Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Etudes, Pratiques & Compassion.



Bienvenue sur L'Arbre des Refuges !

Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la Vérité Expérimentée

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Présentation rom5991
Aujourd'hui à 02:17 par rom5991

» Un bon critère pour savoir ou nous en sommes
Hier à 19:20 par Sig35

» Dhammapada
Hier à 13:15 par vaygas

» Shantidéva (687-763)
Mar 17 Avr 2018, 21:34 par Disciple laïc

» L'illusion du temps
Mar 17 Avr 2018, 18:49 par Disciple laïc

» Le désir sensuel/sexuel et les filles de Mara
Mar 17 Avr 2018, 16:43 par Ortho

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Mar 17 Avr 2018, 09:47 par manila

» L’art de la méditation
Mar 17 Avr 2018, 09:34 par Disciple laïc

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Lun 16 Avr 2018, 22:06 par manila

» Présentation d'une petite nouvelle
Lun 16 Avr 2018, 20:27 par vaygas

» La jalousie, l'envie, des idées pour soigner ce poison?
Lun 16 Avr 2018, 15:25 par Disciple laïc

»  Un traducteur et un ami est mort , Frans Goetghebeur
Lun 16 Avr 2018, 10:11 par Disciple laïc

» Le monde de la compassion existe
Lun 16 Avr 2018, 10:10 par Disciple laïc

» Y a t'il un point commun entre Nikola Tesla, les autres scientifiques, Holywood et les Maîtres bouddhistes ?
Lun 16 Avr 2018, 08:55 par tindzin

» A ceux qui fréquentent Karma Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 14 Avr 2018, 18:01 par manila

» Me revoici
Sam 14 Avr 2018, 13:27 par Cris87

» Le syndrome d'hubris: pouvoir et démesure
Sam 14 Avr 2018, 11:55 par manila

» Le bouddhisme et la science
Ven 13 Avr 2018, 19:50 par manila

» Les enseignements du Vénérable K. Sri Dhammananda
Ven 13 Avr 2018, 19:15 par Disciple laïc

» Le bouddhisme zen "Rinzaï" au Japon
Ven 13 Avr 2018, 18:54 par Disciple laïc

» Bonjour tout le monde
Ven 13 Avr 2018, 13:13 par vaygas

» Comment réussir à surmonter une déception
Ven 13 Avr 2018, 12:42 par Disciple laïc

» Point utile sur le Village des Pruniers
Ven 13 Avr 2018, 12:15 par Disciple laïc

» C'est quoi être "bouddhiste" ?
Ven 13 Avr 2018, 11:32 par manila

» Le Complexe de Dieu
Ven 13 Avr 2018, 10:54 par petit_caillou

» Film "Le Vénérable W."
Jeu 12 Avr 2018, 18:44 par Akana

» C'est un au revoir
Mer 11 Avr 2018, 15:31 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Question sur les "vies antérieures"
Lun 09 Avr 2018, 23:00 par Ortho

» Bibliothèque multi-médias: La Cité interdite révélée
Lun 09 Avr 2018, 21:58 par Admin

» L'éclat du soleil: Dza Patrul Rinpoché (1808–1887)
Lun 09 Avr 2018, 21:37 par Admin

» Salut à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:30 par Karma Trindal

» Bonjour à toutes et à tous
Lun 09 Avr 2018, 17:28 par Karma Trindal

» Bonjour de Bretagne
Lun 09 Avr 2018, 17:09 par Karma Trindal

» La marche inspirante
Dim 08 Avr 2018, 10:50 par Disciple laïc

» Un autre regard sur la culpabilité - 1/2
Dim 08 Avr 2018, 10:44 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé, écologie, interdépendance et non-discrimination
Sam 07 Avr 2018, 08:38 par Disciple laïc

» Kaccānagotta Sutta — Pour Kaccāna — SN 12.15
Ven 06 Avr 2018, 19:54 par Disciple laïc

» "Le livre de l'Eveil"
Ven 06 Avr 2018, 19:28 par tindzin

» Du bouddhisme, ou de l'islam, es-ce de l'art ou du cochon ?
Ven 06 Avr 2018, 17:40 par tindzin

» C'est tous ce qu'il y a à savoir
Ven 06 Avr 2018, 07:11 par Karma Tsultrim Jyurmé

» Pour aider : identifier nos formations mentales quand elles surgissent
Jeu 05 Avr 2018, 22:37 par Karma Trindal

» Je ne suis pas bouddhiste ....
Jeu 05 Avr 2018, 22:32 par Karma Trindal

» 1959 = 666
Jeu 05 Avr 2018, 22:24 par Karma Trindal

» Problème de respiration
Jeu 05 Avr 2018, 21:55 par Karma Trindal

» Précision et clarté au sujet de mon écrit "Le livre de l'Eveil"
Jeu 05 Avr 2018, 11:23 par tindzin

» Le fou divin
Mar 03 Avr 2018, 09:26 par Pema Gyaltshen

» La loi du Karma
Mar 03 Avr 2018, 07:23 par Disciple laïc

» Sur les Bodhisattvas
Lun 02 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Lun 02 Avr 2018, 08:06 par Disciple laïc

» Le lâcher-prise
Dim 01 Avr 2018, 21:28 par Disciple laïc

» Les 3 absolus
Sam 31 Mar 2018, 10:29 par tindzin

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Jeu 29 Mar 2018, 18:28 par tindzin

» Sur la conscience
Jeu 29 Mar 2018, 10:25 par Disciple laïc

» Attentat de Trèbes : la peur du changement est dans les 2 camps
Mer 28 Mar 2018, 12:45 par Ortho

» Le bouddhisme et la violence injustifiable
Mar 27 Mar 2018, 09:00 par Disciple laïc

» Ce qu'est vraiment le bouddhisme
Mar 27 Mar 2018, 08:40 par Disciple laïc

» Quelques Kôans qui ont surgit
Lun 26 Mar 2018, 20:52 par Disciple laïc

» Bouddhisme et individualisme
Lun 26 Mar 2018, 08:48 par Disciple laïc

» Nirvana - tentative de description
Ven 23 Mar 2018, 21:43 par Disciple laïc

» Stephen Hawking est mort
Ven 23 Mar 2018, 16:44 par manila

» Khenpo Tséten Bruxelles Mars 2018
Ven 23 Mar 2018, 14:13 par Pema Gyaltshen

» Les 10 mouvements en pleine conscience
Jeu 22 Mar 2018, 08:22 par Disciple laïc

» La Voie du Bouddha et "les plaisirs des sens"
Jeu 22 Mar 2018, 08:12 par Disciple laïc

» Journal de méditation d'Urbanyogi
Mer 21 Mar 2018, 19:43 par Urbanyogi

» Quelle éthique pour un monde plus heureux - 1ère et 2ème partie
Lun 19 Mar 2018, 12:35 par Disciple laïc

» DE L'IGNORANCE A L'EVEIL
Lun 19 Mar 2018, 11:23 par tindzin

» Non-soi (indépendant) - Très important
Lun 19 Mar 2018, 10:49 par Disciple laïc

» Toutes les larmes sont salées
Dim 18 Mar 2018, 10:21 par Ortho

» Le faisan - parabole commentée
Sam 17 Mar 2018, 11:21 par manila

» What is true love?
Ven 16 Mar 2018, 13:56 par Disciple laïc

» Somā Sutta — La bhikkhouni Somā —
Jeu 15 Mar 2018, 08:13 par Disciple laïc

» Lignée ininterrompue depuis le Bouddha ?
Mer 14 Mar 2018, 21:14 par Pema Gyaltshen

» Animal Aid Unlimited, India
Mer 14 Mar 2018, 20:59 par Disciple laïc

» Non-attachement aux vues
Mer 14 Mar 2018, 20:18 par Disciple laïc

» Does hell exist ? L'Enfer existe t-il ?
Mer 14 Mar 2018, 20:08 par Disciple laïc

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 34 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 32 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Akana, Laurent22


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 94877 messages dans 11002 sujets

Nous avons 4184 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Florescence

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7445)
 
Karma Trindal (6836)
 
manila (4856)
 
petit_caillou (4731)
 
Karma Döndrup Tsetso (3457)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2779)
 
Karma Yönten Dolma (2311)
 
vaygas (2251)
 

Les posteurs les plus actifs du mois


Les 9 étapes pour la meditation

Partagez
avatar
Invité
Invité

Les 9 étapes pour la meditation

Message par Invité le Lun 13 Juin 2011, 15:47

Les neuf étapes de Samatha


A l’heure actuelle, en cette époque dégénérée, tous ceux qui comme moi-même désirent tourner leur esprit vers la méditation doivent d’abord méditer le calme mental. C’est un point très important. Pourquoi ? Parce que dans une eau troublée, le reflet de la lune n’apparaît pas clairement et parce qu’il faut une lampe à beurre lumineuse et non agitée par le vent pour contempler les peintures murales d’un temple auparavant dans la pénombre. De même un esprit qui n’est à aucun moment dépourvu de pensées ne pourra identifier la sagesse de la vue pénétrante. Même s’il en a de vagues aperçus, il n’en obtiendra jamais la stabilité. Si un débutant garde l’esprit mêlé à des distractions, il ne pourra même pas méditer le calme mental. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir le corps et l’esprit dans la solitude.


Par Déchoung Rinpotché
Cet enseignement de Déchoung Rinpotché est extrait du livre "Le Flambeau de la Libération" aux éditions Yogi Ling.
1 - LE PLACEMENT DE L’ESPRIT
a) Pour le placement de l’esprit, il faut :
Avoir un support immobile
Garder le corps immobile
Ne pas cligner des yeux
Percevoir clairement l’apparence du support
Concernant la première condition : dans un endroit retiré et agréable, on place devant soi à une distance appropriée un support convenable. Cela doit être quelque chose de beau, tel qu’une représentation picturale du Corps du Bouddha, etc.
Cela ne doit pas faire mal aux yeux, tel qu’une fleur bleue ou une pièce de brocard bleu, etc. Bien qu’une grande variété de supports de concentration ait été enseignée, fixer l’esprit sur le Corps du Bouddha est une visualisation supérieure car elle permet de se souvenir du Bouddha et ainsi d’accumuler un mérite infini, de purifier les voiles et de se rappeler le Bouddha au moment de la mort. Cela sera ultérieurement d’une grande utilité pour les méditations des divinités. Il est ainsi expliqué beaucoup de bienfaits à contempler le Corps du Bouddha. Il est enseigné de ne pas le visualiser avec un aspect matériel, tel qu’un dessin, etc, mais de faire s’élever l’apparence réelle du Bouddha. De plus, ce n’est pas un objet perceptible par les sens, mais juste une image mentale. Concentrer son esprit sur la forme générale, approximative de son Corps est suffisant.
Il est aussi enseigné que se concentrer sur les souffles en comptant les respirations a des bienfaits excellents car c’est la meilleure des pratiques pour purifier les voiles et pour prolonger la vie.
b) Pour le calme mental, la posture du corps et la façon de placer le regard sont très importantes.
Les jambes sont en posture vajra.
Les mains sont dans le geste d’équanimité, à quatre largeurs de doigts en-dessous du nombril.
La colonne vertébrale est droite comme une flèche.
Les épaules sont redressées.
Le menton est rentré en pressant la pomme d’Adam.
Les lèvres et la langue sont dans leur position normale, détendues avec le bout de la langue touchant le palais.
Les yeux regardent tranquillement un point fictif à huit largeurs de doigt du bout du nez.
La respiration n’est pas bruyante ni violente ni désordonnée. Autant que possible, on inspire et expire doucement, de façon imperceptible et naturelle.
C’est ainsi qu’est enseignée la posture. On s’assied donc sur un siège confortable en prenant tous les points de la posture de concentration et l’on reste droit et immobile.
c) Les yeux sont mi-clos, les paupières supérieures recouvrant la moitié des pupilles. Ils regardent doucement vers le support de concentration. Si des larmes surviennent, on ne frotte pas les yeux, on laisse le regard posé naturellement sur le support. Si cela devient douloureux, sans se focaliser sur la douleur on continue à diriger fermement l’esprit vers celui-ci.
d) Quel que soit l’aspect du support, on n’en examine pas les qualités et les défauts, mais on fait s’élever d’une façon très lucide une conscience de celui-ci qui est dépourvue de conceptualisation.
2 - LE PLACEMENT CONTINU
En méditant ainsi, au début cela ne durera pas longtemps. On se place donc en prolongeant le courant de la concentration par de courtes séances répétées.
3 - LE RAJUSTEMENT
S’il se produit une distraction, on la reconnaît, puis on ramène l’esprit sur le support.
4 - LE PARFAIT PLACEMENT
Pour éviter l’éparpillement mental, on utilise le rappel qui rassemble l’esprit sur le support.
5 - LA MAÎTRISE
L’esprit apprécie avec joie les qualités du Samadhi. Grâce à cela on est capable de discipliner l’esprit par un antidote quand surviennent de la torpeur ou de l’agitation.
6 - LA PACIFICATION
Lorsque l’esprit est ennuyé par des distractions, etc, on le dirige à nouveau vers le support de visualisation et il s’apaise.
7 - LA PARFAITE PACIFICATION
S’il apparaît des états d’esprit défavorables à la méditation tels que la convoitise, etc, on les pacifie à l’aide du support de visualisation.
8 - L’UNIFICATION
Ayant appliqué les antidotes qui font abandonner la torpeur et l’agitation, l’esprit n’est plus distrait et l’on reste établi en cet état-même.
9 - LA PARFAITE EQUANIMITE
Par la force de l’habitude, sans avoir besoin de faire d’effort, l’état de Samadhi se présente de lui-même, naturellement. C’est le calme mental unifié en un seul point qui reste à volonté jusqu’à ce que naisse la félicité du parfait assouplissement. Une fois qu’elle est apparue, le véritable calme mental est obtenu. Il est constitué par les terres de concentration.

Déchoung Rinpotché
Yogi Ling
11 rue Proudhon 03100 Montluçon
http://www.yogi-ling.net/








Buddhaline

avatar
heyopibe
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]

Masculin
Nombre de messages : 1522
Age : 52
Contrée : france
Arts & métiers : bénévole chez les migrants
Disposition de l'Esprit : apaisement
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 16/07/2009

Re: Les 9 étapes pour la meditation

Message par heyopibe le Mar 14 Juin 2011, 17:28


Quel que soit l’aspect du support, on n’en examine pas les qualités et les défauts, mais on fait s’élever d’une façon très lucide une conscience de celui-ci qui est dépourvue de conceptualisation.

comment expliquer çà ??
avatar
Invité
Invité

Re: Les 9 étapes pour la meditation

Message par Invité le Mar 14 Juin 2011, 19:43

Je ne suis pas experte mais je pense que çà veux dire que si tu prend un objet de meditation par exemple une statue, on ne la comente pas, ni ses qualités , ni defauts, ni matière , ni couleur. On a juste conscience qu'elle est là sans s'attarder dessus.

Contenu sponsorisé

Re: Les 9 étapes pour la meditation

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 19 Avr 2018, 15:46