Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Hier à 22:43 par manila

» Dhammapada
Hier à 21:27 par vaygas

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Hier à 14:20 par manila

» La métamatière et les créations
Dim 21 Jan 2018, 12:33 par tindzin

» "Phase noire"
Dim 21 Jan 2018, 11:39 par tindzin

» Le tibétain?
Sam 20 Jan 2018, 23:49 par Jinpa Datso

» Si c’est ceci, ceci doit être cela
Ven 19 Jan 2018, 16:41 par tindzin

» Quel est le point de vue du bouddhisme sur le problème de la Birmanie ?
Ven 19 Jan 2018, 13:34 par Disciple laïc

» La grande richesse de la tradition zen – Parties 1 et 2
Mer 17 Jan 2018, 18:19 par Disciple laïc

» Ressentir rigpa, La nature de l'esprit
Lun 15 Jan 2018, 23:24 par Akana

» Offrir une pratique pour quelqu'un
Lun 15 Jan 2018, 20:35 par Disciple laïc

» ne nous sommes nous pas tous trompé au sujet de la vérité sur la spiritualité ?
Dim 14 Jan 2018, 07:56 par Disciple laïc

» Comment contrer certaines émotions négatives ?
Sam 13 Jan 2018, 21:59 par Ortho

» Le pervers narcissique et la spiritualité
Sam 13 Jan 2018, 19:49 par manila

» Pratique de Tchenrezi
Jeu 11 Jan 2018, 21:38 par Ortho

» N'ayez aucune fierté à pratiquer. Ni aucune honte.
Lun 08 Jan 2018, 16:39 par Disciple laïc

» Vivre en centre spirituel
Dim 07 Jan 2018, 12:32 par TantraVida

» Le bouddhisme en occident
Ven 05 Jan 2018, 14:39 par Disciple laïc

» Le centre bouddhiste Karma Ling a brûlé
Ven 05 Jan 2018, 12:01 par manila

» Présentation de Yo
Jeu 04 Jan 2018, 16:14 par Yo Prodrive

» Présentation Neisha
Jeu 04 Jan 2018, 15:51 par Karma Trindal

» Présentation de "Renaissance"
Jeu 04 Jan 2018, 15:50 par Karma Trindal

» bonjour à tous!
Jeu 04 Jan 2018, 15:48 par Karma Trindal

» Présentation Tsultrim Yeunten
Jeu 04 Jan 2018, 15:47 par Karma Trindal

» Besoin de conseils (livres pour débutants)
Jeu 04 Jan 2018, 15:24 par Karma Trindal

» Venir en aide à soi-même ?
Jeu 04 Jan 2018, 15:20 par Karma Trindal

» Une piste, comment répondre à une personne énonçant une vue fausse
Jeu 04 Jan 2018, 13:22 par Karma Trindal

» L'Arbre des Refuges: Nettoyage du Nouvel An
Jeu 04 Jan 2018, 13:12 par Karma Trindal

» Pourquoi devenir moine ou nonne ?
Jeu 04 Jan 2018, 11:29 par manila

» Rencontre en cercle inter-tradition
Jeu 04 Jan 2018, 09:31 par Pema Gyaltshen

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Lun 01 Jan 2018, 18:21 par Disciple laïc

» Les enseignements de maître Sheng Yen
Lun 01 Jan 2018, 18:03 par Disciple laïc

» Toute l'équipe de L'Arbre des Refuges vous souhaite une bonne année 2018!
Lun 01 Jan 2018, 13:24 par manila

»  Actualités du Bouddhisme dans le monde: Le maître tibétain Sogyal Rinpoché disgrâcié
Dim 31 Déc 2017, 23:36 par Disciple laïc

» L'Arbre des Refuges sur Facebook
Sam 30 Déc 2017, 14:41 par Karma Trindal

» Question sur le karma
Ven 29 Déc 2017, 16:54 par Ortho

» Les mantras peuvent guérier les maladies, etc.. ?
Jeu 28 Déc 2017, 15:40 par Ortho

» L'EXERCICE
Jeu 28 Déc 2017, 13:42 par tindzin

» Atteindre rigpa par la base
Mer 27 Déc 2017, 13:41 par tindzin

» L'intuition vient de me dicter une question
Mar 26 Déc 2017, 14:26 par tindzin

» Sem et Rigpa, les deux faces de la même pièces
Lun 25 Déc 2017, 23:23 par tindzin

» Le Singe
Lun 25 Déc 2017, 02:38 par manila

» Le Cochon
Dim 24 Déc 2017, 23:47 par petit_caillou

» Le Serpent
Dim 24 Déc 2017, 22:27 par petit_caillou

» Le Tigre
Dim 24 Déc 2017, 22:06 par petit_caillou

» Le Chien
Dim 24 Déc 2017, 21:41 par petit_caillou

» La Chèvre (ou Mouton)
Dim 24 Déc 2017, 21:13 par petit_caillou

» Matthieu Ricard : un demi-siècle dans l'Himalaya 1/2 et 2/2
Dim 24 Déc 2017, 10:03 par Disciple laïc

» Le Dragon
Dim 24 Déc 2017, 00:18 par petit_caillou

» Le Buffle
Sam 23 Déc 2017, 22:53 par petit_caillou

» Le Coq
Sam 23 Déc 2017, 22:22 par petit_caillou

» Le Cheval
Sam 23 Déc 2017, 21:39 par petit_caillou

» Le Lapin (ou Chat)
Sam 23 Déc 2017, 21:15 par petit_caillou

» Le Rat
Sam 23 Déc 2017, 20:47 par petit_caillou

» Pour les menus de Noël, le Faux Gras
Mer 20 Déc 2017, 16:15 par Karma Yéshé

» La Vue Juste - une définition
Mer 20 Déc 2017, 13:01 par Yeshé Kunga

» Hommage à un petit coeur sous un blouson de cuir
Mar 19 Déc 2017, 12:15 par manila

» Accident Pyrénées orientales
Mar 19 Déc 2017, 12:03 par Disciple laïc

» Is there only one true religion?
Mar 19 Déc 2017, 11:26 par Disciple laïc

» Confessions of a Buddhist Atheist
Lun 18 Déc 2017, 06:36 par Disciple laïc

» Patique de la pleine conscience des oreilles
Jeu 14 Déc 2017, 18:13 par Disciple laïc

» L'esprit d'eveil
Mar 12 Déc 2017, 18:25 par tindzin

» L'homme n'est pas notre ennemi
Lun 11 Déc 2017, 13:48 par manila

» Aoyama Roshi, la vie d’une nonne zen – 1ère et 2ème partie
Dim 10 Déc 2017, 09:51 par Disciple laïc

» Le bien, le mal et le corps du Dharma
Jeu 07 Déc 2017, 15:16 par Disciple laïc

» Eloge du bon sens dans la quête du sens
Mer 06 Déc 2017, 13:07 par tindzin

» Nature du Samsara
Mer 06 Déc 2017, 12:20 par tindzin

» Buddhist Nun Speaks After 45 Years of Solitary Retreat
Mar 05 Déc 2017, 17:46 par manila

» From US Marine to Zen Monk
Mar 05 Déc 2017, 16:42 par Disciple laïc

» Es-ce que la ré-cognition est-elle possible?
Mar 05 Déc 2017, 01:45 par tindzin

» Esprit du Bouthan
Lun 04 Déc 2017, 13:49 par Akana

» sagesse bouddhiste , la marche inspirante
Sam 02 Déc 2017, 07:29 par Karma Yéshé

» Nous sommes remplis de violence
Mer 29 Nov 2017, 10:04 par Karma Tsultrim Jyurmé

» What is nirvana ?
Mar 28 Nov 2017, 22:27 par tindzin

» Les religions sont-elles misogynes ? - Une matinée exceptionnelle
Mar 28 Nov 2017, 13:08 par Ortho

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 93755 messages dans 10883 sujets

Nous avons 4126 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est philreg

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7426)
 
Karma Trindal (6807)
 
petit_caillou (4729)
 
manila (4633)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2776)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2110)
 

Le Naraka le lac des Enfers

Partagez
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1233
Age : 62
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : Calme plat, la mer est d'huile..........
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Le Naraka le lac des Enfers

Message par Ortho le Ven 25 Mai 2012, 16:21

Reprise de l’histoire p123
dans 120 contes zen. Le bol et le bâton.


Raconté par Maître Taisen DESHIMARU. Ed.Albin MICHEL. Spiritualités
vivantes





Un jour, Bouddha se promena près d’un lac, regardant dans
l’eau , il vit au fond, que c’était le
lac des enfers, le Naraka.


Il y vit un homme dont le nom était : Kantaka.


C’était un homme de mauvaise vie. Toute sa vie, il l’avait
passée à voler, mentir, assassiner, violer. Naturellement à sa mort, arrivée il
y a peu, Il s’était retrouvé par la vertu de ses pensées, en Enfer.





Bouddha aux milles dons et au précieux regard, vit en lui,
malgré tout, qu’un jour, il avait épargné la vie à une araignée.


Sa main s’était arrêtée au moment de l’écraser, et il lui
avait laissé la vie. Bouddha y vit, un fond de compassion.





Par cela, un fil étroit, ténu, descendit de
« Déouatchène » (le pays d’Amitabha) vers Kantaka.


Il saisit la corde, et monta, monta, monta.


Arrivé à mi hauteur, il regarda vers le haut, le ciel clair
brillait, là-haut, tout là-haut…Puis regarda, en bas.


Il vit les Enfers, et au bout de la corde, des damnés, qui,
comme lui, montaient.


Quelle malchance, se dit-il ! Pourquoi montent-ils
donc ?


Ils vont faire craquer cette corde si fragile.


Pourquoi ne restent-ils donc pas ces maudits, dans les
Enfers ?





A cette instant au cours duquel il eût cette pensée, la
corde se rompit à la hauteur de ses mains, et Kantaka, retomba avec les autres
dans le lac glacé des Enfers.





Bouddha continua à marcher.


Ceci est un Koan.







_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]
avatar
haiwei
Philanthrope
Philanthrope

Féminin
Nombre de messages : 920
Contrée : Nul
Arts & métiers : Nul
Disposition de l'Esprit : Nul
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 20/06/2007

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par haiwei le Ven 25 Mai 2012, 18:52

Merci pour ce partage Ortho,

Ce Koan veut dire que c'est notre propre pensée qui crée notre enfer.

Pour un pratiquant bouddhiste, il ne faut en aucun cas se laisser aller dans des pensées(ou émotions) négatives, même si c'est la faute de l'autre sur le présent. Il faut souvent faire des bonnes prières pour le bien de tous les êtres, et c'est ainsi qu'on pourrait créer notre terre pure dans son intérieur, afin qu'on puisse faire des connections avec les terres pures des Bouddhas !

Bonne soirée.

avatar
hananou
Présence spontanée
Présence spontanée

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 57
Contrée : france
Arts & métiers : le vent souffle sur les drapeaux
Disposition de l'Esprit : A/ Om Ma Ni Padme Houng
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 05/01/2011

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par hananou le Sam 26 Mai 2012, 08:33



_________________
Puisse la bodhicitta, le précieux esprit d’éveil, qui n’a pas été générée dans notre esprit être générée et croître,
Et puisse l’esprit d’éveil qui a été généré dans notre esprit et dans celui des autres ne pas dégénérer mais augmenter toujours plus.
avatar
Disciple laïc
Animateur Inter-News
Animateur Inter-News

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 42
Contrée : France
Arts & métiers : Bientôt de nouveau un peu de boulot en principe
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par Disciple laïc le Mer 04 Oct 2017, 17:28

Très édifiante cette petite parabole. Merci. 

On a pas besoin de s'inventer un être démoniaque décidé à nous perdre et un lieu ou il règne, nous nous créons nos propres enfers tout seul sans l'aide de personne et mieux que n'importe qui à notre place. Car seuls nous même en notre for intérieur savons ce que nous redoutons le plus. 

Sarte fait dire dans sa pièce "Huis-clos" à un de ses personnages : l 'Enfer c'est les autres. 

Les autres peuvent nous faire vivre un enfer mais le pire enfer qui soi est en nous. La plupart d'entre nous y est déjà : égoïsme, colère, peur, haine... 

Personnellement dans l'affrontement entre Mara et Siddharta sous l'arbre de la Bodhi, je ne vois pas en Mara un être qui existe par lui même, je vois plutôt en lui un être qui n'existe que parce que nous lui donnons vie, il est ce qu'il y a de pire en nous. Si nous éradiquons en nous les germes qui le font naître, il cesse d'exister pour nous, il n'a plus de pouvoir sur nous. C'est pour cela je crois que justement Mara n'a aucun pouvoir sur Siddharta, Siddharta l'a percé à jour pour ce qu'il est vraiment : une illusion, un fruit de l'ego même. 
avatar
manila
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4633
Age : 61
Contrée : Belgique
Arts & métiers : la tête dans les étoiles
Disposition de l'Esprit : qui voyage bien ne laisse pas de trace
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2011

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par manila le Mer 04 Oct 2017, 19:45

Bien d'accord .
Pour moi,"Mara et ses filles" venus tenter le Bouddha , ou plutôt le futur Bouddha pour faire obstacle à sa réalisation,  ne sont que ses desirs les plus profonds et d'autres émotions perturbatrices qui venaient subtilement lui souffler de laisser tomber tous ces efforts , qu'il n'y arriverait pas , que cela n'en valait pas la peine qu'il y avait des activités bien plus agréables que rester là sous cet arbre , qu'il se privait de choses si plaisantes , etc....
avatar
manila
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4633
Age : 61
Contrée : Belgique
Arts & métiers : la tête dans les étoiles
Disposition de l'Esprit : qui voyage bien ne laisse pas de trace
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2011

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par manila le Mer 04 Oct 2017, 19:56

On devine que si Kantaka s'etait réjoui de voir les autres damnés monter vers Dewatchen, la corde ne se serait pas brisée .

Il est raconté une autre histoire,qui finit mieux . C'est l'histoire d'une mère et sa fille en train de se noyer. Chacune veut par priorité que l'autre ait la vie sauve. Aucune des deux ne parvient à sauver l'autre de la noyade.....et elles se retrouvent toutes les deux en Dewatchen
avatar
Renard sauvage
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 29
Contrée : France
Arts & métiers : peinture, poésie, musique / métier changeant
Disposition de l'Esprit : "celui qui ne rivalise avec personne, personne ne peut rivaliser avec lui"
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/10/2017

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par Renard sauvage le Mer 04 Oct 2017, 22:43

Si l'on considère qu'il n'existe pas quelque chose que l'on puisse nommer "je" ou "l'égo", d'où viennent les pensées perturbatrices identifiées ici à "Mara et ses filles?"

Dans plusieurs courants bouddhistes (peut-être dans tous, je ne sais pas), la conscience est vue comme un simple organe de perception ; au même titre que les yeux permettent de voir, l'esprit permet de prendre connaissance des "idées". Des pensées traversent l'esprit, mais ces pensées ne sont pas le "je", ou "l'égo", et la nature profonde de Bouddha est plutôt une capacité d'accueil (le bardo thodol, livre des morts tibétains, parle de claire vacuité) qu'une pensée particulière.

Par conséquent, il est peut-être plus juste de considérer "Mara et ses filles" non pas comme quelque chose de personnel, mais comme une conséquence de la loi de cause à effet (karma) ; Mara n'émergerait donc pas du Bouddha, mais tenterait plutôt d'apparaître dans le théâtre de l'esprit du Bouddha.

Simplement, la nuance que j'essaye de souligner (sûrement de manière peu claire jusqu'ici... Laughing ), c'est que la notion de possession des pensées ou désirs, quoique pratique au niveau conventionnel, pour échanger avec les autres, n'a pas de réalité à un niveau plus poussé, plus absolu. N'étant pas des entités indépendantes, nous ne sommes pas plus nos désirs que nos pensées d'éveil. Nous ne possédons pas des pensées, des pensées se manifestent à nous du fait du karma (loi de causalité) ; la nature-de-Bouddha consisterait peut-être à ne pas s'identifier à ces pensées.

Ma lecture, qui n'annule aucune autre, est donc de dire que Mara est une manifestation karmique du désir (mais pas celui précisément du futur Bouddha), et que l'éveil consiste à percer à jour l'illusion, à ne plus s'identifier étroitement aux pensées mais à les accueillir paisiblement, la sérénité étant permise par la juste compréhension.

Pas d'égo donc, et un Mara impersonnel pour un Bouddha en phase lui aussi de rejoindre l'impersonnel.


edit : mon message peut paraître un peu hors-sujet, mais ce que je dis ici s'applique en réalité parfaitement à l'exemple du conte. L'acte de compassion (épargner une araignée) est la cause qui a pour effet de permettre une tentative de fuite hors de l'enfer, mais les pensées illusoires car égoïstes ressurgissent et ont pour effet de rompre le fil : il était assez solide pour porter une personne sans égo, mais pour porter les peurs de l'égo, il est bien trop fragile.
avatar
manila
Protectrice de l'Arbre [PdA]
Protectrice de l'Arbre [PdA]

Féminin
Nombre de messages : 4633
Age : 61
Contrée : Belgique
Arts & métiers : la tête dans les étoiles
Disposition de l'Esprit : qui voyage bien ne laisse pas de trace
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 19/01/2011

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par manila le Mer 04 Oct 2017, 23:44

Je comprends , mais il n'y a même pas de fil.

La compassion conduit vers l'Eveil, et la haine (Grrrr Tous ces autres qui s'agripent au fil !!!) ramène aux enfers.
avatar
tindzin
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 496
Age : 58
Contrée : Sénégal
Arts & métiers : éducateur spécialisé, sans emploi
Disposition de l'Esprit : pratiquant dzogchen
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par tindzin le Mer 04 Oct 2017, 23:46

Bonjour,

Je ne saisi pas très bien où se situe le Koan, j'y vois plus une anecdote relative au karma. Pour moi un Koan c'est plutôt dans le style: quel son fait une seule main? J'ai trouvé une réponse et l'on m'a dit que ce n'était pas possible, car un Koan est justement une inspiration à laquelle l'on ne peut répondre ... et pourtant.

Dans un prochain message sur ce sujet je vous transmettrais la réponse que j'ai trouvé et qui est presque aussi courte que l'énoncé.

Bien à vous.

tindzin
avatar
Disciple laïc
Animateur Inter-News
Animateur Inter-News

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 42
Contrée : France
Arts & métiers : Bientôt de nouveau un peu de boulot en principe
Disposition de l'Esprit : Variable mais se stabilisant lentement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par Disciple laïc le Jeu 05 Oct 2017, 07:02

Je connaissais aussi les koans sous la forme dont tu parles, mais soit la citation a été mal recopiée et dans la source il n'est pas dit que c'est un koan, soit Maître Deshimaru sait ce qu'il dit, a sa propre conception des koans et il faut accepter de revoir la nôtre. 


_________________
Dans le ciel il n'y a ni Est ni Ouest, les gens créent des distinctions depuis leur esprit puis croient qu'elles sont vérité. 
Demeurer en colère c'est prendre un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un, c'est vous qui vous brûlez. 
Traitez votre colère avec compassion, votre colère c'est votre bébé qui pleure et vous êtes la maman, réconfortez votre bébé pour qu'il ne pleure plus, traitez votre colère avec compassion. 
avatar
tindzin
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 496
Age : 58
Contrée : Sénégal
Arts & métiers : éducateur spécialisé, sans emploi
Disposition de l'Esprit : pratiquant dzogchen
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par tindzin le Jeu 05 Oct 2017, 12:41

Mmh,

Soit, disons que c'est un koan. Maintenant recevez la réponse que l'intuition m'a offert en réponse au koan (auquel en principe n'existe aucune réponse) : quel son fait une seule main?

Réponse:


Le son que produit une main est le même que le son produit par deux, le son est toujours là en latence, tout comme la graine d’éveil est présente en nous chaque instant.


Bien à vous.


tindzin
avatar
Renard sauvage
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 29
Contrée : France
Arts & métiers : peinture, poésie, musique / métier changeant
Disposition de l'Esprit : "celui qui ne rivalise avec personne, personne ne peut rivaliser avec lui"
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/10/2017

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par Renard sauvage le Jeu 05 Oct 2017, 13:26

@tindzin a écrit:
Le son que produit une main est le même que le son produit par deux, le son est toujours là en latence, tout comme la graine d’éveil est présente en nous chaque instant.


Une seule main, une main vraiment seule, ne peut pas produire de son. Seule la rencontre permet l'apparition d'un phénomène. Dans la philosophie bouddhiste, nous nommons cela "co-production conditionnée" : plusieurs conditions sont toujours nécessaires à la production d'un phénomène.

Rien n'existe seul, rien n'agit seul.

Pourtant une seule main pourrait bien produire un son : il suffit de claquer des doigts.
avatar
tindzin
Sympathisant de l'arbre
Sympathisant de l'arbre

Masculin
Nombre de messages : 496
Age : 58
Contrée : Sénégal
Arts & métiers : éducateur spécialisé, sans emploi
Disposition de l'Esprit : pratiquant dzogchen
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 27/10/2009

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par tindzin le Jeu 05 Oct 2017, 14:13

@Renard sauvage a écrit:
@tindzin a écrit:
Le son que produit une main est le même que le son produit par deux, le son est toujours là en latence, tout comme la graine d’éveil est présente en nous chaque instant.


Une seule main, une main vraiment seule, ne peut pas produire de son. Seule la rencontre permet l'apparition d'un phénomène. Dans la philosophie bouddhiste, nous nommons cela "co-production conditionnée" : plusieurs conditions sont toujours nécessaires à la production d'un phénomène.

Rien n'existe seul, rien n'agit seul.

Pourtant une seule main pourrait bien produire un son : il suffit de claquer des doigts.

Bonjour,

Effectivement, le claquement de doigt est une possibilité, mais ce que m'est venu de mon intuition à en fait peu avoir avec la main, la main est le prétexte pour donner sens au son, au son qui est en latence. 

Ainsi pour moi ce koan ne se réfère ni à la main, ni au son, mais ce réfère à ce qui est présent en latence, ici notre état de Bouddha, qui a toujours été présent en latence.

Enfin c'est comme cela que voit l'intuition Cette intuition qui n'est ni mienne, ni je.

Bien à vous.

tindzin
avatar
Renard sauvage
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 29
Contrée : France
Arts & métiers : peinture, poésie, musique / métier changeant
Disposition de l'Esprit : "celui qui ne rivalise avec personne, personne ne peut rivaliser avec lui"
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/10/2017

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par Renard sauvage le Jeu 05 Oct 2017, 14:19

Le claquement de doigt, c'est plus une blague finale. Et c'est la rencontre de deux doigts. On pourrait poursuivre le koan : "Quel est le son produit par le claquement d'un seul doigt?"

L'état de Bouddha est lui aussi soumis à la causalité.

Un Bouddha n'apparait pas seul, flottant dans le vide.

Il faut une rencontre pour produire un son. Il faut une rencontre pour produire l'éveil.

Mais je ne dis pas cela pour remettre en cause votre intuition, simplement pour, peut-être, l'enrichir par le partage, et de même votre vision sert à enrichir la mienne.
avatar
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée

Masculin
Nombre de messages : 1233
Age : 62
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Disposition de l'Esprit : Calme plat, la mer est d'huile..........
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par Ortho le Sam 28 Oct 2017, 11:12

Bonjour, 
A Renard sauvage,dans ton intervention du 04/10/2017, tu dis:"Mara n'émergerait donc pas du Bouddha, mais tenterait plutôt d'apparaître dans le théâtre de l'esprit du Bouddha". Quelle différence?


Pour Tindzin et Disciple Laîc , l'histoire est recopiée du livre "contes du bol et du bâton" de Maître Taisen DESHIMARU.La notion de "koan" est de lui. Je ne me serais pas permis de mettre cette mention.


Je pense que ce livre jongle avec les situations quotidiennes dans un époque idéale ou un peu romanesque qui n'existe plus de nos jours. Déjà l'époque de Mtre T.Deshimaru et son ambiance ont disparu!Les années soixantes et soixante-dix furent des époques de liberté de pensée comme il n'est plus possible de l'imaginer.On testait tout: l'amour libre, les philosophies nouvelles car inconnues: le Yoga, Le Zen principalement.On pouvait aller en stop d'un bout de la France à l'autre sans craindre de se faire braquer ou violer....


Même si ailleurs il y avait des guerres  encore: Biafra, Vietnam.


Cela a permis d'obtenir les conditions karmiques positives pour l'épanouissement de la diffusion de l'Enseignement de Gotama.
-Un pays en paix,
-Des conditions de vie favorable (manger à sa faim, avoir un travail...).
-Une bonne santé en général,
-Obtenir la possibilité de rencontrer l'Enseignement du Bouddha.


Ensuite "Mâra", "Diabolos" (au sens grec des Evangiles),le diviseur,  est toujours à l'oeuvre, chacun a prit SA voie, Sa vérité, Son organisation, et basta...chacun pour soi et dieu pour personne!Il y en a même qui ont abusé d'autres au nom du Bouddha.


A mon sens, Mâra est une personnification du mal, qui existe en l'être humain en tout être humain. L'Islam l'appelle "Shaîtan" comme les Hébreux.Cela est car la personnalité de l'être se développe par la nécessité de l'ego.Je pense qu'il a voulu dire que l'on doit toujours penser aux autres  et que soi, n'existe qu'avec et en liaison avec autrui.Tout le contraire du Kantaka de l'histoire que l'on voit tous les jours, partout et en tous lieux.Et bien sûr en soi-même.Il est un appel vers le changement en soi, la "Métanoïa".


_________________
Les apparences sont trompeuses!
[i]

Contenu sponsorisé

Re: Le Naraka le lac des Enfers

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 23 Jan 2018, 07:00