L'Arbre des Refuges: Une Philosophie Non Confessionnelle

La seule façon d’apporter la paix au monde est d’apprendre soi-même à vivre en paix.( Bouddha « l’Éveillé » 623-543 av. J.-C )


Les livres à lire dans sa vie

Etudes, Pratiques & Compassion


Derniers sujets

» Présentation de ma personne
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyDim 02 Oct 2022, 10:39 par Nangpa

» Le zen, une pratique du temps infini
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyDim 02 Oct 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Une compassion égale pour tous
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptySam 01 Oct 2022, 23:34 par Disciple laïc

» Nouveau sur le forum - merci pour votre accueil
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 29 Sep 2022, 23:39 par Disciple laïc

» Le festival pour la Paix à la Pagode de Vincennes
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 29 Sep 2022, 20:39 par Disciple laïc

» AU SUJET DU DOCUMENTAIRE "BOUDDHISME : LA LOI DU SILENCE".
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 29 Sep 2022, 16:07 par MichelPaul

» 100 000 mantras.5.Dhâranî des 100 000 ornements de l'Eveil
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 22 Sep 2022, 18:18 par Gàara

» Qui veut parrainer OU veut un parrain?
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 22 Sep 2022, 09:16 par Mila

» Qu’est-ce que la prise de refuge pour vous ?
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 22 Sep 2022, 08:30 par MichelPaul

» C'est quoi, la générosité ?
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMer 21 Sep 2022, 11:08 par Losang

» Les "mauvaises fréquentations"
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMer 21 Sep 2022, 10:55 par Losang

» Le passé est-il existant oui ou non . Et si ??
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyDim 18 Sep 2022, 23:41 par LeLoups

» Bouddhisme : la loi du silence
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptySam 17 Sep 2022, 11:48 par Disciple laïc

» Les origines des mantras secrets
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMar 13 Sep 2022, 13:23 par Mila

» Les voeux de Bodhisattva
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMar 13 Sep 2022, 12:17 par Mila

» La pratique des bols dans le bouddhisme zen
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyDim 11 Sep 2022, 18:39 par Disciple laïc

» Des arbres , pour l'Arbre .
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptySam 10 Sep 2022, 23:46 par Abhradan

» Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyVen 09 Sep 2022, 15:59 par Disciple laïc

» Les religions et sagesses de l’Asie - Hindouisme, Bouddhisme, Taoïsme, etc…
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyDim 04 Sep 2022, 11:40 par Disciple laïc

» Les deux objets de transmission dans le bouddhisme zen
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyDim 04 Sep 2022, 11:19 par Disciple laïc

» Le Kintsugi, art traditionnel japonais pour réparer les objets brisés avec de l'or
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 01 Sep 2022, 13:19 par Mila

» Les VRAIES RAISONS du retour sur la LUNE!
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMer 31 Aoû 2022, 21:03 par Disciple laïc

» Collecte de preuve en vue d'un dépot de plainte
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMar 30 Aoû 2022, 20:21 par Mila

» POURQUOI UN SYSTEME DE CASTE EN INDE ? (HISTOIRE ANTIQUE DE l'INDE, INDOUISME, BOUDHHISME)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMar 30 Aoû 2022, 15:13 par Disciple laïc

» La Chine à l’âge du bronze
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMar 30 Aoû 2022, 14:44 par Disciple laïc

» La Chine à l’âge du bronze
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMar 30 Aoû 2022, 14:44 par Disciple laïc

» A propos de Kalou Rimpoché
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyLun 29 Aoû 2022, 22:51 par Ortho

» Demande d'aide régulière à une famille népalaise.
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptySam 27 Aoû 2022, 18:31 par Disciple laïc

» Sortir de l’islam, mais à quel prix ?
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 25 Aoû 2022, 10:15 par Disciple laïc

» Inde : la fête des couleurs | Rituels du monde | ARTE
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 25 Aoû 2022, 08:32 par Disciple laïc

» Les longues retraites dans le vajrayana
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMar 23 Aoû 2022, 19:05 par Disciple laïc

» La Beauté spirituelle , selon Matthieu Ricard.
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptySam 20 Aoû 2022, 10:38 par Mila

» Qu'est-ce que la maturité spirituelle ?
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyVen 19 Aoû 2022, 18:24 par Mila

» Jamgon Kongtrul Lodrö Chökyi Nyima quitte ses fonctions ...
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyLun 01 Aoû 2022, 20:25 par Mila

» Les lumineuses leçons d'Alexandra David Néel
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptySam 30 Juil 2022, 17:19 par Mila

» "BOUDDHISME ET NEUROSCIENCES"
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyVen 29 Juil 2022, 22:01 par Hélène135

» Merci de m'accepter sur votre forum
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMer 27 Juil 2022, 08:41 par Hélène135

» Qu'est-ce que je viens faire ici
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyLun 25 Juil 2022, 18:35 par MichelPaul

» Nouveau sur votre forum
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptySam 23 Juil 2022, 20:52 par Florence

» Boîte aux lettres " Besoin de prières"
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMar 19 Juil 2022, 21:49 par Mila

» C’est quoi être hypersensible ?
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMar 19 Juil 2022, 07:20 par Algo

» Bonjour à tout le monde-Nathalie
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMar 19 Juil 2022, 06:37 par Algo

» Je ne suis pas certain qu'il aie été juste de verrouiller le sujet je ne suis pas bouddhiste
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyLun 18 Juil 2022, 18:43 par Algo

» Effacer les fautes du passé
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyLun 18 Juil 2022, 18:09 par Algo

» Nouveau membre ainsi que nouveau dans le bouddhisme.
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyLun 18 Juil 2022, 17:56 par Algo

» Vers une écologie intérieure - Invité : Karma Trinlay Rimpoché
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyDim 10 Juil 2022, 11:56 par Disciple laïc

» Comment ne pas se perdre dans les bardos après la mort physique?
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptySam 09 Juil 2022, 17:06 par Mila

» Yogas tibétains du rêve et du sommeil
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptySam 09 Juil 2022, 17:04 par Mila

» Quelle attitude face au Dharma de Bouddha - Invité : Roland Yuno Rech
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyLun 04 Juil 2022, 21:18 par Disciple laïc

» Donne, donne donne un peu de toi ....
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyVen 01 Juil 2022, 00:02 par Mila

» La nature de Bouddha en nous - Invité : Marc de Smedt
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 30 Juin 2022, 20:23 par Disciple laïc

» Un trésor de bénédictions - Invité : Jigmé Thrinlé Gyatso
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 30 Juin 2022, 20:19 par Disciple laïc

» Emission radio France sur Alexandra-David-Néel
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyDim 26 Juin 2022, 14:58 par Ortho

» Syndrome du cœur brisé, ou Tako Tsubo,
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptySam 25 Juin 2022, 23:57 par petit_caillou

» Le Parfum de la Lumière (anthologie)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMar 21 Juin 2022, 10:03 par Disciple laïc

» Enseignements sur le Gyud Lama et le Bodhicharyavatara
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyVen 17 Juin 2022, 11:16 par Mila

» Un Pèlerin du 21e siècle ...
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 16 Juin 2022, 13:20 par Mila

» Vivre léger ( Wilfred Thesiger )
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 16 Juin 2022, 12:42 par Mila

» Je suis toujours là malgré une année spéciale
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyLun 13 Juin 2022, 22:46 par Mila

» Habiter le moment présent 1/2 et 2/2
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyLun 13 Juin 2022, 07:59 par Disciple laïc

» La joie et le bouddhisme zen
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2022, 09:38 par Ortho

» Jour de ROUE important dans le calendrier Bouddhiste
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2022, 08:07 par Pema Gyaltshen

» :-) :-) Tantra KalaChakra :-) :-) suite et fin
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyLun 06 Juin 2022, 22:31 par Ortho

» Le Dharma expliqué aux enfants
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMer 01 Juin 2022, 20:24 par Disciple laïc

» La vie d’ermite au sein du bouddhisme 1 et 2/2
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMer 01 Juin 2022, 20:22 par Disciple laïc

» Le vrai secret du bonheur ,c'est l'amour .
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyDim 29 Mai 2022, 19:56 par Nathalie85

» Consolation avec Christophe André
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyDim 29 Mai 2022, 19:49 par Nathalie85

» question pour 21 aspects de tara
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptySam 28 Mai 2022, 11:57 par Lilian

» :-) :-) Tantra KalaChakra :-) :-)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyJeu 26 Mai 2022, 11:40 par pelletier

» Y'aurait t'il une technique de méditation ?
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyMer 25 Mai 2022, 15:28 par Mila

» Halte aux voleurs de Bonheur !
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyLun 23 Mai 2022, 22:52 par FilsDeGaïa

» TROUBLE BIPOLAIRE TYPE 1 ET PRATIQUE
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyLun 23 Mai 2022, 09:19 par nitso

» Hard rock Français qui voit la méditation d'un oeil sympathique
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyVen 20 Mai 2022, 13:59 par FilsDeGaïa

» Moi et ma douleur / Moi et ma libération
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyVen 20 Mai 2022, 13:19 par Perfid7

» Panique et Joie de vivre je vais bien mais ?
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 EmptyVen 20 Mai 2022, 08:33 par FilsDeGaïa

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 28 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 28 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 605 le Dim 10 Sep 2017, 22:58

L’Arbre et ses racines

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 107292 messages dans 12845 sujets

Nous avons 4610 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est TocToc2241

Meilleurs posteurs

Pema Gyaltshen (7804)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_leftAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 BarAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_right 
Karma Trindal (7217)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_leftAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 BarAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_right 
petit_caillou (4834)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_leftAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 BarAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_right 
Mila (3514)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_leftAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 BarAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_right 
Karma Döndrup Tsetso (3503)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_leftAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 BarAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_right 
karma djinpa gyamtso (3385)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_leftAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 BarAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_right 
MionaZen (3351)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_leftAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 BarAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_right 
Karma Yéshé (3196)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_leftAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 BarAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_right 
vaygas (2774)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_leftAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 BarAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_right 
Disciple laïc (2686)
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_leftAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 BarAmitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Bar_right 
4 participants
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Lun 13 Juin 2022, 16:20

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Ma_gci10


Paroles de Ma-cig Lab-kyi sgron-ma  (1055 – 1145 / 1153)
Connue sous le nom de Machig Labdron (phonétiquement parlant)

Sur l’importance de prier pour renaître en la Terre Pure d’Amitabha.

Pour ceux qui souhaitent devenir Bouddha promptement, il est nécessaire de prier pour [une renaissance en] une Terre Pure de Bouddha. Il y a différents champs au-delà du nombre et il a été déclaré qu’ils sont difficiles à délimiter en parole.


Parmi eux, afin de renaître dans les autres champs supérieurs, sauf celui de Sukhāvatī, on doit atteindre au moins la huitième terre (bhūmi), après avoir entièrement coupé les deux obscurcissements. Même pour renaître dans les champs intermédiaires, on doit entièrement couper le moindre des aspects subtils de l’obscurcissement des afflictions (kleśavārana) et atteindre au moins le premier [moment] sur le chemin de la cultivation contemplative (bhāvanāmārga). Et même pour le moindre des champs, on doit couper aux racines l’attachement à soi et atteindre le chemin de la vision (darśanamārga), qui est, le non soi, la vraie vérité.


Jusqu’à ce que l’on ait atteint le chemin de la vision, bien que nous prions [pour renaître dans un champ de Bouddha], on ne réussira pas. Mais même sans avoir atteint le chemin de la vision, nous efforcerions-nous à la prière, sans être engagés dans la plus subtile des fautes disciplinaires en respect de nos engagements et de notre entraînement moral et en purifiant les péchés et rassemblant les bénéfices de la vertu, on pourra juste renaître dans certains des champs insignifiants tels que Tushita, et même cela sera difficile.


Parce que dans ces champs, il n’y a pas de place pour les naissances de personnes communes, ordinaires (prthagjana), qui se vautrent dans les afflictions (kleśa), et qui doivent dès maintenant faire des prières longuement ! Par conséquent, il semblerait que les personnes ordinaires affligées ne renaîtront pas dans le champ d’un Bouddha.


Néanmoins, à travers le pouvoir des prières du Bouddha Amitabha, la renaissance dans le champ de Sukhāvatī a été accordée par le seigneur Amitabha lui-même et pour cette raison on doit par tous les moyens [littéralement, "’À travers toutes les portes"’] s’efforcer à la prière de renaissance en Sukhāvatī !


Sans doute, malgré suspicion, paresse, ou irrésolution, et par des moyens de certitude et un effort ardent on doit prier, en se souvenant des parures du champ de Sukhāvatī et de ses qualités. Parce que même les personnes banales, ordinaires, qui sont grevées d’afflictions, peuvent renaître en Sukhāvatī, ce qui est exceptionnel. Et ayant repris naissance là-bas, tous nos souhaits se réaliseront aussi vite que nous les concevons et on ne sera pas corrompus par le plus simple des obscurcissements des afflictions.


De plus, parce que l’on a la permission de séjourner dans n’importe lequel des champs de Bouddha que nous souhaitons, ceci est exceptionnel ; et ceci est exceptionnel parce que la Bouddhéité est plus rapide que dans les autres champs. Parce qu’il n’y a nulle part ailleurs de champ qui est le plus à portée d’obtention que Sukhāvatī, lequel est doté de ce qui est susnommé et d’autres qualités au-delà de toute conception, il est excessivement important que l’on s’efforce dans la prière de renaissance en Sukhāvatī.


Note : Ma-cig Lab-kyi sgron-ma  était une contemporaine de Milarépa, fondatrice de la pratique de Chöd (pratique qui consiste à trancher l’égo à la racine) et considérée comme l’émanation de Yeshe Tsogyal. Elle fut annoncée par le Bouddha Śākyamuni et Padamasambhava.  
 

Source anglaise: Approaching the Land of Bliss
Amitabha Terre Pure - Dharma Diffusion.


Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 322308


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Mar 21 Juin 2022, 09:48

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Tzolzo11


Courte lettre en une page.
Hônen Shônin.
Le Tannishô. Révérend Jérôme Ducor.


Considérant que les êtres vivant dans la période de la décadence de la Loi sont le mobile du vœu de la naissance dans Bonheur-Suprême, nous ne devons pas douter à cause de la vanité de notre pratique : car un seul nembutsu ou dix nembutsu suffisent.

Nous ne devons pas douter parce que nous avons commis des fautes, car il est dit que le Bouddha Amida ne rejette pas ceux dont les racines des fautes sont profondes.

Nous ne devons pas douter parce que le temps est à la décadence, car les êtres vivant après l'extinction de la Loi iront encore naître dans la Terre Pure : à plus forte raison, ceux du futur proche !
Nous ne devons pas douter parce que nous sommes mauvais, car il est dit que nous sommes des êtres ordinaires bardés de passions.
Bien que se trouvent des terres pures dans les dix directions, nous aspirons à celle de l'Ouest, parce qu'y vont naître les êtres qui ont perpétré les dix mauvaises actions et les cinq perversions.

Parmi tous les Bouddhas, nous prenons refuge en Amida, parce qu'il viendra personnellement nous accueillir, ne serait-ce qu'avec trois ou cinq nembutsu.

Parmi toutes les pratiques, nous utilisons le nembutsu, parce que tel est le vœu primordial de ce Bouddha.

Maintenant, en allant naître dans la Terre Pure véhiculés par ce vœu primordial d'Amida, il n'est aucun de nos vœux qui ne sera accompli. Quant à être véhiculés par le vœu primordial, cela ne dépendra que de la profondeur de notre foi.

Recevoir la vie humaine qui est difficile à recevoir, rencontrer le vœu primordial qui est difficile à rencontrer, produire la pensée d'éveil qui est difficile à produire, quitter le village de la transmigration qui est difficile à quitter, et aller naître dans la Terre Pure où il est difficile d'aller naître : tout cela constitue la plus grande de toutes les joies !
Quant aux fautes, étant convaincus que même les êtres aux dix mauvaises actions ou aux cinq perversions vont naître dans la Terre Pure, pensons à ne pas commettre la moindre faute : « même les fautifs y naissent, à plus forte raison les bons ! ».

Quant à la pratique, étant convaincus qu'un seul nembutsu ou dix nembutsu ne sont pas vains, cultivons-le sans arrêt : on y naît même avec un seul nembutsu, à plus forte raison avec plusieurs nembutsu !

Le Bouddha Amida a tenu parole ! Lui qui avait promis : « Je ne prendrais pas le parfait éveil » (si ses vœux ne s'accomplissaient pas), il demeure actuellement en sa Terre : il daignera donc certainement venir nous accueillir au moment de notre mort.

Quelle satisfaction pour le Vénéré-du-Monde Shâkyamuni ! Il peut nous observer et se dire : « En rencontrant mon enseignement, ils quittent le cycle des naissances et des morts ! »

Quelle joie pour les Bouddhas des six directions ! Ils peuvent se réjouir et se dire : « Ils se fient à notre témoignage qui les fait naître dans la Terre Pure de l'irréversible ! ».

Nous devons nous réjouir aussi haut que le ciel et aussi profondément que la terre !

Pour avoir rencontré en cette vie le vœu primordial d'Amida, nous devons lui rendre hommage, que nous soyons en train de marcher, debout, assis ou couchés même !

Nous devons nous confier toujours plus aux mérites de la bienfaisance de ce Bouddha ; c'est ce qui appert de Ses paroles qui disent : « ne serait-ce qu'en dix nembutsu ».

Nous devons y avoir foi toujours davantage ; c'est ce qui ressort du passage qui dit « Ils iront nécessairement y naître ».

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 322308


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Mar 21 Juin 2022, 09:53

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Le-par11




Impermanence, souffrance et condition humaine.
(Notre situation)
Le parfum de la lumière.
Révérend Paraskevopoulos.


Il y a les nobles et les humbles, mais la souffrance est une chose qui les afflige tous deux en abondance. On ne peut pas dire que les pauvres et les riches sont les mêmes, mais ils sont identiques dans la mesure où ils ne peuvent échapper à la détresse.
On ne peut garder éternellement ceux qu'on aime, les choses qu'on possède, la gloire et la fortune ; à la fin, il faut se séparer de tout cela. Qu'elles paraissent bien vides les années quand notre vie approche de sa fin ! Réfléchissez-y ! Même les rois conquérant le monde ne peuvent conserver pour toujours leur statut élevé et leurs nombreux trésors […]. Confrontés à ce genre de vérité, nous n'en saisissons pour autant pas la portée. Ainsi, habituée à une vie confinée dans les désirs, la personne ordinaire reste-t-elle insensible à la loi de l'impermanence. Ah, comme nous sommes vides, nous les personnes ordinaires !
.
Zonkaku (1290-1373) , savant bouddhiste Shin, fils de Kakunyo (3ème prêtre en chef de l'école).
.
.
Peu importe de qui il s'agit, il n'est personne qui puisse rester pour toujours ici, dans ce corps de chair. La seule différence, c'est que lorsque c'est moi-même ou quel qu’autre qui reste, c'est un autre qui s'en va. Et si nous réfléchissons au laps de temps qui nous séparera, il est lui aussi incertain. Et même si ce laps de temps peut être considéré comme long, le plus long d'entre eux est pareil à une vision ou un rêve fugitif.
.
Hônen Shônin.
.
.
Vivant pour faire les choses que nous prévoyons pour la journée et pour le lendemain, attachés aux plaisirs de la vie et refusant de regarder la souffrance en face, nous ne remarquons jamais le démon, la Mort, qui s'immisce. Occupés à tout autre chose, nous ne remarquons jamais les jours et les nuits qui passent en un clin d’œil.
.
Zonkaku.
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 322308


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Jeu 30 Juin 2022, 20:16

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Ippen210



D'un cœur entier.


Ne dénoncez pas les enseignements suivis par d'autres.
D'un cœur entier faites naître la compassion ;
Ne soyez pas oublieux de la douleur d'autrui […].
D'un cœur entier
Présentez une expression bienveillante ;
Ne manifestez pas des marques de colère et d'intolérance.
D'un cœur entier
Demeurez fermement dans les notions d'humilité ;
N'attisez pas un esprit d'arrogance.
D'un cœur entier
Discernez les sources d'impureté ;
Ne suscitez pas un esprit qui entretient les attachements.
D'un cœur entier
Contemplez la réalité de l'impermanence ;
Ne laissez pas surgir des pensées de cupidité et de désir […].
D'un cœur entier
Corrigez vos propres défauts ;
N'injuriez point les autres pour leurs transgressions.
D'un cœur entier
Investissez-vous dans l'activité de transformer les autres […].
Ne vous livrez pas à des actes malsains.
D'un cœur entier
Aspirez à la contrée de la paix.


Ippen 1234-1289.
Prédicateur bouddhiste itinérant fondateur de la branche Ji-shû du Bouddhisme de la Terre Pure.


Le parfum de la lumière.
Révérend Paraskevopoulos.


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Jeu 30 Juin 2022, 20:26

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Rennyo11


Ofumi de Rennyo Shônin (Fascule V, première lettre).

Hommes et femmes des temps décadents, sans intelligence, qui demeurez dans vos foyers sans avoir le courage de quitter l'état laïc, ayez profondément confiance dans le bouddha Amida et livrez-vous de tout votre cœur et entièrement à sa miséricorde, sans avoir aucun recours à d'autres moyens !
Le Tathâgata Amida vous sauvera infailliblement, quels que graves que soient vos péchés et votre karman.
C'est là la substance du 18ème vœu, serment de la renaissance par la grâce de l'invocation au Bouddha.
Après que vous aurez atteint un tel état d'âme, vous devrez appeler jour et nuit le Bouddha par son nom, tant que vous vivrez.

Avec mes respects.

Les problèmes de la foi et de la pratique chez Rennyo à travers ses lettres. Ofumi. Révérend Ôtani Chôjun.


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Mar 05 Juil 2022, 14:54

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Images10


Etre intime avec le Bouddha.
.
Lorsque les êtres sensibles se prosternent devant le Bouddha, le Bouddha les voit. Lorsque les gens l'invoquent, il les entend. Lorsqu'ils pensent à lui, il pense à eux. De cette façon, les actes, les paroles et les pensées – les trois types d'action du Bouddha et de ses dévots – deviennent une intimité entre parent et enfants. Pour cette raison, on l'appelle une « relation intime ».
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 1f64f

Shan-Tao.

Le parfum de la lumière.
Révérend Paraskevopoulos.


Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 5f0c4310


Confiance.
.
Quant à la possibilité pour les gens ordinaires de cette époque de déclin du Dharma d'atteindre la naissance dans la Terre de la suprême Béatitude, n'en doutez pas, quand bien même votre pratique religieuse peut sembler insuffisante […]. Ne laissez pas les doutes vous paralyser car, comme il est dit, Amida ne fait aucune discrimination entre les êtres en raison de leur comportement […]. Il se peut que pas un seul d'entre nous ne soit capable de vivre avec rectitude. En effet, nous ne cessons de commettre des méfaits. Néanmoins, ne doutons pas de la possibilité d'atteindre la naissance. Shakyamuni n'a-t-il pas affirmé qu'il était lui-même, à un certain moment, remploi de passions déshonorantes ?
.
Hônen Shônin.
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 1f64f
Le parfum de la lumière.
Révérend Paraskevopoulos.


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Mar 05 Juil 2022, 20:21

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 1200px10


Sûtras. (extraits)
.
Ceux qui récitent le nom d'Amitâbha Bouddha, que ce soit dans le temps présent, ou dans le temps à venir, il est certain qu'ils verront le Bouddha et ne seront jamais séparés de lui. Pour cette raison, de même que celui qui côtoie un fabricant de parfum s'imprègne de ses parfums, de même seront-ils parfumés par la compassion d'Amitâbha et illuminés sans qu'aucun autre moyen ne soit nécessaire.
.
Sûtra Shurangama.
.
Le Shinjin est la source de l'illumination, la mère des vertus ;
Il nourrit toutes les formes de bonté.
Il rompt le filet du doute et libère des courants du désir ;
Il déploie l'illumination suprême du Nirvâna.
Le Shinjin n'abrite pas de pensées impures, il est pur,
Éradiquant toute arrogance, il est la racine de la vénération […].
Le Shinjin donne librement et de bon cœur ;
Le Shinjin développe la sagesse et les vertus […] ;
Le Shinjin purifie les facultés, les rend claires et nettes ;
Sa puissance est ferme et inébranlable, rien ne peut le détruire.
.
Avatamsaka Sûtra.
.
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 1f64f
Le parfum de la lumière.
Révérend Paraskevopoulos.


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Dim 10 Juil 2022, 13:20

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Rennyo12


Négation de la prière pour les bénéfices d'ici bas ou « genze riyaku ».

Contexte :

Le Saint homme devait lutter sur d'autres terrains doctrinaux encore : le plus important à cet égard était sans doute celui des « effets favorables obtenus pour cette vie présente », « genze riyaku ». La terndance à souhaiter obtenir une bonne fortune grâce à certains rites de prière, qu'on appelait « kajikitô » (sk. Adhisthâna), était très forte à l'époque. L'enseignement Shinshû, qui ne compte que sur le salut par Amida, ne les admettait pas. Et cependant, la demande populaire était telle que les temples Shinshû qui n'appartenaient pas au Honganji, et quelque fois même ceux lui appartenant, imitaient ceux des autres sectes en organisant des prières pour obtenir des effets favorables et immédiats.
Le saint homme essaya de recommander à ses adeptes de ne souhaiter que la renaissance dans la Terre Pure tout en tenant compte de leurs désirs plus immédiats.
Voila un passage des Ofumi hors série, écrit aussi pendant le séjour de Rennyo à Yoshizaki.

.
« Ainsi, l'invocation « Namu Amida Butsu » comprend des dizaines de milliers d'actes de bien, les vertus fortunées, les enseignements, les écritures saintes innombrables comme les sables du Gange, sans aucune exception, et toutes les qualités des divinités, des bouddha et des bodhisattva. Compter sur le seul Bouddha Amida n'est rien d'autre que se soumettre à tous les bouddhas et bodhisattvas et à toutes les divinités... Si, ayant rejeté les divers actes de bien vous vous abandonnez en Amida de tout votre cœur et avec toute ardeur, vous renaîtrez infailliblement dans la Terre Pure, tous les dix, si vous êtes dix, et tous les cent si vous êtes cent. Puisqu'il en est ainsi, vous n'avez qu'a réciter son saint Nom matin et soir, afin de lui rendre grâce. Il va sans dire que celui qui attache une grande importance à sa vie postérieure, détermine sa foi et souhaite la renaissance dans la Contrée Bienheureuse, sera sauvé après sa mort. Mais la foi vaut également, même sans intention particulière, une prière faite pour le bien d'ici-bas. Dans un sûtra qui n'est pas des nôtres, il est dit : « Celui qui prie pour sa vie présente est comme quelqu'un qui obtient de la paille. Celui qui souhaite le salut après sa mort aura alors du riz. Qui a du riz aura de la paille en même temps». Ceci explique cela à qui souhaite une vie ultérieure heureuse. Mais qui prie pour sa vie d'ici-bas n'obtiendra que de la paille. Ainsi, lorsque quelqu'un a déterminé sa foi, il bénéficie de la protection des bouddhas et des bodhisattvas, des devas et des divinités bénéfiques pendant la vie présente, même sans l'avoir recherchée. Souhaitez donc accomplir cette fois-ci la renaissance dans la Contrée bienheureuse, ayant foi en cette Loi bouddhique qui est superbe, heureuse et sans égale ».

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 1f64f


Les problèmes de la Foi et de la pratique chez Rennyo à travers ses lettres. Ôtani Chôjun.


Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 322308


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Dim 07 Aoû 2022, 09:35

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Accuei10


Sukhavati.
.
Dans ce royaume, la joie acquise atteint son suprême accomplissement. Comme les humains et les dieux se mêlent, tout en restant chacun ce qu'il est, chacun est capable de jeter un regard dans le monde de l'autre. Dans le parfum d'un cœur compatissant, c'est comme s'ils voyaient l'un dans l'autre leur unique enfant, et ensemble (en tant que mère et enfant), ils parcourent l'étendue de cette terre d'azur, jouant de concert dans ses plantations de bois de santal, allant d'un palais à l'autre, visitant une oasis abritée après l'autre. Et s'ils souhaitent qu'il fasse calme, les bruits des vents et des vagues vont naturellement s'éloigner de leurs oreilles, et s'ils souhaitent contempler quelque chose de grandiose, des panoramas de montagnes, de ruisseaux et de gorges encaissées surgiront soudain devant leurs yeux. Toutes leurs autres facultés telles que l'odorat et le toucher, ainsi que la pensée, se présenteront conformément à leurs souhaites […].

Comme ils sont dans l'état de non-régression – et ne peuvent retomber dans le samsara - […] et que leur vie est infinie, la vérité est qu'ils ne connaîtront jamais la souffrance de la naissance, du vieillissement, de l'infirmité et de la mort.

Comme leur cœur est parfaitement adapté à la réalité, ils ne feront jamais l'expérience de la souffrance d'avoir à se séparer d'un être cher.*

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 1f64f


Zonkaku
Le parfum de la Lumière.
Révérend John Paraskevopoulos.

*Les descriptions, dans ce passage comme dans d'autres semblables, suggérant un paradis quasi matériel, doivent être prises en un sens métaphorique ; c'est-à-dire comme une approche figurative de la réalité spirituelle sous l'apparence de formes concrètes. De cette façon, un état qui est – à proprement parler – ineffable est communiqué à des esprits ordinaires d'une manière qui accroît leur aspiration.


Dernière édition par Disciple laïc le Dim 07 Aoû 2022, 09:38, édité 1 fois


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Dim 07 Aoû 2022, 09:37

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 B51f9110


La prière dans le bouddhisme Shin.
.
On demande souvent si la prière a un rôle à jouer dans le bouddhisme Shin. Il est certainement vrai que la prière de demande n'est pas pratiquée dans le sens d'obtenir des faveurs ou un traitement spécial, en particulier des biens matériels. Ces choses sont soumises à l'action du karma ainsi qu'à nos propres compétences et initiatives – bien qu'elles puissent être facilement être le fruit du hasard – et ne doivent pas être considérées comme des dons divins.
Mais pouvons-nous demander des avantages spirituels ? Cela impliquerait que ceux-ci ne peuvent être reçus que si on les demande, mais le fait est qu'ils sont toujours offerts sans qu'il soit nécessaire de les supplier. Le seul désir d'Amida est d'inonder tous les êtres, sans exception, de toutes les bénédictions spirituelles, si seulement nous pouvions évaluer notre besoin de celles-ci. Et pourtant, dans ce sens, l'impulsion naturelle de l'homme à demander de l'aide peut être déjà être considérée comme une preuve de notre volonté de recevoir de tels dons, qui sont toujours disponibles pour nous.



Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 1f64f
La Vie Incommensurable. L'essence du bouddhisme Shin.
Révérend John Paraskevopolous.


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Dim 07 Aoû 2022, 09:43

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 29585910


Que deviennent les humains malfaisants après la mort ?
.
On pose souvent la question de savoir ce qu'il advient des personnes méchantes ou vicieuses lorsqu'elles meurent – Amida ignore-t-il leurs actes et les sauve-t-il malgré tout ?
C'est le désir absolu d'Amida d'émanciper tous les êtres, encore faut-il qu'ils veuillent être sauvés, ce qui présuppose la contrition de leurs actes nuisibles.

Tant qu'ils n'auront pas admis cette vie éternelle dans leur cœur, le karma généré avec un mental d'illusion continuera à les propulser vers des destins incertains.

Comme tout karma a une fin, il finira par s'épuiser, mais cela peut prendre beaucoup plus de temps pour certains que pour d'autres, en fonction de sa sévérité. Amida finira par percer et inverser les courants karmiques défavorables de chacun, car même les êtres les plus ignorants ou dépravés ne peuvent résister indéfiniment.

Eh bien oui, même des gens comme Staline, Hitler, Mao et Pol Pot sont embrassés par Amida et destinés au Nirvana ; mais seulement après avoir subi une transformation complète suite à l'exposition à des conditions infernales (qui ne peuvent jamais être éternelles) où leurs souillures subiront une considérable purification pour permettre finalement le dévoilement de la nature de Bouddha en leur intérieur.
Mais qu'en est-il de quelqu'un qui a présumément « foi » en Amida mais qui se comporte de manière abominable ? Obtient-il un « laisser-passer » pour la Terre Pure ? Je crois que Shinran dirait qu'une personne dotée d'un véritable shinjin, bien qu'elle ait souvent failli dans sa vie morale, ne serait jamais capable de crimes vraiment odieux.

Dans certains cas, cependant, le karma d'un tel individu peut être si préjudiciable qu'il peut parfois, bien que brièvement, submerger son libre arbitre lors d'épisodes intenses de passion véhémente, conduisant à des actions qui sont rapidement regrettées et font l'objet de très grands remords.

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 1f64f
La Vie Incommensurable. L'essence du bouddhisme Shin.
Révérend John Paraskevopolous.


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Mar 09 Aoû 2022, 19:05

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Rennyo13


Paroles de Rennyo Shônin.
.
Il a été dit que ceux qui ne connaissent pas l'importance de l'au-delà sont des insensés, même s'ils peuvent comprendre quatre-vingt mille sûtras et enseignements ; ceux qui ont connaissance de l'au-delà sont sages, même si ce sont des hommes et des femmes illettrés ayant renoncé au monde tout en restant dans la vie laïque.
Par conséquent, le sens de notre tradition est le suivant : pour ceux qui ne réalisent pas l'importance de l'unique moment de pensée de la foi – quand bien même pourraient-ils lire avec zèle les diverses écritures et être largement informés – tout est en vain.
.
Une fois que vous avez obtenu le shinjin, même si vous entendez à nouveau le même enseignement, il vous faut le recevoir comme si c'était pour la première fois.
Les gens ne désirent entendre que quelque chose de nouveau.
Quel que soit le nombre de fois que vous pouvez entendre le même enseignement, il vous faut penser qu'il est une chose rare et merveilleuse dont vous n'avez jamais entendu parler auparavant.
.
Le Parfum de la Lumière
Révérend John Paraskevopoulos.
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 322308


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Ortho
Ortho
Présence spontanée
Présence spontanée


Masculin
Nombre de messages : 1991
Zodiaque : Bélier Âge : 67
Contrée : France
Arts & métiers : Vaguemestre
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chèvre
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : Le soleil a t-il rendez-vous avec la lune?
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 04/08/2011

Titre-sujet L'évidence.

Message par Ortho Ven 12 Aoû 2022, 10:22

Ce qui est intéressant dans les paroles de Renyo ou Shinran ou Honen, c'est qu'lls disent l'évidence de leurs constats: Qu'enfin de compte il n'y a pas de "solutions" au dilemme de l'être humain: "Qui suis-je? Que fais-je? Pourquoi faire?"...et "que je n'ai rien trouvé"!
Je pense de plus en plus que de toutes les Voies, peu sont satisfaisantes dans l'évidence et la "réalité'. Que toutes font appel en fin de compte à des "croyances" plus qu'à des certitudes, ce qui nous emmène bien loin du Tripitaka, considéré par le 1er Concile (où l'on se concilie...) comme Source Ultime de l'Enseignement de Gautama Bouddha.
Notes:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Premier_concile_bouddhique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Conciles_bouddhiques

Bonjour


_________________
"La raison dessèche le coeur" Dit d'un vieux Turc.
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Ven 12 Aoû 2022, 17:26

Je ne comprends pas bien ta remarque Ortho. 

En effet ces 3 hommes comme d'autres de leurs traditions, expriment avec une franchise pleine d'humilité leurs propres inconséquences et insuffisances. Ils le disent et l'écrivent. Ils s'affligent aussi régulièrement du fait que ceux qui suivent la Voir d'Amida, tel que eux la conçoive (et qui diffère un peu de la version chinoise sur la forme du moins) la comprennent souvent de travers. 

Il y a une proximité avec le Zen dans le sens ou le Nembutsu, comme le conçoit Shinran par exemple, est une "non-pratique" et un "non-bien". Cela rejoint Zazen ou l'on n'est pas sensé "faire" ou "produire" quoi que ce soit. Et cela rejoint même des propos d'un maître du Theravada, Ajahn Chah, très connu, donc un des ouvrage s'appelle "Etre ce qui est". 

Pourquoi une non-pratique ? Parce que dans la Voie de la Terre Pure, l'énorme difficulté est d'accepté de ne faire justement aucun effort. Tout est fait par Amida. S'en remettre totalement à Amida pour faire tout le travail salvateur. Car il a prononcé ses vœux et ceux ci semblent s'être réalisés. La seule chose à faire au fond pour le pratiquant de cette voie c'est d'avoir confiance. Ne pas chercher à comprendre les Voeux, leur efficacité qui semble trop incroyables pour être vraie, parce que précisément c'est au delà de nos capacités pour le moment. On doute qu'on on se dit c'est trop beau pour être vrai justement. 

Pourquoi non-bien ? Parce que le Bouddha Amida ne porte aucun jugement moral. Du moment que quelqu'un reconnaît qu'il a agit mal, reconnaît qu'il n'est pas capable de se sauver par lui même, et affiche un minimum de repentir, alors Amida la sauve. Même les pires crimes dans le Dharma, leur karma, peut être neutralisé par un seul instant de foi confiante en Amida. C'est ce qui est affirmé dans les textes en tout cas. Donc même un être comme Devatta, même des figures historiques épouvantables comme Hitler, Mao, Staline, etc... qui d'après la loi du karma son condamné à un nombre terrible de renaissances pénibles en raison de leurs actes, mêmes ces êtres peuvent être sauvé par Amida alors que leur karma néfaste n'est pas encore épuisé. Mais encore faut-il qu'ils soient mis en contact avec cette Voie Spirituelle et puisse l'appliquée. 

La voie de la Terre Pure dit simplement que nous sommes maintenant à une époque ou le bouddha dharma est tellement détérioré et les hommes tellement corrompus, troublés, perturbés, qu'il est devenu quasiment impossible si ce n'est impossible de réalisé la Libération par ses seules forces que ce soit par la Voie du Petit Véhicule ou celle du Grand. Les maîtres vraiment remarquables, il n'y en a presque plus. Et nous sommes bien trop noyé dans diverses perturbations pour pouvoir appliquer leurs disciplines. 

Il ne reste plus que la Voie d'Amida qui permette une Libération en cette vie même. Donc la solution au "problème", la "grande question" de la vie après la mort et de la sortie du Samsara, existe toujours, mais la seule qui marche encore est le renoncement intégrale au pouvoir personnel au profit du pouvoir d'une Autre, qui lui en a les moyen : le Bouddha Amida. 

C'est ce qu'affirme la voie de la Terre Pure en tout cas. 

Le Nembutsu par exemple n'ai qu'un acte de reconnaissance, de remerciement, envers Amida, il n'apporte rien d'autre. Au mieux il accélère le rapprochement entre Amida et nous. Mais celui qui nous saisi dés le début, c'est Amida.  

Sa grand sagesse et sa grande compassion font qu'il a finit par trouver une méthode accessible a tous à notre époque, efficaces, et capable de sauver toute personne qui sans remet à lui, le "bon" comme le "mauvais". Amida ne se soucie pas de nos faute, il essaie juste de nous sauver de notre folie, de notre mal être, par compassion et gratuitement. Il le peut si on veut bien se tourner vers lui. 

Je pense que les maître de la Terre Pure surtout au Japon, on chercher à développer une voir accessible même au plus ignare, au plus frustre, au plus indigne. Par compassion. Le Zen était affaire d'expert, d'intellectuels, ou d'hommes rares exceptionnels aux circonstances favorables. 

Un homme comme Rennyo s'est beaucoup et surtout soucié du petit peuple, des paysans, des pauvres, des illettrés. Il leur fallait de l'espoir et une méthode adaptée. 

La Terre Pure insiste beaucoup sur l'humilité et au fond sur le non-soi. Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut abandonné tout comportement moral ! On doit juste accepté le fait que pour un laïcs les 5 préceptes doivent être suivi autant qu'on peut mais qu'il demeurent totalement insuffisant pour se libérer en cette vie, même si on les suit à la lettre tout le temps. 

Quelque part, le paradoxe dans la voie de la Terre Pure, c'est de mettre l'accent sur l'état de corruption croissant du monde, sur les insuffisances humaines, pour mieux mettre en lumière l'infinie compassion d'Amida qui connaît notre état et veut nous sauver. La motivation du Bouddha Amida est d'autant plus forte que nous sommes dans la panade ! 

Certaines paroles de la Terre Pure affirment aussi que Shakyamuni était une manifestation d'Amida. Amida étant le "corps du Dharma" il a pris une forme compréhensible pour nous, un homme, Shakyamuni, pour prêcher diverses méthodes de salut.  

Toutefois la Voie d'Amida n'est pas celle de l'auto-flagellation ! Surement pas. Au contraire on doit développer une joie croissante a mesure qu'on prend conscience de la chance d'avoir rencontré le Bouddha Dharma et l'Amida Dharma et qu'Amida est là pour nous en ces temps troublés. 

La Voie d'Amida est souvent mal comprise, on la croit simpliste, grossière, improbable, mais elle est subtile et plus difficile qu'on ne croit car, précisément, ce ne sont ni les études ni les pratiques austères et les introspections, ni les longues méditations qui sont ses méthodes, mais la Foi au sens de Confiance. Et de nos jours, faire confiance à quelqu'un, surtout qui nous promet quelque chose d'aussi incroyable, et que pour le moment on ne peut ni voir ni entendre, c'est tout sauf facile ! 

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 322308


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Jeu 25 Aoû 2022, 21:27

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Captur10
« Terre pure » ?

L'expression «terre pure » (jôdo en japonais), apparue en Chine au tout début du Vème siècle, est la manière la plus courante dans le bouddhisme d'Extrême-Orient de désigner dans sa plénitude ce que les sources indiennes appellent un « champ de buddha » (buddhakshetra).

De manière générale, un champ de bouddha peut se définir comme le champ de rayonnement de la réalisation d'un bouddha parfaitement accompli.

Cette conception part du principe qu'un bouddha ne reste pas inactif après son éveil mais qu'au contraire, il fait « œuvre de bouddha » en partageant les fruits de sa réalisation avec les êtres non encore éveillées, essentiellement à travers son enseignement de la voie menant à la délivrance.

Les champs de bouddha dans le bouddhisme pâli.

La notion de champ de bouddha n'appartient pas exclusivement au Canon du Grand Véhicule, que ce soit dans ses textes sanskrits, chinois ou tibétains, mais aussi à la tradition pâlie, répandue au Sri Lanka, en Birmanie, en Thaïlande, au Laos et au Cambodge. C'est ainsi que le « Chemin de la purification », rédigé par Buddhaghosa au Vème siècle après J.C., décrit trois sortes de champ de bouddha (ch. XIII, 31).

1) Le « champ de naissance » d'un bouddha : le cadre de son existence, de sa naissance à son entrée dans le nirvâna final. Pratiquement, cela constitue un monde réunissant dix mille univers semblables au nôtre, qui tremble à chacun des grands événements de la vie d'un bouddha.

2) Son « champ d'autorité » : l'espace dans lequel agit son enseignement, dont l'étendue est estimée à un milliard d'univers semblables au nôtre.

3) Son champ d'investigation : le champ de son omniscience, qui est illimité.
Cependant, les écoles fondées sur le canon pâli, y compris celle du Theravâda actuel, n'ont pas développé de doctrines ni de pratiques particulières liées aux champs de bouddha. Ce fut le propre du Grand Véhicule, avec son exaltation de l'idéal du bodhisattva et ses développements sur la nature transcendante des innombrables bouddhas qui vivent actuellement dans leurs univers parallèles au nôtre.

Les champs de bouddha dans le Grand Véhicule.

Selon le Grand Véhicule, la progression d'un bodhisattva sur la voie de l'éveil est une conquête sur soi-même, assimilée à l’œuvre d'un principe héroïque qui conquiert un territoire pour construire le royaume dont il deviendra le souverain. Le champ d'un bouddha y est donc présenté comme « son royaume », ou comme sa « terre de bouddha », que le bodhisattva a progressivement construit et orné de ses mérites à travers sa purification des passions, selon un processus qui explique l'expression « terre pure ».

Après avoir réalisé le parfait éveil, l'ancien bodhisattva règne en tant que bouddha dans sa terre pure, où il dispense son enseignement. Car la prédication de la Loi est la principale fonction d'un tel domaine : c'est par son enseignement, en effet, qu'un bouddha parfaitement accompli réalise son œuvre de bouddha. C'est ainsi que, même après la disparition du Bouddha historique Shâkyamuni, les êtres peuvent, en suivant certaines méthodes, aller naître au moment de la mort dans le champ d'un bouddha pour y entendre directement directement la Loi prêchée de la bouche même d'un autre éveillé.

En postulant l'universalité de la nature de bouddha chez les êtres, le Grand Véhicule a aussi affirmé l'existence actuelle d'une multitude de champs de bouddha qui coexistent sans se chevaucher. En outre, s'ils partagent les mêmes qualités générales, ces divers champs de bouddha sont également pourvus de caractéristiques propres. En effet, tous les bouddhas obtiennent une réalisation identique du parfait éveil en raison de leur « vœu général », qui n'est autre que la « pensée de l'éveil » (bodhicitta), soit le vœu de réaliser l'éveil afin d'aider tous les êtres à obtenir eux-mêmes la délivrance. De part ce vœu général, tous les éveillés partagent donc la même réalisation, comme l'indique leur titre commun de « bouddha ». Mais au cours de sa carrière de bodhisattva, un futur bouddha produit également un second type de vœux, afin d'adapter sa réalisation aux besoins circonstanciels des êtres à délivrer : ce sont ses « vœux particuliers », qui singulariseront sa réalisation personnelle et lui vaudront son nom propre. Plusieurs sermons du Bouddha Shâkyamuni décrivent ainsi les caractéristiques particulières des champs de ces différents bouddhas et les diverses méthodes permettant d'y aller naître.

Au cours de l'histoire du Grand Véhicule, certains d'entre eux bénéficièrent d'une plus grande popularité que d'autres. Ainsi, parmi les terres pures les plus connues, on peut mentionner notamment « La Joie » (Abhirati), domaine du Bouddha Akshobya, situé à l'est de notre univers et fruit de ses vingt vœux particuliers ; ou « Le Béryl » (Vaidûrya) du Bouddha Bhaisajyaguru, également à l'est de notre univers et fruit de ses douze vœux. Il en va de même pour le Bouddha Shâkyamuni avec ses cinq cents vœux : son champ de bouddha n'est autre que notre propre univers dénommé « La peine » (Sahâ), qui n'apparaît comme une terre souillée (edo) qu'aux êtres non éveillés, ainsi que l'explique le Sutrâ de Vimalakirti, tandis que son aspect purifié (jôdo) est exposé dans le Sûtra du Lotus.

Enfin, les bouddhas ne sont pas les seuls à bénéficier d'un tel domaine : parvenus à la veille du parfait éveil, les plus grands bodhisattvas ont déjà quasiment achevé leur propre champ de bouddha, même s'il n'est pas encore comparable à celui d'un éveillé parfaitement accompli. Tel est le cas, notamment, de la terre pure Potalaka du Bodhisattva Avalokiteshvara, lequel est considéré comme le parangon de la compassion du Grand Véhicule.
Néanmoins, la terre pure de loin la plus célèbre est « La Bienheureuse » (Sukhâvatî), dont le nom a été rendu en chinois par « Bonheur-Suprême », « Bonheur-Paisible », ou « Béatitude ». Établie par le Bouddha Amida à travers ses quarante-huit vœux particuliers, c'est elle qui allait connaître une faveur incomparable dans le bouddhisme d'Extrême-Orient et c'est elle dont il sera dorénavant question dans ce livre.

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 1f64f
Shinran, un réformateur bouddhiste dans le Japon médiéval.
Révérend Jérôme Ducor


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Jeu 01 Sep 2022, 21:02

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Ashvag10


La récitation du nom du Bouddha.
.
Dans le "Traité de l’éveil de la foi", après avoir résumé l’essentiel des points de la doctrine du Mahāyāna et avoir expliqué le chemin de l’accumulation, le Patriarche Aśvaghoṣa rajouta :

"De plus, supposons qu’il y ait un homme qui entend ces enseignements pour la première fois et souhaite développer la foi juste, mais manque de courage et d’endurance. Parce qu’il vit dans le monde de l’endurance, il craint de ne pouvoir jamais rencontrer les Bouddhas et les honorer personnellement, et dans cette foi difficile à perfectionner, il risque de s’effondrer.

Il devrait savoir que les Tathāgatas ont un excellent expédient par lequel ils peuvent protéger sa foi :
Celui-ci est, à travers la force d’une méditation-récitation de tout cœur sur le Bouddha Amitabha, qu'il sera capable, dans l’accomplissement complet de ses souhaits, de renaître dans la terre pure du Bouddha, voir en permanence le Bouddha, et être complètement libéré des états malheureux d’existence."



Il en est comme le Sūtra le dit :



‘Si un homme médite entièrement sur le Bouddha Amitabha qui se trouve dans la Terre Pure de l’Ouest et souhaite y renaître, dédiant tous les mérites qu’il a accumulé pour atteindre ce but, alors il y renaîtra sans doute.’ Parce qu’il verra le Bouddha à chaque instant, il ne régressera plus jamais…. Si l’aspirant suit cette voie, il pourra renaître en terre pure d’Amitabha à la fin parce qu’il s’établit dans le juste Samādhi."
.
Extrait : Aśvaghoṣa, l’éveil de la foi, par Y.Hakeda.
Source : site Amitabha Terre Pure.


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Mar 06 Sep 2022, 17:46

L'esprit de l'école de la Terre Pure.


L'esprit de l'école de la Terre Pure est que celle-ci est essentiellement destinée aux « bombu » (les gens ordinaires) et non aux saints. Toutefois, à moins que les enseignements du Bouddha soient faux, nous devons conclure qu'une naissance prochaine dans la Terre Pure attend inconditionnellement les bombu dont, dans cette ronde de la transmigration, la cupidité est profonde et la colère violente, et dont l'ignorance couve sous la cendre.

Kakunyo.
Le parfum de la lumière – une anthologie de la sagesse bouddhiste – Révérend John Paraskevopoulos.
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Shojun10

Nembutsu



L'acte de prononcer le nembutsu est lui-même l’accomplissement du Vœu d'Amida en nous ; par conséquent, l'acte de récitation est lui-même la preuve de notre délivrance […]. Le Vœu d'Amida se réalise sous la forme de notre foi et, en même temps, cette foi prouve la présence du Vœu.
Shôjun Bandô

Le parfum de la lumière – une anthologie de la sagesse bouddhiste – Révérend John Paraskevopoulos.


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Mar 06 Sep 2022, 17:48

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Buddhi10


Site web Buddha Vacana : la parole du Bouddha.
Sutta Piṭaka / Aṅguttara Nikāya / Pañcaka Nipāta



AN 5.38 Saddha Sutta : La conviction (saddha: conviction, foi).



Cinq avantages qu'il y a pour un disciple laïc à être un homme de conviction.



Il y a, mendiants, ces cinq avantages de la conviction pour un fils de famille. Quels sont ces cinq?
Lorsque les hommes de bien font preuve de compassion dans le monde, ils font preuve de compassion en premier envers ceux qui ont de la conviction, et non envers ceux qui n'ont pas de conviction;
lorsqu'ils rendent visite, ils rendent visite en premier à ceux qui ont de la conviction, et non à ceux qui n'ont pas de conviction;
lorsqu'ils reçoivent [des offrandes], ils reçoivent en premier [les offrandes] de ceux qui ont de la conviction, et non celles de ceux qui n'ont pas de conviction;
lorsqu'ils enseignent le Dhamma, ils enseignent en premier à ceux qui ont de la conviction, et non à ceux qui n'ont pas de conviction;
un homme de conviction, lors de la dissolution du corps, après la mort, réapparaît dans une bonne destination, dans un monde paradisiaque.
Voici, mendiants, quels sont les cinq avantages de la conviction pour un fils de famille.



Tout comme un grand (arbre) banian sur un sol plat à un carrefour de quatre routes constitue un refuge pour les oiseaux venant de partout, de la même manière, un fils de famille doué de conviction est un refuge pour beaucoup de gens: mendiants, mendiantes, disciples laïcs masculins et féminins.

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 1f64f


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Mar 06 Sep 2022, 18:51

[ltr]Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Nagarj11[/ltr]







[ltr]La confiance :[/ltr]





Il existe d'innombrables modes d'entrée dans l'enseignement du Bouddha. Tout comme il existe dans le monde des chemins malaisés et aisés – voyager à pied par voie de terre est rempli de difficultés, et voyager en bateau par mer est agréable - , il en va de même pour les voies des bodhisattvas. Certains se livrent à des pratiques et des efforts rigoureux ; d'autres atteignent rapidement le stade de non-régression grâce à la pratique facile de la confiance comme moyen [d'y parvenir].


Nâgârjuna




Le parfum de la lumière – une anthologie de la sagesse bouddhiste – Révérend John Paraskevopoulos.


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Mar 06 Sep 2022, 21:18

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Daochu10



Le Recueil de Bonheur-Paisible [de Daochuo], au premier volume dit :
.
Question : Les êtres dans leur ensemble ont tous la nature de bouddha et, depuis de lointaines périodes cosmiques, ils ont dû rencontrer de nombreux bouddhas. Pour quelle cause tournent-ils donc encore maintenant dans le cycle des naissance et des morts, au lieu de sortir de cette maison enflammée ?
.
Réponse : Selon les Saintes Écritures du Grand Véhicule, c'est bien parce qu'ils n'ont pas obtenu les deux Lois excellentes qui rejettent les naissances et les morts. C'est pourquoi ils n'ont pas quitté cette maison enflammée.
.
Quelles sont ces deux Lois ?
La première est celle de la voie des saints ;
La seconde est celle de la naissance dans la Terre Pure.
.
La voie des saints est difficile à réaliser en l'âge actuel [de la décadence de la Loi]. Premièrement, parce que nous sommes trop éloignés dans le temps du Grand Saint [Sâkyamuni] ; et deuxièmement, parce que son principe est profond, et que notre compréhension est superficielle.
C'est pourquoi le Sûtra du Trésor-de-la-Lune du Grand Recueil dit :
.
« Dans l'âge de la décadence de ma Loi, même si des myriades de myriades d'êtres la mettaient en pratique et cultivaient la voie, plus personne ne l'obtiendra ».
.
Notre époque est celle de la décadence de la Loi : c'est l'âge mauvais des cinq corruptions, et nous ne pouvons plus accéder qu'à la seule méthode de la Terre Pure !
C'est pourquoi le Grand Sûtra de Vie-Infinie dit :
.
« Si les êtres, quand bien même ils auraient fait le mal durant toute leur vie, prononcent mon nom en une succession de dix nembutsu au moment de mourir et qu'ils ne naissent pas [dans ma Terre Pure], je ne prendrais pas le parfait éveil ! »
.
En outre, les êtres, dans leur ensemble, ne s'évaluent pas du tout. Or du point de vue du Grand Véhicule, plus personne n'a le cœur occupé par la marque réelle de l'ainsité véritable, qui est le vide de la vérité ultime.
Et dans la perspective du Petit Véhicule, sans distinction entre religieux et laïcs, plus personne n'a les qualifications pour cultiver la vue des vérités et entrer sur le chemin de la culture mentale, jusqu'à l'état d'anâgâmin et d'arhat, en tranchant les cinq liens inférieurs et en écartant les cinq liens supérieurs.
.
Enfin, même si des êtres obtenaient une rétribution dans le monde des hommes ou des dieux, ils le devraient seulement à la pratique des cinq préceptes et des dix bonnes actions. Cependant, ceux qui peuvent garder les préceptes sont extrêmement rares. Car si nous devions discuter du mal produit par les êtres et des fautes qu'ils commettent, en quoi cela serait-il différent du vent des tempêtes et de la pluie des tornades ?
.
C'est pourquoi la grande compassion des bouddhas nous exhorte à nous tourner vers la Terre Pure. Si seulement les êtres unifient leur pensée et pratiquent toujours le nembutsu exclusivement et avec application, tous leurs obstacles s'effaceront par le fait même, et ils iront certainement naître dans la Terre Pure, même s'ils ont employé toute leur vie à commettre le mal. Pourquoi donc ne s'évaluent-ils pas et n'ont-ils pas la pensée de quitter [le cycle des naissances et des morts ] ?
.
Le gué vers la Terre Pure – Senchaku-shû – Chapitre 1 L'enseignement – Hônen. Révérend Jérôme Ducor.


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Ven 09 Sep 2022, 09:43

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Buddha11


En pali le mot « saddha » est employé pour désigner la conviction au sens de « foi », on pourrait dire « confiance » aussi en Français. Et c'est le mot « saddhâ » qui est employé ici dans le texte en Pali ci-dessous (plus précisément « Saddhassa »).

Comme c'est le Bouddha Shakyamuni (le Bouddha historique), qui a délivré les 3 sutras qui sont le fondement de l'école de la Terre Pure, et qu'il est même dit que Shakyamuni était une manifestation du Corps du Dharma et qu'Amida est le Corps du Dharma, (Shakyamuni est considéré comme une «forme » adaptée aux hommes, un moyen habile, que s'était donné le Corps du Dharma, pour transmettre son enseignement de façon intelligible pour nous, humains), tout ce qui donne confiance, renforce la confiance, en le Bouddha Shakyamuni ne peut qu'agir sur la confiance quant à l'enseignement de la Terre Pure.

Shakyamuni était aussi un homme visiblement assez clairvoyant et prévoyant pour savoir que dans l'avenir les lieux ou il a vécu existeraient toujours pendant assez longtemps et pourraient être visités par des pratiquants du futur. Et ces lieux existent toujours 2500 ans plus tard. Et même si il reste for peu de choses de l'époque du Bouddha historique, ils sont néanmoins la preuve que le Bouddha historique a bel et bien existé, en tant qu'individu, maître spirituel. Ce qui est un bon point du coté de la science historique, qui remet en cause par contre l'existence de personnages aussi importants que l'Abraham ou le Moïse bibliques ou Homère.

Site web Buddha Vacana : la Parole du Bouddha.
Canon Pali : Triple Corbeille : Sutta Piṭaka / Aṅguttara Nikāya /Catukka Nipāta

AN 4.118 Saṃvejanīya Sutta : Motivants
Le Bouddha encourage ses disciples à aller visiter ces quatre endroits.
.
Mendiants (bikkhu : moines/renonçants), ces quatre endroits motivants devraient être visités par un enfant de [bonne] famille pourvu de conviction. Quels sont ces quatre?

L'endroit où le Tathagata est né devrait être visité par un enfant de [bonne] famille pourvu de conviction.

L'endroit où le Tathagata s'est éveillé au suprême éveil véritable devrait être visité par un enfant de [bonne] famille pourvu de conviction.

L'endroit où le Tathagata a mis en route la suprême roue du Dhamma devrait être visité par un enfant de [bonne] famille pourvu de conviction.

L'endroit où le Tathagata s'est complètement éteint dans l'élément d'Extinction devrait être visité par un enfant de [bonne] famille pourvu de conviction.

Voici, mendiants, quels sont ces quatre endroits motivants qui devraient être visités par un enfant de [bonne] famille pourvu de conviction.
Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 1f64f


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Ven 09 Sep 2022, 11:19

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Gettyi10


Le Bouddha nous décrit la vie comme elle est, l'impermanence en fait partie, l'actualité nous le rappelle.

On peut trouver parfois, dans les écrits d'un homme comme le japonais Rennyo Shônin (1415-1499), prêtre et réformateur de la Jôdo Shinshû, l'expression « vent de l'impermanence ».
L'école de la Terre Pure insiste sur cet aspect douloureux de l'existence qu'est l'impermanence.
L'actualité vient de nous le rappeler de manière un peu plus visible avec le décès (guère surprenant) de la personnalité historique majeure que fut le Reine d'Angleterre Elizabeth II.

C'était une image de stabilité, un repère, pour beaucoup de Britanniques qui n'avaient connu qu'elle comme souveraine tant son règne fut long. Comme nous tous, son âge l'a rattrapé : 96 ans.

L'école de la Terre Pure met particulièrement l'accent sur l'impermanence et sur l'importance de préparer l'après vie dans l'existence suivante, la mort étant inévitable. Le vent de l'impermanence peut tous nous frapper, dans ce qu'il a de plus violent, de plus radical, la mort, la fin de cette existence, nous même ou chez un de nos proches. Mais ce vent ne pourra plus nous atteindre dans la Terre Pure d'Amida, car précisément la Terre Pure de ce Bouddha est du domaine de l'inconditionné, donc d'une certaine forme d'éternité, d'intemporalité, au delà de toute idée d'immobilité ou de changement. Et cette protection contre l'impermanence douloureuse est un des attraits magnifiques qui ne peut que faire souhaiter de pouvoir rallier cette Terre Pure après la mort, pour soi même comme pour nos proches, ceux à qui nous tenons.

Au passage souhaitons la meilleure renaissance possible à Élisabeth II et faisons part de notre sympathie à ses proches et a tout ceux qui, parmi le peuple Anglais, tenaient à elle. Souhaitons aussi nos meilleurs vœux de réussite et de santé à son fils et successeur Charles III.

Ci-dessous un article du site Amitabha Terre Pure sur l'impermanence :

L’Impermanence


Constat et prise de conscience sincère.

Les êtres pris dans la roue de la vie sont constamment en train de tournoyer d’existences en existences. Tous les phénomènes quels qu’ils soient (vastes comme minuscules) sont en changement constant. Et cela de façon perceptible ou non. Par exemple, si on regarde une vitre transparente, on a l’impression visuelle qu’elle demeure la même à chaque instant. Mais en réalité, elle change aussi, comme le dirait un scientifique, en parlant des molécules en mouvement perpétuel qui composent la vitre. De façon plus évidente, tous nos proches sans aucune exception, et nous-mêmes bien sûr, sont assujettis à la mort. Personne n’échappe, pas même les dieux ou devas (de grande longévité) à la roue de la vie du saṃsāra, sans parler de tous les êtres qui ont été de grands disciples du Bouddha. Cela est aussi vrai de l’univers. Il s’agit d’une grande souffrance.

Comment résoudre ce « problème » qui frappe tous les êtres sensibles ?

Voilà la question à laquelle on est naturellement amené à se poser. Le Bouddha enseigne qu’il faut accepter les phénomènes dans un premier temps sans les fuir, et donc changer son regard. Dans l’impermanence, il n’y a pas seulement la mort mais aussi la vie, car sans extinction, il ne peut y avoir apparition. Avec une réflexion approfondie, on finit par découvrir une très grande subtilité : il n’y a en réalité ni mort, ni naissance. En effet, si tout change d’instant en instant de façon continue, rien n’existe réellement avec un soi permanent. Si l’on ne trouve pas de soi permanent, il ne peut y avoir la mort. La mort n’est vraie que de façon conventionnelle, une simple désignation ou grande illusion tenue pour vraie. Et plus globalement, ceci s’applique pour tous les phénomènes.

L’intégration dans la vie courante : comment ?

Comprendre au premier abord les points subtils du Dharma (enseignement du Bouddha) est accessible à beaucoup de personnes. Mais la réalisation est très difficile. Dire qu’il n’y a pas de mort est « aisé à entendre », mais pourtant, quand elle se présente, on pleure naturellement. La souffrance du changement n’est pas arrêtée pour autant. La perte d’une personne chérie provoque des larmes de crocodiles, et celle d’un objet provoque la tristesse ou la colère.  Les afflictions sont entretenues par la non reconnaissance  approfondie de l'impermanence.  Il faut s’imprégner constamment de cette impermanence par l’observation, méditer pour pouvoir réaliser et intégrer, entraîner son esprit pour le transformer et changer nos perceptions illusoires qui apparaissent tellement rigides et vraies. Agir ainsi permet de façon certaine de diminuer les souffrances, au moins les plus grossières. Beaucoup d’efforts à fournir en perspective pour l’aspirant de la Voie du Bouddha.


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
Disciple laïc
Disciple laïc
Protecteur de l'Arbre [PdA]
Protecteur de l'Arbre [PdA]


Masculin
Nombre de messages : 2686
Zodiaque : Gémeaux Âge : 47
Contrée : France
Arts & métiers : Agent d'Accueil et Surveillance au Château de Rueil Malmaison.
Astrologie chinoise Astrologie chinoise : Chat
Théorie de l'esprit Théorie de l'esprit : En guérison
Éthique de la vertu : Aucun avertissement

Date d'inscription : 30/09/2017

Titre-sujet Re: Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie

Message par Disciple laïc Ven 09 Sep 2022, 15:59

Amitābha: Le Grand Soutra de la Vie Infinie  - Page 3 Makha-10


Autre Sutra du Canon Pâli ou l'on retrouve la conviction/foi, ce qui en fait gagner ou perdre, dans la chaîne de la coproduction conditionnée qui mène à l'ignorance et à la souffrance en ce monde. A la lecture de ce Sutra on comprend pourquoi des références pour notre école comme Shinran ou Rennyo ont été très soucieux de lutter contre les enseignements incorrectes au sein de la Terre Pure !

Sutta Piṭaka / Aṅguttara Nikāya / Dasaka Nipāta

AN 10.61 Avijjā Sutta : L'ignorance

Le Bouddha montre comment l'ignorance, bien qu'elle soit située au point de départ de la chaîne de coporoduction conditionnée, peut être analysée comme étant le dernier maillon d'une chaîne causale enracinée dans les mauvaises fréquentations.

Mendiants, il n'est pas possible de discerner un commencement à l'ignorance, dont on puisse dire: 'Avant ceci, il n'y avait pas d'ignorance, elle est apparue ensuite.' Cependant, mendiants, on peut discerner une condition spécifique de l'ignorance, dont on peut dire: 'À cause de cela, il y a ignorance.' mendiants, je déclare que l'ignorance a elle aussi un nutriment, qu'elle n'est pas sans nutriment. Et quel est le nutriment de l'ignorance? 'Les cinq entraves' devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que les cinq entraves ( : Désir sensuel, Malveillance, Léthargie/Somnolence, Agitation Mentale/Préoccupation, Doute) ont elles aussi leur nutriment. Elles ne sont pas sans nutriment. Et quel est le nutriment des cinq entraves? 'Les trois types de mauvaise conduite' devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que les trois types de mauvaise conduite ( : Corporelles, Verbales, Mentales) ont elles aussi leur nutriment. Elles ne sont pas sans nutriment. Et quel est le nutriment des trois types de mauvaise conduite? 'Le manque de restreinte des sens' devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que le manque de restreinte des sens a lui aussi son nutriment. Il n'est pas sans nutriment. Et quel est le nutriment du manque de restreinte des sens? 'Le manque de sati ( : Attention/Présence d'Esprit/Vigilance) et de sampajañña' ( : Discernement/Compréhension lucide) devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que le manque de sati et de sampajañña a lui aussi son nutriment. Il n'est pas sans nutriment. Et quel est le nutriment du manque de sati et de sampajañña? 'L'attention dissipée' devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que l'attention dissipée a elle aussi son nutriment. Elle n'est pas sans nutriment. Et quel est le nutriment de l'attention dissipée? 'Le manque de conviction' devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que le manque de conviction a lui aussi son nutriment. Il n'est pas sans nutriment. Et quel est le nutriment du manque de conviction? 'L'écoute des enseignements incorrects' devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que l'écoute des enseignements incorrects a elle aussi son nutriment. Elle n'est pas sans nutriment. Et quel est le nutriment de l'écoute des enseignements incorrects? 'L'association avec les mauvaises personnes' devrait être la réponse.

Ainsi, lorsque l'association avec les mauvaises personnes parvient à sa complétude, elle alimente l'écoute des enseignements incorrects. Lorsque l'écoute des enseignements incorrects parvient à sa complétude, elle alimente le manque de conviction. Lorsque le manque de conviction parvient à sa complétude, il alimente l'attention dissipée. Lorsque l'attention dissipée parvient à sa complétude, elle alimente le manque de sati et de sampajañña. Lorsque le manque de sati et de sampajañña parviennent à sa complétude, il alimente le manque de restreinte des sens. Lorsque le manque de restreinte des sens parvient à sa complétude, il alimente les trois types de mauvaise conduite. Lorsque les trois types de mauvaise conduite parviennent à leur complétude, ils alimentent les cinq entraves. Lorsque les cinq entraves parviennent à leur complétude, elles alimentent l'ignorance. Tel est le nutriment de l'ignorance, et c'est ainsi qu'il parvient à sa complétude.

Mendiants, tout comme l'eau de pluie, lorsque le ciel gronde et qu'elle tombe à grosses gouttes au sommet des montagnes, ruisselle et s'en va remplir les interstices, les anfractuosités et les fissures; que les interstices, les anfractuosités et les fissures, une fois qu'ils sont pleins, remplissent les petits bassins; les petits bassins, une fois pleins, remplissent les lacs; les lacs, une fois pleins, remplissent les rivières; les rivières, une fois pleines, remplissent les fleuves; et les fleuves, une fois pleins, remplissent le grand océan. Tel est le nutriment du grand océan, et c'est ainsi qu'il se remplit.

De la même manière, mendiants, lorsque l'association avec les mauvaises personnes parvient à sa complétude, elle alimente l'écoute des enseignements incorrects... elles alimentent l'ignorance. Tel est le nutriment de l'ignorance, et c'est ainsi qu'elle parvient à sa complétude.

Mendiants, je déclare que la libération par la connaissance suprême a elle aussi un nutriment. Elle n'est pas sans nutriment. Et quel est le nutriment de la libération par la connaissance suprême? 'Les sept bojjhaṅgas' ( : Les 7 Facteurs d’éveil : Attention, Investigation du Dharma, Effort/Persistance, Joie, Sérénité, Concentration, Équanimité)  devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que les sept bojjhaṅgas ont eux aussi un nutriment. Ils ne sont pas sans nutriment. Et quel est le nutriment des sept bojjhaṅgas? 'Les quatre satipaṭṭhānās' ( Les 4 Facteurs de la Présence d'Esprit : observation du corps, des ressentis, de l'esprit et des phénomènes mentaux) devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que les quatre satipaṭṭhānās ont eux aussi un nutriment. Ils ne sont pas sans nutriment. Et quel est le nutriment des quatre satipaṭṭhānās? 'Les trois types de bonne conduite' ( : Corporelles, Verballes, Mentalesà devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que les trois types de bonne conduite ont eux aussi un nutriment. Ils ne sont pas sans nutriment. Et quel est le nutriment des trois types de bonne conduite? 'La restreinte des sens' devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que la restreinte des sens a elle aussi un nutriment. Elle n'est pas sans nutriment. Et quel est le nutriment de la restreinte des sens? 'Sati et sampajañña' devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que sati et sampajañña ont elles aussi un nutriment. Elles ne sont pas sans nutriment. Et quel est le nutriment de sati et sampajañña? 'L'attention correcte' devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que l'attention correcte a elle aussi un nutriment. Elle n'est pas sans nutriment. Et quel est le nutriment de l'attention correcte? 'La conviction' devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que la conviction a elle aussi un nutriment. Elle n'est pas sans nutriment. Et quel est le nutriment de la conviction? 'L'écoute de l'enseignement correct' devrait être la réponse.

Mendiants, je déclare que l'écoute de l'enseignement correct a elle aussi un nutriment. Elle n'est pas sans nutriment. Et quel est le nutriment de l'écoute de l'enseignement correct? 'L'association avec les êtres supérieurs' devrait être la réponse.

Ainsi, lorsque l'association avec les êtres supérieurs parvient à sa complétude, elle alimente l'écoute de l'enseignement correct. Lorsque l'écoute de l'enseignement correct parvient à sa complétude, elle alimente la conviction. Lorsque la conviction parvient à sa complétude, elle alimente l'attention correcte. Lorsque l'attention correcte parvient à sa complétude, elle alimente sati et sampajañña.

Lorsque sati et sampajañña parviennent à leur complétude, elles alimentent la restreinte des sens. Lorsque la restreinte des sens parvient à sa complétude, elle alimente les trois types de bonne conduite. Lorsque les trois types de bonne conduite parviennent à leur complétude, ils alimentent les quatre satipaṭṭhānās. Lorsque les quatre satipaṭṭhānās parviennent à leur complétude, ils alimentent les sept bojjhaṅgas. Lorsque les sept bojjhaṅgas parviennent à leur complétude, ils alimentent la libération par la connaissance suprême. Tel est le nutriment de la libération par la connaissance suprême, et c'est ainsi qu'il parvient à sa complétude.

Mendiants, tout comme l'eau de pluie, lorsque le ciel gronde et qu'elle tombe à grosses gouttes au sommet des montagnes, ruisselle et s'en va remplir les interstices, les anfractuosités et les fissures; les interstices, les anfractuosités et les fissures, une fois qu'ils sont pleins, remplissent les petits bassins; les petits bassins, une fois pleins, remplissent les lacs; les lacs, une fois pleins, remplissent les rivières; les rivières, une fois pleines, remplissent les fleuves; et les fleuves, une fois pleins, remplissent le grand océan. Tel est le nutriment du grand océan, et c'est ainsi qu'il se remplit.

De la même manière, mendiants, lorsque l'association avec les êtres supérieurs parvient à sa complétude, elle alimente l'écoute de l'enseignement correct... ils alimentent la libération par la connaissance suprême. Tel est le nutriment de la libération par la connaissance suprême, et c'est ainsi qu'il parvient à sa complétude.


_________________
Puissiez vous être délivrés pour toujours de la naissance et de la mort, des souffrances du corps et des perturbations mentales. 
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 07 Oct 2022, 04:08