdépendantes.

    Dans ce processus continu à l’œuvre depuis des temps sans commencement, il n'y a jamais eu de Créateur, d'Atman, de Dieu Tout-Puissant, etc. Les causes ne pensent pas : "J'ai créé mon propre résultat. Les résultats ne pensent pas non plus : "J'ai été créé par cela", mais ils se produisent en fonction des cinq particularités de l'interdépendance: 1) ils ne sont pas permanents parce que la pousse ne pousse pas tant que la graine existe mais dès qu'elle disparaît; 2) ils ne sont pas non-existant parce que la pousse est produite par la graine à la façon dont les bras d'une balance montent et descendent, c'est-à-dire qu'elle ne grandit pas après que le continuum de la graine ait cessé mais que disparition de la graine et apparition de la pousse se font sans interruption; 3) ils ne sont pas transférés parce que la graine et la pousse n'ont ni la même nature ni la même fonction; 4) de même que de petites graines peuvent donner de gros fruits, on parle de la production de grands résultats à partir de petites causes; 5) les causes et les effets ont le même continuum ou sont similaires: par exemple, la pousse de blé naît d'un grain de blé et le bonheur, du mérite. Les phénomènes sont ainsi produits en une relation d'interdépendance, interne ou externe, qui possède ces cinq particularités, comme l’illustrent les exemples suivants:

    Tels une récitation, une lampe à beurre, un miroir, un sceau,

    Une loupe, une graine, l'acidité ou un écho,

    Bien que les agrégats se réincarnent ils ne sont pas transférés.

    Tel est ce que le sage doit comprendre.

    b. Pourquoi il faut le comprendre

    Celui qui comprend cela sait que tous ces phénomènes ne sont que les simples apparences sans erreur[2] de l'interdépendance et qu'ils ne sont produits ni d’eux-mêmes, ni par les autres, ni par les deux, ni par aucun des deux ; qu’ils n’ont pas été fait par le Temps ou Dieu ; que vie, individu, auteur, soi et phénomènes n'ont pas d'essence propre, qu'ils sont vides, creux et dépourvus de nature intrinsèque. En sachant cela, on est libéré du mouvement des pensées conceptuelles de vues extrêmes comme par exemple d'un soi qui évoluerait au cours des trois temps. Alors on supportera de ne plus renaître et on atteindra l'éveil insurpassable. Voilà ce que les Bouddhas ont annoncé.

    2. Explication de la signification propre aux origines interdépendantes internes

    a. Divisions

    (i) Interdépendance séquentielle

    * Présentation générale


    Les douze liens des origines interdépendantes se perpétuent ainsi tant que l'ignorance n'a pas été éliminée. Les causes passées (l'ignorance et les formations) font se produire les résultats présents (depuis la conscience propulsée, les émotions négatives—l’envie et l'attachement—qui provoquent l'accumulation d’actions karmiques qui font se produire l’existence suivante, et jusqu’à l’existence). Dans la vie suivante, nous reprenons naissance en des lieux déterminés par nos actions karmiques, et sur la base de ce support nous faisons l'expérience des souffrances du samsara, telles que la vieillesse et la mort.

    En ce qui concerne ce support, les êtres animés qui ont une forme possèdent un corps du lien de la conscience à celui de l'existence; dans le Monde Sans-forme, il se résume aux agrégats des quatre noms, depuis la conscience jusqu'à l'existence. Quelque soit comment est la naissance et son lieu, les liens de la naissance et celui du vieillissement et de la mort sont présents. À nouveau, propulsé par les émotions négatives et les actions karmiques négatives, l'être reprend naissance, tournant encore et encore, errant sans cesse d'une existence à l'autre dans les trois mondes, comme un cercle de feu ou la roue d'un moulin à eau.

    * Examen détaillé de la façon de compléter les douze liens au cours de plusieurs vies

    Après avoir expliqué de façon générale comment les douze liens se produisent séquentiellement, nous allons maintenant plus particulièrement voir comment ils sont complétés sur quelques vies. Je viens d'expliquer la façon dont ils sont complétés sur trois vies—passée, présente et à venir. Ils peuvent aussi être complétés en deux vies: lors de la vie passée, sous le pouvoir de l'ignorance, l’envie et l'attachement, le karma des formations propulse dans la vie suivante. Là se produisent les liens de la conscience à celui de l'existence, ainsi que celui du vieillissement et de la mort.

    Dans tous les cas, on parle d'interdépendance séquentielle lorsque les liens se suivent en s'appuyant l'un sur l'autre.

    (ii) Interdépendance en un instant

    Les douze liens sont aussi tous présents dans « l'instant de l'accomplissement d'une action. » Prenons l'exemple d'un assassinat: il est perpétré sous l'emprise de l'ignorance; l'action elle-même correspond aux formations; la conscience, le nom et la forme et les six sources sont aussi présents à ce même moment; le plantage de l'arme et autres gestes impliquent différents contacts; les expériences et sensations de plaisir et de souffrance ressenties alors correspondent aux sensations; le plaisir procuré par cette action et le désir éprouvé de l'accomplir participent du lien de l'envie; l'attachement conduit à envisager de répéter cette action dans le futur; les agrégats engagés dans l'action procèdent de l'existence; ceux qui sont présents dans ce même moment ainsi que ceux à venir proviennent de la naissance; les changements qu'ils subissent et leur future fin illustrent le vieillissement et la mort. Cette façon de présenter les douze liens est appelée "interdépendance en un instant".

    b. Les différentes façons de regrouper les douze liens

    (i) En quatre groupes

    Les douze liens des origines interdépendantes séquentielles peuvent être classés en quatre catégories:

    1.
    L'aspect propulsant: l'ignorance, les formations et la conscience;
    2.
    L'aspect du résultat propulsé: les quatre liens à partir de celui des noms et de la forme jusqu'à celui des sensations;
    3.
    La partie qui accomplit: l’envie, l'attachement et l'existence;
    4.
    La partie qui est accomplie: la naissance et la vieillesse et la mort.

    (ii) En trois groupes

    1.
    Trois émotions négatives: l'ignorance, le désir et l'attachement;
    2.
    Deux actions karmiques: les formations et l'existence;
    3.
    Sept bases de la souffrance: les sept liens restants.

    Ces trois groupes sont aussi appelés "le complet obscurcissement émotionnel des émotions négatives", "le complet obscurcissement émotionnel des actions karmiques" et "le complet obscurcissement émotionnel de la vie ou de la naissance" parce que chacun de ces facteurs provoque l'obscurcissement des êtres errant dans le samsara au moyen des émotions négatives. On les nomme également: "dépendance des émotions négatives", "dépendance des actions karmiques" et "dépendance de la souffrance".

    Les trois émotions négatives produisent les deux actions karmiques; celles-ci, à leur tour, produisent les sept bases de la souffrance. Ces dernières étant à l'origine des émotions et des actions karmiques. Ainsi se perpétue continuellement le cycle du samsara.

    (iii) En deux groupes

    * Division selon cause et effet


    Les cinq liens qui sont des émotions négatives ou des actions karmiques ainsi que le lien des consciences peuvent être alternativement répartis en quatre causes:

    L'ignorance

    Le karma, qui inclut les formations et l'existence

    L’envie, qui comprend aussi l'attachement

    La conscience.

    Dans ce contexte, la conscience est semblable à la graine, le karma à la terre, l’envie à l'humidité et l'ignorance à la mise en terre et à la fertilisation puisque tous les quatre produisent la pousse des liens des noms et de la forme aux lieux de naissance de l'existence.

    * Division selon Souffrance et Origine de la Souffrance

    -Explication


    Si l'on considère la façon dont les douze liens des origines interdépendantes se produisent, on établit deux groupes: les cinq liens des groupes des émotions négatives et des actions karmiques sont inclus dans la Vérité des Origines de la Souffrance et les sept restants dans la Vérité de la Souffrance.

    -Incidemment, la purification complète des douze liens

    La sagesse qui réalise la vérité de la dharmata, la nature des phénomènes, élimine l'ignorance, ‘inverse’ ainsi le processus des émotions négatives et du karma. C'est donc la façon dite inverse et qui correspond à la Vérité du Chemin. Les sept bases de la souffrance rencontrent leur cessation dans la réalisation de l'ainsité : la Vérité de la Cessation. On parle ainsi des douze aspects des Quatre Nobles Vérités.

    III. Besoin pour l'explication des origines interdépendantes

    Les enseignements nous révèlent que parmi tous les trésors dispensés par le Bouddha, l'enseignement sur les origines interdépendantes est particulièrement précieux et profond. Quiconque voit l'interdépendance avec l'œil de la sagesse voit les phénomènes comme faisant partie de l'Octuple Sentier et avec la sagesse primordiale qui comprend tout ce qui peut être connu perçoit le dharmakaya des bouddhas.



    _________________
    Bouddhisme/Interdépendance : Les Origines interdépendantes par Jamgön Mipam Rinpoché Balanc10«Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c'est ainsi qu'on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l'on doit honorer en autrui la croyance qu'on ne partage pas.»[ Bouddha ]

      La date/heure actuelle est Dim 05 Fév 2023, 21:22