Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

Bienvenue sur L'Arbre des Refuges!



S'informer, partager, sympathiser avec l'actualité du Bouddhisme dans le Monde !


Forum bouddhiste: L'Arbre des Refuges

École de la vérité expérimentée

Connexion

Récupérer mon mot de passe

...

Adblock Plus

Surfez sans désagrément !


  • Bloque les bannières, pop-ups, malware, etc.
  • Par défaut, les publicités non intrusives ne sont pas bloquées
  • Gratuit et en source libre (GPLv3)


Accepter et installer pour Chrome


Accepter et installer pour Firefox


Accepter et installer pour Internet Explorer

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Précieuse existence humaine
Aujourd'hui à 14:48 par manila

» QUE LA PAIX VOUS ACCOMPAGNE !
Aujourd'hui à 14:44 par manila

» L'Arbre des Refuges/- Les mots qui se suivent
Aujourd'hui à 14:42 par manila

» Présentation Jcare
Aujourd'hui à 14:41 par Karma Yéshé

» Bouddhisme et shintoïsme
Aujourd'hui à 14:37 par Karma Yéshé

» L'idéal du bodhisattva dans le bouddhisme
Aujourd'hui à 14:33 par Karma Yéshé

» Dhammapada
Aujourd'hui à 12:31 par vaygas

» Evénement: Journée "Porte ouverte" ce dimanche 22/10/2017 à Samye Dzong (Bruxelles)
Lun 16 Oct 2017, 15:52 par manila

» Comment faire chanter un bol tibétain
Dim 15 Oct 2017, 13:08 par manila

» Les 4 Nobles Vérités selon le maître Zen Thich Nath Hanh
Dim 15 Oct 2017, 10:16 par Disciple laïc

» A la rencontre de Maître Taisen Deshimaru
Dim 15 Oct 2017, 10:04 par Disciple laïc

» Les 50 ans du Zen Sôtô en France
Dim 15 Oct 2017, 08:01 par Disciple laïc

» Toumo: Le Feu Intérieur
Sam 14 Oct 2017, 19:25 par Bevis

» Les dix Terres ( Bhumis ) des Bodhisattvas
Sam 14 Oct 2017, 12:45 par tindzin

» Atteindre rigpa par la base
Sam 14 Oct 2017, 12:26 par tindzin

» Histoire Zen _ Le Maître du Silence
Sam 14 Oct 2017, 12:18 par tindzin

» La pratique du Dzogchen dans la vie quotidienne
Ven 13 Oct 2017, 17:32 par tindzin

» L'attitude bouddhiste face à la douleur
Jeu 12 Oct 2017, 11:05 par Disciple laïc

» Le bouddhisme selon Matthieu Ricard
Mer 11 Oct 2017, 14:31 par Disciple laïc

» L'enseignement du Bouddha d''après les textes les plus anciens
Mer 11 Oct 2017, 11:46 par Ntbr

» Bouddhisme et Science: La méditation, nouvel outil des neurosciences
Mer 11 Oct 2017, 11:38 par Renard sauvage

»  Kagyu Samyé Ling Belgique - Les jardins de méditation: Un nouveau centre international de retraite en Belgique
Mar 10 Oct 2017, 21:27 par manila

» Le Theravada dans la Tradition de la Forêt
Mar 10 Oct 2017, 18:49 par Disciple laïc

» La parole non-juste : la médisance
Mar 10 Oct 2017, 13:03 par Renard sauvage

» Présentation d'un homme qui veut comprendre tout
Mar 10 Oct 2017, 02:38 par tindzin

» 20 contes des vies passées du Bouddha
Lun 09 Oct 2017, 23:04 par Disciple laïc

» Annonce: Cherchons animateur vidéo pour le forum
Lun 09 Oct 2017, 19:40 par Renard sauvage

» Moine bouddhiste en Kalmoukie
Lun 09 Oct 2017, 19:35 par Renard sauvage

» Il n'y a ni mort ni peur
Lun 09 Oct 2017, 16:27 par manila

» Recherche d'un livre
Lun 09 Oct 2017, 15:42 par Disciple laïc

» Diriger plus haut - Diriger vers le bas - A propos du Kôan Maître Dôge
Dim 08 Oct 2017, 18:58 par Disciple laïc

» Soi-même et les autres
Dim 08 Oct 2017, 16:38 par Disciple laïc

» Japon : les chemins de pélérinage
Dim 08 Oct 2017, 14:33 par Disciple laïc

» Sortir de l’enfer grâce à la compassion
Dim 08 Oct 2017, 14:28 par tindzin

» Les paroles de Laurent Ruquier
Dim 08 Oct 2017, 11:52 par Disciple laïc

» Sagesses Bouddhistes des 10 et 17 septembre 2017
Dim 08 Oct 2017, 08:46 par Disciple laïc

» Bouddhisme engagé: Bénévolat bouddhiste 2018 - Samye Dzong (Bruxelles)
Sam 07 Oct 2017, 23:30 par Pema Gyaltshen

» Shoshin ma présentation
Sam 07 Oct 2017, 21:05 par Karma Trindal

» Présentation en tant que nouveau membre
Sam 07 Oct 2017, 21:04 par Karma Trindal

» Me présenter
Sam 07 Oct 2017, 21:02 par Karma Trindal

» Le bouddhisme en occident
Sam 07 Oct 2017, 21:01 par Karma Trindal

» Présentation Lucien
Sam 07 Oct 2017, 20:56 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 07 Oct 2017, 20:55 par Karma Trindal

» Présentation !
Sam 07 Oct 2017, 20:33 par Akana

» Partage de ma perception
Sam 07 Oct 2017, 18:38 par vaygas

» Evénement: Enseignements "Lettre à un ami" de Nagarjuna (novembre et décembre 2017) - Lama Rinchen Palmo (Bruxelles)
Sam 07 Oct 2017, 17:57 par Karma Trindal

»  Evénement: Enseignement sur Dorje Chang Thungma 18/10/2017 - Lama Rinchen Palmo à Samye Dong (Bruxelles)
Sam 07 Oct 2017, 17:47 par Karma Trindal

» Rencontre en cercle inter-tradition
Sam 07 Oct 2017, 17:11 par Karma Trindal

» Je vous souhaite Tout le Bonheur du Monde..
Sam 07 Oct 2017, 16:57 par Karma Trindal

» Vivre en centre spirituel
Sam 07 Oct 2017, 16:55 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 07 Oct 2017, 15:49 par Karma Trindal

» Wilfried : nouveau venu
Sam 07 Oct 2017, 15:26 par Karma Trindal

» Présentation!
Sam 07 Oct 2017, 15:25 par Karma Trindal

» Présentation
Sam 07 Oct 2017, 15:21 par Karma Trindal

» Nouveau membre : renard sauvage
Sam 07 Oct 2017, 15:19 par Karma Trindal

» Quelques haïkus irréguliers du renard sauvage
Sam 07 Oct 2017, 15:08 par Karma Trindal

» Vajrasattva est aussi la base neutre
Sam 07 Oct 2017, 14:54 par tindzin

» Amour altruiste et compassion.
Sam 07 Oct 2017, 14:19 par Karma Trindal

»  Thich Nhat Hanh
Sam 07 Oct 2017, 13:57 par Karma Trindal

» Rapport au monde
Sam 07 Oct 2017, 13:50 par Karma Trindal

» Présentation Disciple Laïc
Sam 07 Oct 2017, 13:40 par Disciple laïc

» Ce qui n'est pas donné est perdu
Sam 07 Oct 2017, 13:21 par Karma Trindal

» Yukaro, enchanté
Sam 07 Oct 2017, 13:15 par Karma Trindal

» Phobie sociale
Sam 07 Oct 2017, 12:39 par Akana

» 7 octobre 2017: "13h15 le samedi". Pierre Rabhi : objectif Terre
Sam 07 Oct 2017, 12:34 par Karma Trindal

» Maka Hannya Haramita Shingyo - Essence du Sutra de la Grande Sagesse qui permet d’aller au-delà
Sam 07 Oct 2017, 12:22 par Karma Trindal

» Milarépa, le Yogi sans opinion
Sam 07 Oct 2017, 08:09 par Disciple laïc

» Une policière rencontre Thich Nhat Hanh
Ven 06 Oct 2017, 16:51 par Disciple laïc

» Commentaires du Sutra du Coeur
Ven 06 Oct 2017, 16:43 par Disciple laïc

» Une découverte promet à l'homme de vivre 500 ans
Jeu 05 Oct 2017, 15:00 par Renard sauvage

» Plaidoyer pour le bonheur, Mathieu Ricard.
Jeu 05 Oct 2017, 14:52 par Renard sauvage

» Le zen et les arts-martiaux
Jeu 05 Oct 2017, 14:37 par Renard sauvage

» Sangha par Thich Nhat Hanh
Jeu 05 Oct 2017, 14:30 par Renard sauvage

» Le Naraka le lac des Enfers
Jeu 05 Oct 2017, 14:19 par Renard sauvage

» Sermons sur le Zen
Jeu 05 Oct 2017, 13:31 par Renard sauvage

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 44 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 42 Invités :: 1 Moteur de recherche

Akana, Karma Döndrup Tsetso


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 92774 messages dans 10780 sujets

Nous avons 4079 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est ArmonyColor-FengShui

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7408)
 
Karma Trindal (6785)
 
petit_caillou (4717)
 
manila (4370)
 
Karma Döndrup Tsetso (3413)
 
karma djinpa gyamtso (3386)
 
MionaZen (3353)
 
Karma Yéshé (2660)
 
Karma Yönten Dolma (2313)
 
vaygas (1970)
 

Le choix ..est-il une illusion?

Partagez
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7408
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par Pema Gyaltshen le Dim 19 Mai 2013, 20:56

Mais le détachement ne veut pas dire "insensible" bien au contraire, les êtres éveillés sont extrêmement sensibles, à toutes les souffrances.
Le détachement c'est atténuer la souffrance de l'impermanence.
C'est vivre dans le présent.

Wink


_________________

avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7408
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par Pema Gyaltshen le Lun 20 Mai 2013, 09:39

Le détachement ce n'est pas être insensible, au contraire, les pratiquants deviennent de plus en plus sensibles à la souffrance des autres.

Mais le détachement c'est assimiler l'impermanence et savoir que tout ce qui a un début à une fin.
Vivre le moment présent.



_________________

avatar
Zell
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 21
Contrée : France
Arts & métiers : Etudiant
Disposition de l'Esprit : En Reconstruction
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/04/2013

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par Zell le Lun 20 Mai 2013, 11:01

Merci pour ta réponse
avatar
Mouflette8
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 32
Contrée : Suisse
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Transparence
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/03/2013

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par Mouflette8 le Mer 22 Mai 2013, 01:39

Pema, j’te sens bien posé dans tes réponses, c’est agréable de te lire pour une désancrée comme moi :-). Merci!



Même si y'a déjà eu réponse sur le détachement, j'me permets de me faire le plaisir de débiter 50 mots à la seconde sur une période d’une heure à ce sujet ;-). (ce ne sera qu'une parenthèse, de 50 km de long entre les deux parenthèses mais une parenthèse quand même )

En tous cas, on pourra pas dire que je suis détachée de l’écriture .



Peut-être je peux me tromper, mais pour moi et comme je le vis du moins, le détachement, c’est comme se détacher de nos croyances mentales, de nos émotions, de ce à quoi on a pour habitude de s’identifier, pour « s’attacher ou se fondre» à une conscience neutre en nous-même (ou La Conscience, en Tout, partout) dans laquelle nous sommes spectateur de ce que nous vivons, spectateur de notre état intérieur, tout en le vivant. C’est ne pas s’identifier à nos émotions ou aux réactions intérieures que l’on peut avoir, mais s’identifier à la lumière, au moi supérieur, à la partie de nous même qui est comme une partie du soleil, et comme le soleil, bien que détaché, bien que très loin de nous, il continue à nous réchauffer, à nous aimer.



Un bébé qui est dans le ventre de sa mère, s’il avait du mental comme nous, il pourrait très bien se dire : Maman n’existe pas, je ne la vois pas, et puis c’est injuste, on m’a enfermé dans cette bulle, je suis tout seul, je ne mérite pas çà,… alors il est agité, nerveux, c’est dur à vivre, ces pensées là le font souffrir… mais qu’est-ce qui est dur à vivre ? Ne serait-ce pas simplement les limitations qu’il se serait posé lui-même ?

Il est attaché à la croyance que la réalité se limite à ce qu’il voit et brode toute une histoire autour de cela selon son schéma mental, sans vraiment savoir ce qu’il en est, il valide des pensées inconsciemment et ne sait pas qu’elles sont fausses, qu’il se fait souffrir et qu’il y a une dimension bien plus vaste, au-delà de son conditionnement. Nous, étant sorti de ce conditionnement là, alors nous pouvons savoir que la réalité est bien plus belle que ce qu’il s’en ferait (s’il avait du mental), et être empli de compassion pour son ignorance.

S’il se détache de ses croyances et qu’il se dit, que peut-être il y a une réalité au-delà de ce qu’il voit, qu’il y a un sens, une raison à tout çà, une justice invisible, alors il faut « trouver » en soi-même un autre sens, peut-être en commençant comme beaucoup à « devenir spirituel »,… ce que font les gens quand ils essaient de trouver un sens nouveau à leur vie, à la mort, à toute cette misère, à tous leurs malheurs… il apprend alors, en s’informant, que maman est en fait tout autour de lui, çà lui parle, et là il commence à l’aimer, alors qu’avant non parce que dans son système de croyance, elle n’existait pas, tandis que maintenant, s’étant détaché de certaines anciennes croyances, il se remplit dans son coeur davantage de ce qui l’entoure, et puis il donne, il donne de l’amour, sa conscience s’élargit alors au-delà de ce qu’il percevait.

Et puis, chemin faisant, il commence à la sentir, maman, tout autour de lui, c’est une évidence, oui maman existe bien maintenant, c’est une nouvelle réalité puisqu’il la sent dans ces cellules. Il peut ainsi lui exprimer sa gratitude, sa reconnaissance… et il reçoit son amour aussi… il peut aussi mieux aimer les autres de manière plus justes, ces autres qu’ils disaient « être les responsables du fait qu’il soit enfermé là dedans ». Il sait désormais que c’est faux, qu’il a choisi lui-même cette place et qu’en réalité, il a reçu l’immense cadeau de pouvoir naître prochainement, ce dont il était complètement ignorant avant. Quel regard différent alors… quel sentiment différent aussi puisque çà passe de la colère, à la gratitude… et bébé est serein désormais, au regard intérieur de la véritable réalité, sachant aussi que quand il sortira de sa bulle, ce sera pour un monde "de lumière"… mais si d’autres bébés passaient par là, encore engloutit dans leur conditionnement, ils pourraient très bien lui dire : Quel insensé celui là, il reste calme là, au milieu de sa bulle, non mais regarde le, on dirait que rien ne le touche,…



C’est juste parce que la vérité libère, et est beaucoup plus belle que ce à quoi on reste accroché.



Pour entrer dans une dimension intérieure plus large, pour toucher de toutes nos cellules la vérité qui nous libérerait, il nous faut l’amour et la sagesse, on arrive pas à se déplacer intérieurement dans une autre dimension, si nous ne faisons pas en sorte que notre amour grandisse et aille accueillir et remplir le cœur des autres ainsi que le coeur de tout ce que nous n’avons encore pas encore inclus dans notre petit monde limité. Il nous faut apprendre à aimer quelque chose pour pouvoir le sentir en soi. Mais la tendance, c’est généralement de s’éloigner et de pester contre ce qui nous dérange et malheureusement, notre conscience ne peut s’élargir ainsi.

Mais nous ne pouvons pas non plus atteindre la vérité, s’il n’y a pas la sagesse de se détacher, déjà de ce à quoi nous nous identifions constamment et de toutes ses pensées limitatrices qui nous enferme dans « un monde imaginaire », de changer de regard et de repousser nos limites. Si nous ne renonçons pas, parfois, dans notre comportement à aspirer, à prendre l’affection des autres au lieu de donner de l’amour, si nous n’avons pas la volonté d’être meilleur et de faire quelques efforts pour cela…



Si, pour nous, Dieu ou la lumière n’existe pas et que nous n’avons pas le but de nous parfaire, que c’est inutile à nos yeux, alors nous ne pouvons l’aimer et nous ne pouvons pas non plus Le sentir, ni nous harmoniser avec Lui…

Si on veut un jour être le Tout alors il est logique de ne rien rejeter du Tout et d’apprendre à tout aimer. Tant que nous nous entourons uniquement de ce qui va en notre sens, de ce qui nous conforte dans notre monde limité, il y a des probabilités pour que nous n'avancions que si la vie s'en mêle, nous oblige à comprendre que bien que limité, nous ne pouvons pas contrôler notre petit monde. Si un être nous quitte, il y a des risques que nous vivions cela comme si une partie de notre monde s’écroulait ! D’ailleurs, c’est ce qu’on entend parfois : mon monde s’écroule. Si nous posons beaucoup d’attentes sur une personne ou que nous donnions beaucoup d’importance à une seule personne parce qu’elle nous apporte ce que nous ne nous donnons pas à nous-même, ce qu’on attend de l’extérieur alors que la source peut être à l’intérieur…, alors si cette personne venait à disparaître de notre monde, çà devient effectivement une catastrophe, une très grande partie de notre monde s’écroulerait, un grand vide serait à combler… dès lors il se pourrait que l’on comprenne gentiment l’importance de se détacher de notre petit monde, de certaines pensées et croyance limitatrices et de se remplir dans le coeur du reste du monde.
La vie n’est pas méchante, elle est un maître sans pareil, nous aide, bien que parfois très rudement, à repousser les limites de notre monde intérieur, pour que l’on saisisse un jour qu’il nous est possible de nous suffire à nous-même, si on cherche davantage à donner qu'à prendre, si on cherche davantage à nous connaître nous-même, qu'à nous ignorer ou nous fuir, et à chercher ailleurs qu’en nous-mêmes les causes de nos problèmes extérieur, si on cherche à accueillir et accepter ce qui est, plutôt que de s’éloigner de ce qui nous déplait ou de vouloir le changer. Elle nous aide, la vie, à atteindre la plénitude, parce que c’est une bonne mère, et un bon père à la fois :-).



Rien ne nous oblige à penser comme nous pensons, çà c’est notre liberté, une liberté que personne ne peut nous enlever, même en prison extérieurement, nous sommes libre.





Si, les êtres conditionnés entraient dans cette nouvelle dimension intérieure, comme bébé qui renaît, alors ces manques, ces vides, seraient progressivement comblés, sans besoin de quiconque à l’extérieur…, ils sentiraient tous leurs proches comme les autres dans leur cœur, en eux-mêmes, ils seraient plus proche d’eux que jamais, les accompagneraient ainsi, parce que rien n’est séparé de nous…



Une fois, une personne sur un forum a demandé de l’aide pour son enfant, atteint d’un cancer. Quand nous avons reçu la photo, il n’était pas possible de ne pas être pris de compassion pour lui, son visage déformé par la maladie, chacun « partageait » sa souffrance... Nous nous sommes mis à « imposer » nos mains, ou à prier pour d’autres. Là, j’ai senti comme une partie de son karma se libérer ou s’épurer juste avant qu'il s'en aille..., c’était plutôt clair, et tout le monde sur le forum a ressenti une joie immense, et l’impression que tout était en train de bien se passer, sans savoir vraiment pourquoi. Oui, mais voilà, pour beaucoup d’êtres « bien se passer » veut dire rester en vie (c’est le lien qu’ils ont fait du moins, dans leur tête on dira), or, il s’en est allé, alors du coup, ils étaient à nouveau tristes, ne comprenant pas pourquoi ils ont ressenti quelque chose « de faux », mais ils ont bien ressenti en réalité, tout s’est très bien passé, mais par rapport à son chemin, à son karma. Je ne sais pas si on peut comprendre que cet être est parti en paix et libéré d’un poids et de quelque chose qu’il n’aura plus à revivre. Si c’est pas une bonne nouvelle çà ! Comment peut-on pleurer quand on saisi dans son être tout entier l’importance de s’épurer, de rendre « léger» son karma ?

Si j’avais écrit que j’étais heureuse pour lui, que çà s’était très bien passé, limite qu’on pouvait le fêter tellement en joie de sa libération…, j’imagine que j’aurais été traité d’insensible aussi, ce que j’aurais compris, mais j'étais heureuse pour lui, c'est tout.

Je pense que nous pleurons par ignorance, ou alors par égoïsme parce qu’il y a un manque, un vide qui s’installe dans notre vie, mais que si on touchait la réalité, on ne pleurerait pas, si ce n’est de compassion, de sensibilité vraie, mais pas par souffrance, parce qu’elle n’existe pas…

La vraie sensibilité, c'est le fait d'être en affinité avec tous les êtres entraînant la compassion de leur souffrances, de leur ignorance, le fait de se sentir être le Tout, et être touchée dans le coeur par une fleur... un animal… un insecte... de la beauté du monde ou de deux êtres qui s'aiment... que pourrions-nous vivre d’autres vraiment, ou être d’autres, il n’y a que çà…





C’est comme je le perçois et le vis, maintenant, je n’utilise pas forcément les mots les plus justes et je m’en excuse, je manque de sagesse mais je me soigne Wink.



J’ai une maman qui pense que détachement c’est égal à manque d’amour. Je ne suis d’accord avec sa pensée que dans la mesure ou certains spiritualistes se détachent à l’extrême en devenant des ermites, en évitant les autres, en dégageant de leur champ de conscience le reste du monde, le bruit, les êtres qu’ils considèrent plus limités qu’eux, etc..…, là oui, y’a un manque d’amour, un fossé qui se crée entre leur tête et leur coeur, or, le but est d’être en harmonie avec le Tout, toute la création, donc il faut inclure le Tout en nous-même, accueillir ce Tout, aimer ce Tout. Et pour se faire, il faut travailler sur les deux plans, la tête et le cœur, le détachement et l’attachement, l’attachement au sens, comprendre le monde des autres, l'aimer, l’intégrer en nous-même pour éviter de ne faire que de tourner autour de nous-même.

Ca revient quelque part à se vider de tout système de croyance pour se remplir de Tout ce qui nous entoure, et de pouvoir ainsi atteindre cette conscience neutre en nous-même ou La Conscience.



Pratiquement, ce n’est pas simple… parce que je pense que nos systèmes de croyances et nos limitations, çà devient aussi nos repères, nos bases, du coup, s’en détacher n’est pas facile, on n’a pas forcément envie de lâcher prise et de faire confiance à ce qu’on ne connaît pas, çà peut faire peur, c’est comme demandé à une personne qui a le vertige sur une échelle de lâcher l’échelle des mains et de faire confiance … Alors je pense qu’il faut travailler sur soi en fonction de ce qui se passe dans notre vie de tous les jours… parce que quand on prend des énormes exemples, tel que « perdre un enfant » on se dit forcément que c’est impossible de notre petit point de vue, çà risque de nous décourager de suite, c’est regarder le sommet d’une montagne et se dire « purée, j’ai encore tout çà à marcher, j’y arriverai jamais », le bon truc pour s’asseoir et plus bouger ;-). Je crois que dans toute chose, c’est un pas, plus un pas, qui fait qu’un jour, on est même étonné nous-même du chemin parcouru. On peut avoir un but défini dans notre tête, avoir la volonté d’y parvenir, mais le travail sur soi, ce sera toujours ici et maintenant, le pas que nous sommes en train de faire.



Un exemple, si y’a quelqu’un autour de nous qui a tendance à nous vanner, c’est un bon système pour celui qui veut avancer. Ce n'est pas grand chose car y'a pas mort d'homme, mais assez pour travailler sur soi si quelque chose ne passe pas. Si y’a des vannes qui ne passent pas, y’a quelque chose à apprendre de nous-même, première chose, comprendre que l’autre n’y est pour rien, afin d’éviter les phrases de fuite du vrai travail intérieur : il est maladroit, il n’aurait pas du dire cela, etc… l’autre n’a pas à changer, il est l’exactitude de ce qu’il doit être pour nous, notre tâche est de l’accueillir dans notre monde tel qu’il est, c’est le travail du côté cœur, apprendre à comprendre l’autre et à l’aimer tel qu’il est, ne pas le rendre responsable de nos blocages surtout qu’il est une bénédiction, il nous permet d’apprendre à nous connaître… ce qui nous amène à travailler sur le détachement de ce qui se passe en nous-même à ce moment là, ne pas s’identifier à notre réaction réfractaire, ou la colère ou d’autres émotions que l’on peut avoir de ce que cette vanne a pu faire remonter en nous-même, il peut s’agir d’une mauvaise image que nous avons de nous-même, par exemple…, il nous faudra aussi accueillir et accepter tout cela afin de réussir à nous comprendre et nous approfondir… autant que possible, il faut essayer de devenir spectateur de ce qui se passe en nous, sachant que nous ne sommes pas cela, que nous sommes lumière et dans la lumière, il n’y a pas de « mouvement ». Mais nous sommes aussi sur terre, avons un chemin derrière nous et des blessures intérieures qui peuvent remonter à tout moment, et puis forcément des faiblesses ou des défauts à corriger, ce qui est normal, donc il ne faut pas avoir honte ou se culpabiliser de ce que l’on pourra découvrir de nous-même, encore moins en avoir peur.



Comme je pense que tout le monde dort, je vais y aller aussi. Pour celles et ceux qui ont lu, j’admire votre patience.



Mouf
avatar
karquen
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 595
Age : 45
Contrée : Lorraine
Arts & métiers : formateur en informatique
Disposition de l'Esprit : Philosophie Bouddhiste et taï Chi taoïste.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2013

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par karquen le Mer 22 Mai 2013, 03:04

Il me semble avoir interagit avec le sujet...
Si ce n'est pas le cas ma réponse reste la même : le Choix.

Évidemment par le Boson de Higgs.
Et comme le suggère Mouf, ci-dessus et son long texte explicatif ; par l'Universalité de l'amour.
Je loue tes capacité de réflexions Mouf....
je loue tes capacités de réflexions - garde les toujours - en synthétisant parfois, mais en abandonnant jamais ta vérité, comme en abandonnant jamais l'esprit de réflexion commune, en s'affirmant parfois, en sachant écouter aussi...
Je loue le temps que tu a passer à écrire ces vérités ! Et qui fondent plus précisément pour toi, un sens à l'universalité fondé sur l'amour universel certe.... mais pas seulement....
Il n'y a rien d’idyllique à mourir dans d'atroces souffrances sur terre et pourtant, c'est le cas parfois pour le humains, mais aussi pour les animaux....
j'ai hésité à mettre cette vidéo ; je te prie de m’excusez, pour une une véritable prise de consience, avec un recul nécessaire qu'est le bhoudhisme....
Il s'agit d'atrocités inimaginables... Marquantes ; et dont le bouddhisme allié à la science mettrait fin définitivement...
Namasté... si tu es sensible, épileptique, cardiaque ne regarde pas....
Taoïste-bouddhiste et détaché, pratiquant les arts martiaux ! je ne suis qu'un simple "tudi" .... je l'ai vu en deux fois (j'ai été rendre)....

La vie est ainsi faite qu'il ne faut pas confondre le sens de l'essence.... le Bouddhisme est naturellement la seule voie vers la justice pour tous, et tous les êtres vivants... Par la conscience de l'Univers nous sommes renaissants, ré-incarnés... notre demeure consciente étant simplement un corps illusoire....

Je te prie de ne pas regarder si tu es sensible car c'est traumatisant si on est pas près à recevoir le bouddha et sa philosophie....

http://www.youtube.com/watch?v=BMnDViWiVpQ
avatar
karquen
Philanthrope
Philanthrope

Masculin
Nombre de messages : 595
Age : 45
Contrée : Lorraine
Arts & métiers : formateur en informatique
Disposition de l'Esprit : Philosophie Bouddhiste et taï Chi taoïste.
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2013

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par karquen le Mer 22 Mai 2013, 03:22

Le choix n'est pas véritablement une illusion,
Mais si nous vivons dans l'illusion, alors pour connaitre les choix, la science seule peu répondre avec le bouddhisme à nos interrogations...
Nous sommes sur une planète isolée, dans un bras de la galaxie,100 milliards de soleils comme le notre rien que dans notre propre galaxie... et il y a 100 milliards de galaxies.... uniquement parsque l'on peu voir aujourd'hui de l'Univers...

L'homme et la femme sont à égalité, humainement bons. Ce sont les institutions et le mondialisme qui les ont formatés en moutons, les religions qui ont détruit leurs sens critique, et l'argent qui les ont isolés...
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7408
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par Pema Gyaltshen le Mer 22 Mai 2013, 08:45

Hé ben Mouf ! Quand tu t'y met ...c'est un livre que tu écris Laughing

Merci de ces réflexions et analyses pertinentes.
Dans les grandes lignes je suis d'accord avec toi.

Intéressant l'exemple de la vie intra-utérine
La conscience était là avant d'entrer dans la matrice.
On repasse tous les stades de l'évolution.
Ensuite selon les textes de la médecine Tibétaine, à la vingt-sixième semaine : le souvenir des vies antérieures... apparaît clairement.

Le foetus prend aussi tout ce qui vient de la maman, jusqu'à ses moindres pensées.
Mais le choc de la naissance fait tout oublier.

J'ai juste une réserve quand tu parles des ermites qui fuiraient le monde. Ce n'est pas comme ça que ça marche. Un yogi dans un ermitage fait un travail considérable pour tous les êtres par ses pratiques.
L'ermitage permet un période de grande concentration nécessaire pour certaines pratiques.
Un yogi ermite est en contact permanent avec tous les êtres.

Il ne faut pas oublier que pour bien comprendre les autres, il faut d'abord bien se connaître soi-même.
Il est vrai que nous devons méditer et nous analyser, afin de voir où nous en sommes et réactiver nos circuits.
Tout à fait d'accord avec la notion du respect de la vie.
On ne peut pas dire que l'on pratique le Dharma et en même temps tuer le moustique gênant.

D'accord qu'il faut accepter tout et transformer.
Élargir sans cesse notre conscience.
la révolution est intérieure.

A notre ami Karquen, je dis oui à la science mais il ne faut pas mettre sur le même pied.
Tant mieux si la science progresse, mais pour s'éveiller, les Yogis n'ont pas attendu la science.

Le Dharma est complet et sans mystères.

Il faut essayer de quitter la dualité, et ne pas juger, surtout pas les autres voies.
Qui sommes-nous pour juger ?
Puisque nous sommes tous reliés et que l'extérieur est la projection de notre intérieur.




_________________

avatar
Mouflette8
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 32
Contrée : Suisse
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Transparence
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/03/2013

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par Mouflette8 le Mer 22 Mai 2013, 21:42

Holà les amigos Very Happy.

Je ne m'attendais pas à vos riches réponses, c'est cool!

@ Karquen, merci pour ton point de vue et tes réflexions.

Je ne connais pas la science, je n'ai que peu de connaissances et je ne cherche que rarement à en "découvrir davantage" (Quelques trucs ici ou là on dira), c'est surtout ce que je découvre en moi-même qui me fascine le plus.
Je pense saisir, si je ne suis pas dans l'illusion, juste ce qu'il faut pour m'approfondir. Les maîtres m'ont appris que "la spiritualité", c'était s'axer sur certaines vérités, comme le fait que nous ne soyons qu'UN, par exemple, prendre un exercice pratique concernant cette vérité, et le pratiquer autant que possible et le plus consciemment possible, comme pour planter cette graine de vérité en soi, afin de pouvoir la vivre vraiment en toutes nos cellules un jour... Sitôt qu'il y a beaucoup d'informations, j 'ai l'impression qu'on s'étend en surface plus qu'en profondeur et que nous restons à la périphérie de nous-même.
Je crois ressentir de plus en plus le besoin d'aller à l'essentiel.

Au vu de ce que tu écris de cette vidéo, je ne l'ai pas regardé. Pourrais-tu m'expliquer quelles pensées/intentions y'avait derrière le fait de mettre cette vidéo? J'ai pas trop saisi ce que tu souhaites me faire comprendre. C'était par rapport à la mort?

Qu'entends-tu par : ne pas être prêt à recevoir le bouddha et sa philosophie?
Et quand est-ce que l'on est prêt selon toi?

T'as de quoi me faire un gros pâté là, j'te passe la main, mais fais le moi pas trop gras, j'aimerais pas prendre des kilos Wink, au fait, j'adore ton avatar, il te va bien Very Happy.



@ Pema Gya Very Happy,

Merci également pour tes sages réflexions auxquelles j'adhère.

Si j'avais perçu ma phrase sur les ermites de la manière ou tu l'as perçu, je n'aurais pas seulement mis une réserve, mais 6-7 Very Happy.

En fait, au moment d'écrire cela, je ne pensais aucunement aux yogis. Je parlais d'un ermitage intérieur. Ceux dont tu parles ne "dégagent pas de leur conscience le reste du monde" comme tu le dis, ils sont en contact avec lui. Je parlais plus de leur conscience que de leur vie, même si, je te l'accorde, ce n'était pas clair, mais j'ai aussi dit que je n'utilisais pas les mots justes (toujours le dernier mot la Mouf, une vraie fille, lol), allez, je t'embête, t'as raison et c'était très mal exprimé de ma part Very Happy.

En fait, je me plaçais juste sur un plan intérieur, je parle rarement de ce que l'on fait extérieurement, je pense qu'on ne peut rien voir à ce niveau là..., mais j'ai moi-même été détachée plus qu'attachée, j'ai moi-même fuit le monde extérieur, le bruit, les êtres que je trouvais à cette époque plus limités que moi, c'est devenir un "ermite de coeur", et on m'a même eu dit : T'as l'air d'un soleil en plein hiver Very Happy. (moi qu'adore les images j'ai été servie Wink)
En règle général, je décris mes propres fautes, je n'ai aucune intention de juger quique ce soit sachant que j'ai fait des erreurs moi-même..., mais, consciemment, je ne pourrais te dire que je ne juge jamais, ne sachant pas si parfois, dans les constatations que je décris, de moi-même ou des autres, ne se cache pas une infime partie de moi qui se foutrait à mon insu de la gueule des autres ou de ma propre gueule , j'ai appris que plus on devient conscient, plus l'ego est malin, à l'image de racines qui sont toujours plus fines et se faufilent partout... je me connais assez pour avoir conscience de mes plus grandes faiblesses et de certaines réactions intérieures que je dois changer, mais pas au point d'avoir une certitude absolue que "jamais jamais, ô grand jamais aucune facette de moi-même ne juge". Au contraire, je pense que parfois des parties de moi jugent (en mal, moi ou les autres), sans que je m'en rende compte, mais ce n'est pas mon intention première (croix d'bois, croix d'fer... de toute façon y'a pas d'enfer, )

En plus, ceux dont tu parles, ils sont admirables..., ce serait totalement contraire à tout ce que j'écris de leur jeter la pierre, et au delà de çà, contrairement à moi, ils ne se font pas remarquer, pas d'arbre des refuges pour faire le singe et sauter de branches en branches ...



Merci d'avoir permis de mettre çà au clair, et pardon si çà avait dû "blesser" quelque chose en toi. Je ne sais pas mais je préfère le préciser au cas ou.



A part çà j'aurais encore beaucoup de choses à dire mais je vais te laisser respirer.

Ca veut dire quoi : Om mani padme hum?



Merci à vous deux sunny
avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7408
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par Pema Gyaltshen le Mer 22 Mai 2013, 22:04

Tu es gentille, mais je n'ai pas été blessé, simplement je voulais préciser la fonction d'un ermite.
C'est généralement très mal compris en Occident.
Souvent j'ai entendu cette histoire de fuir le monde...

Mais là tu as bien fait d'en parler.

Le Mantra OM MANI PADME HUNG ( HRI )

est intraduisible comme tous les mantras.
Ce n'est pas la signification des mots qui importe mais la vibration des syllabes qui correspondent à nos Chakras ( Noeuds du corps subtil )

C'est le mantra de Chenrezig la Compassion Universelle
( Avalokiteshvara en sansckrit )
En bref :
OM est situé au niveau du front et de lumière blanche
Mani c'est un joyau, mais aussi le moulin à prière
Padme c'est le Lotus
Hung la syllabe du Coeur



_________________

avatar
Pema Gyaltshen
Modérateur d'honneur [RdA]
Modérateur d'honneur [RdA]

Masculin
Nombre de messages : 7408
Age : 63
Contrée : Bruxelles
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Arts
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 13/02/2007

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par Pema Gyaltshen le Mer 22 Mai 2013, 22:15



_________________

avatar
Mouflette8
Auditeur
Auditeur

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 32
Contrée : Suisse
Arts & métiers : Artiste
Disposition de l'Esprit : Transparence
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 07/03/2013

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par Mouflette8 le Mer 22 Mai 2013, 23:23

Merci beaucoup


_________________
cheers sunny sunny cheers
avatar
Zell
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 21
Contrée : France
Arts & métiers : Etudiant
Disposition de l'Esprit : En Reconstruction
Appréciations : Aucun avertissement

Date d'inscription : 14/04/2013

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par Zell le Jeu 23 Mai 2013, 14:03

Merci Mouglette et Pema pour votre échange enrichissant

Et merci pour le lien aussi o/
avatar
Perfid
Auditeur
Auditeur

Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 29
Contrée : azeaze
Arts & métiers : azeaze
Disposition de l'Esprit : azeazeaze
Appréciations : Sectaire & Prosélytisme

Date d'inscription : 31/08/2010

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par Perfid le Dim 15 Déc 2013, 01:13

Je me répète  mais on choisit mais nos choix sont déja choisit

Contenu sponsorisé

Re: Le choix ..est-il une illusion?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 18 Oct 2017, 16:37